Fernandez ARMAN

Artiste français du XXe siècle, 1928-2005

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Cote, prix et estimation de l’artiste Fernandez ARMAN 

Estimation d’une sculpture d’Arman : 200 – 40 000€

Prix d’une peinture signée Annenkoff : 2 000 – 60 000 €

Cote de l’artiste pour la vente d’un dessin signé ou d’une aquarelle : 100 – 80 000€

Prix d’estimation pour une estampe : 100 – 1 500€

Si vous souhaitez faire estimer un tableau du peintre, nos experts en tableaux sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

La transmission du goût de l’art 

Peintre et sculpteur ayant appartenu au mouvement réaliste initié par le critique Pierre Restany dans les années 1960. À l’instar de Vincent Van Gogh, Armand Fernandez signe ses œuvres de son prénom, et devient Arman dans les années 1960. 

Il est né dans le sud de la France, d’un père marchand antiquaire. Porté par l’affection de ce dernier pour les arts, musique et pratique artistique, le jeune garçon s’initie avec plaisir à la peinture, et pratique le dessin, dès son plus jeune âge. 

Son diplôme d’études secondaires en mains, le jeune homme entreprend une formation au sein de l’École des arts décoratifs de Nice avant de rejoindre Paris où sa formation se poursuit à l’École du Louvre entre 1946 et 1949. 

Armand Fernandez établit une résonance artistique avec l’art expressionniste allemand de Kurt Schwitters, mais également avec les œuvres du peintre américain de l’expressionnisme abstrait Jackson Pollock. Dans cet esprit, il travaille notamment autour du motif du cachet qu’il reproduit sur son support en utilisant des tampons encreurs, ainsi que d’autres objets. 

Les accumulations d’objets, ainsi que la pratique de la sculpture en bronze, viennent diversifier son répertoire artistique, qui s’enrichit notablement tout au long de sa carrière.

Arman et la nouvelle vague contemporaine

Durant sa première période, Armand Fernandez se lie d’amitié avec Yves Klein auprès duquel il est propulsé dans l’aventure du Nouveau réalisme dans les années 1960. 

il adapte sa pratique à la nouvelle société de consommation dans le paysage transformé d’après-guerre en intégrant à ses œuvres des éléments issus du quotidien. Il explore à cet effet le montage et l’accumulation ; ainsi l’utilisation de rebuts, matériaux en reste d’objets manufacturés, devient partie intégrante de sa production dans les années 1960.

Iris Clert galeriste renommée et spécialiste d’art contemporain d’avant-garde, accueille l’exposition le Plein en 1961 pendant laquelle l’espace se charge de déchets triés, rassemblant ainsi dans un espace neutre une masse d’objets du quotidien.

La première exposition de l’artiste à l’étranger intervient en 1961 à New York, il s’y installe alors en temps partagé. Dès lors il entreprend la mise à l’œuvre de nouveaux matériaux comme le plexiglas ou le polyester. 

Une visibilité internationale

Les expositions de l’artiste : sa première exposition personnelle remonte à 1955 à la galerie du Haut Pavé. Une rétrospective lui est consacrée à Paris au Jeu de Paume et à l’étranger, Allemagne, Israël, Mexique, à partir de 1998. 

Collectionné de par le monde, Arman a connu une certaine désaffection des collectionneurs après son décès en 2005. Le peu de recul au regard de son œuvre conséquente entraîne une difficile appréciation et valorisation de son art. De surcroît la mise au jour de son patrimoine artistique est complexifiée par ses deux mariages et ses six enfants.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.