Marc STERLING

Peintre français du XXe, 1897-1976

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Cote, prix et estimation de l’artiste Marc STERLING

Prix d’une peinture signée Sterling : 200 – 10 000€

Estimation d’un dessin ou d’une aquarelle de l’artiste en vente aux enchères : 300 – 2 000€

Si vous souhaitez faire estimer un tableau de l’artiste, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Qui est Marc Sterling ?

Marc Sterling (1895 – 1976) est un artiste français, d’origine russe. Provenant d’une famille de commerçants juifs, il s’intéresse à l’art dès son enfance. C’est ainsi qu’à 12 ans, il intègre l’atelier d’un peintre d’icônes et deux ans plus tard, il décide d’entrer à l’Académie d’Odessa où il découvre notamment la sculpture.

Puis, la mort de sa mère en 1916 marque un moment décisif pour l’artiste qui décide de s’installer à Moscou et intégrer l’Académie des Beaux-Arts de la capitale. À cette époque, il commence à s’engager dans des mouvements révolutionnaires, où il découvre progressivement les avant-gardes.

Aux Vhutemas, Vladimir Tatline devient son maître d’art, qui l’encourage à voyager. Au début des années 1920, il séjourne à Berlin où il rencontre sa femme et où il réalise, en 1928, sa première exposition à la Galerie Georges Bernheim.

Entre 1923 jusqu’à la Seconde Guerre mondiale, il s’installe avec sa famille à Paris. La guerre les oblige à se cacher chez des amis et ce n’est qu’à la fin de la guerre qu’ils reviennent à la capitale.

Dans les années 1950, suite au décès de sa première femme, il se marie nouvellement avec une des élèves d’Ossip Zadkine, et à partir de ce moment, il partage sa vie entre Paris et la Suisse, tout en voyageant (Italie, Hollande, Israël, Espagne) et exposant régulièrement au Salon d’Automne, des Tuileries et à l’international. Il est actif jusqu’à sa mort en 1976.  

Des révolutionnaires aux avant-gardes

En Russie, il fréquente les cercles révolutionnaires et se lie d’amitié avec Maïakovski, avec qui il découvre les ateliers d’affiches de propagande.

Une fois en France, il devient un habitué des cafés où se retrouvent habituellement les artistes de Montparnasse et la galerie Zak signe un contrat de 3 ans avec lui. Il fait partie alors de l’École de Paris et fréquente « La Ruche » où il rencontre Jacques Chapiro, Ossip Lubitch, Pinchus Krémegne ou encore Michel Kikoïne.

Sa vie parisienne se culmine avec les rencontres avec Picasso, Braque, Juan Gris et Metzinger, qui marquent profondément le travail de Sterling. 

Une œuvre changeante et variée

Au cours de sa carrière, son œuvre évolue ce qui la rend particulièrement variée, comme par exemple au niveau des techniques (gouache, dessin, gravure, huile, lavis).

Il a également expérimenté plusieurs courants, du constructivisme au cubisme synthétique en passant par le réalisme onirique. L’après-guerre se traduit dans son œuvre par une vision plus lugubre et sombre et les années 1950, 1960 et 1970 se caractérisent par l’utilisation de couleurs vives et personnages fantastiques et imaginaires.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.