Charles GIRON

Peintre et critique d’art suisse du XIXe/XX, 1850-1914

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Cote, prix et estimation de l’artiste Charles GIRON

Prix d’une peinture signée Giron : 600 – 30 000 €

Estimation d’un dessin ou d’une aquarelle de l’artiste en vente aux enchères : 200 – 500 €

Si vous souhaitez faire estimer un tableau du peintre, nos experts en tableaux sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Charles Giron : « le plus parisien des peintres genevois »

La formation de Charles Giron débute par un apprentissage au sein de l’atelier d’un émailleur, qu’il quitte avant son terme. Son choix se porte vers une carrière artistique et débute sous les enseignements successifs des peintres suisses François Diday spécialisé en peintures de paysages, et Barthélemy Menn, peintre genevois, considéré comme l’artiste ayant apporté un souffle de renouveau à l’art helvétique.

Son premier séjour à Paris a lieu au cours de l’année 1872, Charles Giron tisse à cette période des liens avec les artistes suisses installés dans un logement de famille situé rue des beaux-arts, avant de partager plusieurs ateliers avec le peintre français Michel Maximilien Leenhardt. 

Charles Giron poursuit sa formation à l’école des Beaux-arts de Paris où il étudie auprès du peintre académique Alexandre Cabanel. 

Illustre paysagiste et portraitiste mondain

Les paysages de Giron restituent une géographie de montagnes et de plaines, et se distinguent par leurs cieux tout en délicatesse laissant souvent place à des nuages. Ces lieux idylliques s’inscrivent en continuité de sa formation initiale et sont exposés à Paris au Salon de 1876. 

La vie parisienne est favorable à cet artiste suisse qui est apprécié de la haute société pour ses portraits mondains justes, et au plus proche d’une réalité.

Un talent lui permettant par ailleurs de retranscrire avec fidélité l’élégance et le raffinement de ses modèles comme en atteste sa peinture la Femme aux gants, dite la Parisienne qui est une huile sur toile datant de 1883, conservée au Petit Palais de la ville de Paris. 

Par ailleurs, son rôle en tant que critique d’art tient à son engagement auprès du peintre Ferdinand Hodler, ainsi qu’à la place occupée en tant que membre du jury lors de l’Exposition universelle de 1900. Giron officie également comme membre de la commission fédérale des Beaux-arts.

La résonance artistique de Giron

À la fin du XIX siècle, Giron reçoit une prestigieuse commande du Conseil national de Berne. Celle-ci consiste en la réalisation d’une grande peinture murale ayant pour sujet un paysage, à la tonalité symboliste. Cette œuvre sensuelle et énigmatique lui permet de se démarquer sur la scène artistique contemporaine et résonne encore jusqu’au XXI siècle : en effet une esquisse définitive pour cette œuvre qui domine aujourd’hui la salle du Conseil national, s’est vendue aux enchères près de 520 000 francs suisses en 2013.

Distingué membre de la Légion d’honneur en 1888 lors de son séjour à Paris, Charles Giron est par ailleurs maintes fois primé durant sa carrière. 

Ses œuvres, des peintures à l’huile, sont présentes au sein des principales collections muséales de Suisse, dont l’une de ses toiles reprenant la thématique de la peinture allégorique du Conseil national, conservée au musée Jenisch de Vevey. 

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.