Luigi CACCIA DOMINIONI

aux origines du design italien, 1913-2016

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Cote, prix et estimation du Designer Luigi Caccia Dominioni

Prix d’un mobilier signé en vente aux enchères : 200 – 4 000€

Estimation d’un luminaire : 500 – 60 000 €

Si vous souhaitez faire estimer un meuble de l’artiste, nos experts en design sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

De l’espace urbain à la poignée de porte

Né à Milan le 7 décembre 1913, Luigi Caccia Dominioni descend d’une famille de la noblesse milanaise. En 1931, il s’inscrit au polytechnique de Milan, dont il sort diplômé en architecture en 1936. 

En 1937, Luigi Caccia Dominioni fonde son premier studio aux côtés des frères Livio et Pier Giacomo Castiglioni, rencontrés pendant ses études. En 1938, la marque d’objets électroniques italienne Phonola lui passe sa première commande. Il conçoit notamment la radio en bakélite Phonola 547, arrondie et compacte, qui est aujourd’hui une icône du design italien. Elle est présentée à la VIIe triennale de Milan en 1940, où elle vaut une médaille d’or à son auteur.

En 1947, il fonde le studio design Azucena avec les architectes Ignazio Gardella et Corrado Corradi. Dans l’optique de meubler leurs réalisations, leur production rassemble alors l’ensemble du mobilier, jusqu’à la conception des poignées de portes. Loin de l’industrialisation chère au modernisme, ils conçoivent leurs réalisations en étroite collaboration avec des artisans locaux. 

Le goût pour l’artisanat, le choix de la modernité

En tant qu’architecte, il est l’un des principaux acteurs de la reconstruction de Milan. Mais son intérêt se porte principalement sur la question de l’aménagement intérieur du logement. Pour lui l’espace de l’appartement s’assimile à une micro-ville, avec sa circulation, ses contraintes, ses sphères publiques ou privées.

Ses origines nobles transparaissent dans sa production architecturale comme mobilière. Les œuvres de Luigi Caccia Dominioni se reconnaissent à leurs matériaux haut de gamme, à l’emploi de couleurs chaudes, à leur conception rationnelle, mais respirant le luxe. Tandis que la lampe de table Base Ghisa allie la brillance de la laque à des lignes d’un modernisme poussé, la chaise Catalina combine sobriété et courbes classicisantes. Cette association entre technique et artisanat est caractéristique du design milanais, style dont Luigi Cacia Dominioni est l’un des fers de lance.

Un pionnier pourtant méconnu

Il est plusieurs fois lauréat du prestigieux Compasso d’Oro, pour sa la chaise C.d. o, ou sa porte Super. Ses œuvres font partie des collections d’institutions comme le MoMa ou le Musée national d’art contemporain Reina Sofia de Madrid. Certaines de ses œuvres comme la lampe Sasso se font aujourd’hui extrêmement rares. Sur le marché, une chaise Catalina s’emporte autour de 4 000 euros.

De son vivant, Luigi Caccia Dominioni a refusé toute monographie ou rétrospective en son honneur. En 2018, l’éditeur B&B Italia rééditait une vingtaine d’objets présentés à la Biennale de Venise, pour revaloriser une œuvre méconnue du grand public.

Il meurt à 102 ans, le 13 novembre 2016 à Milan. Aux côtés de Gio Ponti, il est considéré par beaucoup de spécialistes comme le père du design italien. 

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.