Jean-Pierre PINCEMIN

Peintre, graveur et sculpteur français du XXe siècle, 1944-2005

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Cote, prix et estimation de l’artiste Jean-Pierre PINCEMIN

Prix d’une peinture signée Pincemin : 1 000 – 60 000 €

Estimation d’un dessin ou d’une aquarelle de l’artiste en vente aux enchères : 600 – 2 000€

Cote de l’artiste pour une estampe : 80 – 1 000€

Si vous souhaitez faire estimer un tableau du peintre, nos experts en tableaux sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Une reconversion dans la peinture

Jean-Pierre Pincemin est un peintre, graveur et sculpteur français né le 7 avril 1944 à Paris et décédé le 17 mai 2005 à Arcueil. 

D’abord tourneur dans l’industrie mécanique de précision, Jean-Pierre Pincemin s’intéresse à l’histoire de l’art, alors qu’il n’a que 16 ans, et qu’il découvre les toiles des grands maîtres du Musée du Louvre. Encouragé par le galeriste Jean Fournier, qui possède une maison près de chez ses parents, Jean-Pierre Pincemin commence à peindre à l’âge de 23 ans. 

En 1969 il co-organise, avec Claude Viallat, l’exposition « la Peinture en question » à l’École spéciale d’architecture de Paris, qui marque la naissance officielle du groupe Supports/surfaces, groupe que Jean-Pierre Pincemin rejoint quelques années plus tard, en 1971. 

Le peintre et le support 

Le mouvement questionne la réalité physique du tableau, ce à quoi Jean-Pierre Pincemin adhère parfaitement alors qu’il exécute ses premiers carrés collés pour lesquelles la toile est découpée puis réassemblée sous différentes formes géométriques. 

Dans les années 1980, l’art de Jean-Pierre Pincemin évolue. Il emploie alors tout type de supports, allant des planches en bois, à de la tôle ou de la toile préalablement enduite. Il s’essaye alors à tous les styles, passant de l’abstraction au figuratif, des toiles de la Renaissance italienne à celles d’Andy Warhol.  

C’est dans ces mêmes années qu’il commence à réaliser des sculptures et qu’il s’imprègne de l’art indien tentant ainsi de retrouver une certaine naïveté du geste. 

Une œuvre éclectique 

L’art de Jean-Pierre Pincemin, expérimental, interroge la peinture et le motif, mais aussi le support, sous forme de contradictions, de paradoxes et d’aller-retour dans son art. C’est sans doute ce côté hétéroclite qui explique son succès dans les salles de vente. 

Ainsi, une œuvre comme Saint-Christophe (1991) fut adjugée 32 500 chez Christie’s (Paris, 9 décembre 2015), alors que des œuvres de L’année de l’Inde (1986) se vendent autour des 51 900 euros (Christie’s, Paris, 28-29 avril 2015) et que d’autres, complètement abstraites, comme Sans Titre (1976) sont adjugées atour de 55 000 euros (Christie’s, Paris, 5 juin 2019). 

Laissant derrière lui une œuvre prolifique, présente dans plusieurs musées français (Musée d’art de Toulon, Musée des Beaux-Arts de Tourcoing, entre autres), Jean-Pierre Pincemin s’éteint le 17 mai 2005 à l’âge de 61 ans.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.