Raymond HAINS

Plasticien français , 1926-2005

Vous avez des questions ?

Vous avez en votre possession une œuvre de Raymond HAINS et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre oeuvre, communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Raymond HAINS 

Prix d’une peinture signée : 5 000 – 125 000 €

Estimation d’une sculpture de l’artiste en vente aux enchères : 1 000 – 70 000 €

La photographie et la déformation optique  

Cet artiste plasticien français est né en 1926. Sa formation artistique s’est déroulée aux beaux-arts de Saint-Brieuc, de Rennes puis de Paris où il s’installe.

Durant son apprentissage il se lie à de nombreux artistes et notamment François Dufrêne, Yves Klein, et Daniel Spoerri, avec qui il signa le «Manifeste du nouveau réalisme» en 1960. 

Au départ son intérêt pour la création passe essentiellement par la maitrise de l’art de la photographie. C’est en 1944, muni d’un appareil Kodak qu’il réalise ses premiers clichés des vestiges de la guerre. L’artiste détruit l’image du réel avec «l’hypnagogoscope», outil technique, qui, ajouté à l’appareil photographique, déforme l’image. En 1948 est présentée sa première exposition sur le sujet.

En 1952 il publie un texte intitulé «Photo Almanach Prisma» reprenant sa vision de l’art et ses expériences à travers la déformation de l’image. Cet écrit présente son manifeste. 

La curiosité qui anime l’artiste le pousse vers la réalisation de courts-métrages aux côtés de son ami Jacques Villeglé, où il expérimente non seulement la déformation, mais également l’abstraction.

Dans les années 1950, «L’ultra lettre» est un autre de ses moyens d’expression. Le photographe déforme les mots et les lettres pour créer une optique nouvelle, qu’il fige en photographie. 

Affichages et manifestations de l’esthétique du nouveau réalisme  

La quête de nouveautés visuelles ne s’arrête jamais pour Hains et Villeglé qui prennent le parti d’arracher des affiches collées dans les rues, pour créer une nouvelle esthétique. Hains est à la recherche perpétuelle de la transformation des signes typographiques. Le hasard joue un grand rôle dans son œuvre, puisque la plupart des affiches exposées en 1957 sont le fruit de l’arrachage par les passants. 

Les mots l’inspirent, il écrit de nombreux poèmes, et les déforment, inspiré en cela de Stéphane Mallarmé, ou encore Guillaume Apollinaire. Il travaille sur l’imbrication des mots et leur sens, souvent dans l’humour de nombreuses lapalissades.

C’est en 1960 que les nouveaux réalistes, dont Hains fait partie, signent leur Manifeste. Le nouveau Réalisme s’interprète alors comme la mise en œuvre des «nouvelles approches perceptives du réel». De nombreuses expositions ont lieu dans les années 1960 à Paris et à l’étranger. 

Critique et postérité contemporaine 

Son art vit et évolue avec son temps. L’artiste réalise dans les années 1990 des «mackintoshages» mettant en valeur des impressions écrans d’ordinateurs. L’informatique permet l’apparition et la disparition instantanée d’information, ce qui permet de nourrir l’imaginaire de l’artiste. L’artiste meurt en 2005, au sommet de son art.

On ne compte plus le nombre d’expositions auxquelles a participé ce père du nouveau réalisme français. En 2001, une exposition rétrospective lui est consacrée au centre Georges Pompidou. 

Les pièces présentées en ventes aux enchères, et notamment les affiches, sont estimées plusieurs dizaines de milliers d’euros. En octobre 2007, une œuvre présentant des affiches lacérées sur deux tôles, datant de 1967 et estimé entre 80000 et 100000 € s’est envolé pour 334584 euros.

Expertiser et vendre une oeuvre de Raymond HAINS 

Si vous possédez une oeuvre de Raymond HAINS ou tout autre objet, demandez une estimation gratuite via notre formulaire en ligne.

Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre oeuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.