Albert André

peintre français du XIX-XXème siècle , 1869-1954

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Cote, prix et estimation de l’artiste Albert André

Peinture : 800-52.000€

Dessin : 80-7.800€

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre d’Albert André, nos experts s’en chargent.

Un artiste de Durand-Ruel 

Né le 24 mai 1869 à Lyon, André a commencé sa carrière comme dessinateur textile industriel. En 1890, il quitte Lyon pour Paris afin de rentrer à l’Académie Julian, où il rencontre Maurice Denis et Bonnard. Dès 1894, André participe au Salon des Indépendants où ses cinq toiles remportent l’admiration du mois d’août Renoir et sont achetées par le très célèbre et influent marchand Paul Durand-Ruel. De 1895 à 1901, il expose dans plusieurs salons tels que le Salon des Cent, le Salon des Indépendants et l’Exposition d’Art Nouveau. En 1904, il participe au Salon de la Libre Esthétique à Bruxelles puis, à l’invitation de Paul Signac, au Salon d’Automne. La galerie Durand-Ruel exposait ses œuvres dans le cadre d’expositions individuelles, un honneur particulier.

L’amitié avec le peintre Renoir

Puis en 1912, les œuvres d’Albert André sont exposées à New York et en 1913, il est l’un des peintres choisis pour célébrer le vingtième anniversaire de la Libre Esthétique à Bruxelles, sur le thème de l’interprétation du sud de la France. La ville de Laudun a toujours été pour lui une source d’inspiration. Après la première guerre mondiale, il retourne à Laudun où il prend la direction du musée de Bagnols-sur-Cèze, encouragé par Renoir. Il a été restaurateur de 1917 à 1954. En 1918, il écrit une monographie sur Renoir, la seule écrite par un Français de son vivant. Il organise ensuite une rétrospective de l’œuvre de Renoir en 1921, trois ans après la mort du maître, à la galerie Durand-Ruel.

Le Musée des Murs vides

En 1923, après un incendie qui endommagea le musée de Bagnols-sur-Cèze, les amis d’André Bonnard, Elie Faure, Durand-Ruel, Monet, Marquet, Signac et Valtat lui offrent des œuvres pour son « Musée des murs vides ». C’est dans sa maison familiale qu’il a reçu ses amis, dont Cézanne. Il revient à Paris en 1947 où il meurt le 11 juillet 1954 à l’âge de 85 ans, juste avant l’ouverture d’une exposition de ses œuvres au musée d’Avignon. Le Salon d’Automne organise l’année suivante une rétrospective de ses œuvres. Il obtient une reconnaissance indéniable de la part de grandes institutions publiques à travers le monde. Les œuvres d’Albert André sont représentées dans de nombreux musées importants, dont le Museum of Modern Art de New York, le Chicago Art Institute, les musées de Philadelphie et de Washington DC, et le musée D’Orsay à Paris.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.