HAMANAKA

Décorateur japonais, 1895-1982

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Katsu HAMANAKA et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre objet, communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Katsu HAMANAKA

Katsu Hamanaka est un artiste japonais, connu pour ses réalisations en bois laqué. C’est un artisan de renom, favorisé sur la scène artistique parisienne, notamment lors des Salons auxquels il participe dans les années 1920. Parmi ses oeuvres les plus poussées figurent ses panneaux monumentaux. 

 

Estimation minimale – maximale

Objets 100 – 228 650 €
Sculpture 2 300 – 9 800 €

 

Objets

Les objets de Katsu Hamanaka sont appréciés pour le traitement de la laque qu’il y applique et au contact d’autres artistes comme Jules Leleu et Eileen Gray. Ses œuvres sont estimées jusqu’à 228 650 €, notamment pour ses panneaux de laque, dont l’exceptionnalité est appréciée des collectionneurs. 

Objet de Katsu Hamanaka

Objet de Katsu Hamanaka – Trays – Estimé 2 500 $ – 3 500 $

Le record de vente pour un objet de Katsu Hamanaka est atteint pour Two-part six-panel screen, bucolic scene depicting young nymphs dancing and playing among two peacocks and an antelope, adjugé pour 91 460 €. 

Sculpture

Très peu nombreuses, les sculptures en bois de Katsu Hamanaka sont réalisées en bois noir. 

Sculpture Katsu Hamanaka

Sculpture de Katsu Hamanaka – Vénus – Estimée 30 000 € – 40 000 €

L’œuvre la plus chère a été vendue lors d’une vente aux enchères en 2011 pour la somme de 30 000 €. 

 

Qui est Katsu Hamanaka ?

Entre Orient et Occident

Katsu Hamanaka est un artisan réputé pour son travail de la laque au XXe siècle. Il est né en 1895 sur l’île d’Hokkaido au Japon.

Il débute sa formation en arts appliqués, peinture et décoration d’intérieurs, à Tokyo, et côtoie notamment Katsutaro Yamazaki, grand laqueur du début du XXe siècle.

Hamanaka quitte le Japon pour s’installer à Paris en 1924, en compagnie de son épouse. S’il pratiquait jusqu’à présent la laque selon une approche technique plus traditionnelle, à la façon japonaise, il modifie son art au contact du maître spécialiste de la laque, Seizo Sugawara. Ce dernier est devenu une figure majeure de la scène contemporaine, après avoir été formé à l’école des Beaux arts de Tokyo, puis rejoint Paris en 1906.

Hamanaka : un alliage de tradition et de modernité

Sa rencontre le maître laqueur originaire de Suisse, Jean Dunand est un temps fort de son parcours. Figure emblématique de l’art de la laque, Dunand est en effet considéré à cette époque parmi les meilleurs maîtres en la matière, et s’illustre aux côtés notamment de la designer et architecte irlandaise Eileen Gray.

À partir de la fin des années 20, Hamanaka apparaît avec régularité lors de manifestations importantes, tels que les Salon des Artistes indépendants, le Salon d’Automne, les Salon des artistes décorateurs ou encore le Salon des Tuileries. En ces occasions sont présentés les paravents réalisés en laque du japon réalisés de sa main.

En diverses occasions, Hamanaka collabore avec de grands noms du design contemporain : l’architecte et designer Jacques Adnet, le créateur et décorateur issu de la scène Art déco Jules Leleu.

Hamanaka travaille par ailleurs des pièces singulières, à l’image de plateau circulaire en bois laqué présentant un décor central précieux réalisé en cuir de galuchat. Certaines pièces de panneau en laque présentent des motifs de poissons stylisés sur fond de feuille d’or.

Hamanaka et le marché de l’objet en laque

Hamanaka se distingue pour l’un de ses panneaux monumentaux, portant sur le thème des Trois Grâces lors de l’Exposition internationale des Arts et techniques ayant eu lieu en 1937 à Paris.

Les panneaux en laque signés de la main de Hamanaka peuvent afficher des estimations à la vente allant entre 12 000 euros et 15 000 euros.

Des pièces prisées pour leur rareté, ont été conçues lors de collaboration entre Jules Leleu et Katsu Hamanaka, associant laque et noyer, sont présentées sur le marché à des prix oscillant entre 8 000 euros et 12 000 euros.

Expertiser et vendre un objet de Katsu HAMANAKA

Si vous possédez un objet de Katsu HAMANAKA ou autre, demandez une estimation gratuite via notre formulaire en ligne.

Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre objet. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.