Combien vendre un sac Louis Vuitton de la collection Keepall ?

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous possédez un sac Dior Keepall et souhaitez en connaître la valeur ? Vous retrouverez sur cette page quelques éléments vous permettant d’estimer votre sac.

Les sacs Keepall de la Maison Louis Vuitton : Histoire

Louis Vuitton nait en 1821 dans le Jura. Très rapidement, le jeune homme décide de rejoindre Paris et y travaille comme « layetier-emballeur-malletier ». Habile de ses mains, il se voit confier les clients les plus notoires de la capitale. Mais c’est seulement en 1854 que Louis Vuitton fonde sa société et ouvre alors sa première boutique. 

Dès 1885, la marque se développe à l’étranger et devient alors un incontournable dans les sacs de voyage. Une nouvelle étape pour la marque est franchie un siècle plus tard en 1987 lorsque Louis Vuitton et Moët Hennessy fusionnent pour former LVMH. La maison va alors après être rachetée par Bernard Arnault en 1989. 

C’est en 1930 que le Keepall apparait. Ce sac, aujourd’hui considéré comme une pièce d’histoire, raconte à lui tout seul l’étendue des progrès du voyage de l’époque. Il est alors considéré comme le sac qui « garde tout ». Le sac représente ainsi l’esprit même du voyage moderne. En effet, il léger, mais également flexible. 

Le sac est disponible en quatre tailles différentes : le Keepall 45, le Keepall 50, le Keepall 55 et le Keepall 60. Ces différents chiffres indiquent la largeur du Keepall en centimètres. Mais outre ces différentes tailles, le Keepall de Louis Vuitton se décline aussi en différentes couleurs et matériaux (cuir Vachetta, cuir enduit noir, cuir enduit marron…). 

On trouve aujourd’hui sur le marché vintage un grand nombre de Keepalls datant des années 1980 — 1990. 

Les sacs Keepall : prix et caractéristiques

Sac Vuitton Keepall en cuir épi caramel vendu 546 euros

Le Keepall neuf en monogramme Eclipse coûte 1 750 euros. De manière générale, les prix de vente de sacs Keepall neufs oscillent entre 1 600 euros et 18 000 euros. 

Sa cote sur le marché de l’occasion et des ventes aux enchères est impressionnante. En effet, à lui tout seul, il représente 7 % en volume et 6,6 % en valeur des sacs Vuitton vendus aux enchères. Le record est notamment détenu par un modèle de 50 cm signé de l’artiste américain Stephen Sprouse qui s’est envolé sous le marteau pour la somme record de 5 130 euros en mars 2012 à Paris. Mais en dehors de ces versions considérées comme à part et exceptionnelles, la décote de ce sac sur le marché de l’occasion ne dépasse pas 38 % par rapport au prix du neuf. Si la toile Monogram est la plus recherchée (84 % des ventes d’occasion, le bleu dans la version en Cuir Épi plait également énormément. 

Les tailles les plus prisées sont quant à elles les Keepall 50 et 55 cm. 

Les prix de vente du neuf des sacs Keepall format XS se situent généralement entre 1 600 euros et 2 000 euros. 

Les prix de vente du neuf des sacs Keepall 40 oscillent habituellement entre 2 550 euros et 3 000 euros. 

Les sacs Keepall sont également très présents sur le marché d’occasion. À titre d’exemple, le sac Keepall Éditions limitées en cuir dammier, vendu neuf pour plus de 4 000 euros, est vendu d’occasion pour 2 550 euros. 

Le Keepall 50 en toile monogram et en cuir naturel, vendu au prix neuf pour 1 420 euros, est proposé d’occasion chez Collector Square pour 790 euros.  

Vendre et estimer votre sac Louis Vuitton

Si vous possédez un sac Vuitton demandez une estimation gratuite via notre formulaire en ligne.

Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre objet de luxe. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre vos objets au meilleur prix.