Jacques VILLEGLÉ

Artiste plasticien français , 1926

Vous avez des questions ?

Vous avez en votre possession une œuvre de Jacques VILLEGLÉ et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre oeuvre, communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Jacques VILLEGLÉ

Prix d’une peinture signée : 2 000 – 25 000 €

Estimation d’une estampe : 100 – 50 000 €

Des plages de Saint-Malo au Nouveau Réalisme : 

Jacques Mahé de Villeglé, dit Jacques Villeglé, est un artiste plasticien français né à Quimper en 1926. Jacques se forme à l’École des Beaux-Arts de Rennes, où il se spécialise dans la sculpture ; là il fait la connaissance de Raymond Hains. Il étudie également l’architecture à Nantes avant de se rendre à Paris. 

Son processus artistique consiste, dans un premier temps, à ramasser des déchets et objets sur les plages de Saint-Malo (fils de fer, fragments du mur de l’Atlantique, etc.), grâce auxquels il conçoit des sculptures. Puis, il change de style en créant et collant des affiches lacérées ; cette démarche le rapproche un temps du groupe des lettristes dissidents. Puis, après leur exposition commune à la Première Biennale de Paris, Villeglé adhère au groupe des Nouveaux Réalistes, aux côtés d’Yves Klein, d’Arman, de Tinguely, Spoerri, Dufrêne et bien sûr son ami de jeunesse, Raymond Hains. 

L’appartenance à ce groupe n’empêche pas Villeglé de continuer ses recherches dans sa propre voie créative, c’est-à-dire une nouvelle perspective artistique qui fait la part belle à un art non technique, proche de ce que l’on trouve dans la rue et teinté de revendications sociales et politiques ; ces caractéristiques constituent l’essentiel de l’art de Villeglé. 

L’archéologue de la rue 

Jacques Villeglé se distingue de ses confrères du Nouveau Réalisme par l’exclusivité de son support de création : l’affiche. Son processus créatif est particulier : à partir d’affiches lacérées ou abimées qu’il récolte dans la rue, il recompose une nouvelle affiche en les marouflant sur une toile. Les thèmes de ses affiches sont extrêmement variés et ne souffrent d’aucune restriction : détournement d’affiches publicitaires, affiches monochromes, morceaux journaux barrés de graffitis, etc. Par son travail sur les affiches propres à la propagande de la société de consommation, il a parfois été considéré comme un des pionniers du Pop Art.

Par cette démarche, Villeglé se veut « archéologue de la rue », c’est-à-dire qu’il sauve de l’oubli toute une partie de la mémoire collective d’une société destinée à l’oubli, tout en remettant en cause le statut de l’artiste et la création individuelle ; ainsi, son crédo est le suivant « ravir plutôt que faire », ouvrant ainsi une nouvelle voie au ready-made. 

Enfin, si le monde des images imprègne absolument l’art de Villeglé, celui-ci laisse également la part belle aux textes et aux lettres dans son œuvre. Il crée notamment, dès 1969, un « Alphabet sociopolitique » qu’il travaillera durant des dizaines d’années, avant de s’intéresser, dès 2010 à la cryptographie. 

Une immense renommée : 

Jacques Villeglé jouit, depuis 1958, d’une renommée croissante et de très nombreuses expositions lui ont été consacrées en France et à l’international, au sein des galeries et institutions culturelles les plus reconnues. Ainsi, le Centre Pompidou lui a consacré en 2008 une exposition hommage intitulée « Jacques Villeglé, La Comédie Urbaine ». 

De plus, l’artiste est également théoricien et écrivain et a publié près d’une vingtaine de livres, seul ou en collaboration, ce qui a aidé à la diffusion et à la connaissance de ses œuvres et de ses théories auprès du public. 

Ainsi, la côte de Villeglé est assez haute sur le marché de l’art, notamment français. Le record pour une toile de l’artiste a d’ailleurs été obtenu à Paris, chez Sotheby’s en 2010 pour une toile intitulée Boulevard Saint Martin, réalisée en 1969 et adjugée à plus de 260 000 euros. 

Expertiser et vendre une oeuvre de Jacques VILLEGLÉ

Si vous possédez une peinture de Jacques VILLEGLÉ ou tout autre objet, demandez une estimation gratuite via notre formulaire en ligne.

Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre oeuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.