Paul IRIBE

Dessinateur et décorateur français du XXe siècle, 1883-1935

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Cote, prix et estimation de l’artiste Paul IRIBE

Prix d’un mobilier signé Iribe : 1 500 – 200 000 €

Cote de l’artiste pour une estampe ou une gravure : 100 – 1 000€

Estimation d’un dessin ou d’une aquarelle de l’artiste en vente aux enchères : 80 – 2 000€

Si vous souhaitez faire estimer un meuble de l’artiste , nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

La presse et les débuts d’illustrateur

Joseph-Paul Iribe est né à Angoulême en 1883. Son père exerce la profession de rédacteur pour le compte du célèbre magazine Le Temps dont la publication est quotidienne entre 1861 et 1942. Peut-être sous l’influence de cette figure paternelle, Iribe lance un premier périodique satirique, le Témoin, dont les publications s’étendent de sa date de création en 1906 à 1910, puis reprennent entre 1933 et 1935. La seconde version est controversée pour son ton jugé nationaliste et proche de la xénophobie.

Sa formation se déroule au sein de l’école des Beaux-arts et ses premières réalisations revêtent la forme de dessins et de caricatures. Au tournant du siècle, Iribe n’a pas encore vingt-ans et ses illustrations sont déjà publiées au sein de revues humoristiques très populaires alors : le Rire, Cocorico.

Sa première revue d’art Shéhérazade date de l’année 1909, il la produit en collaborant avec l’éditeur et dramaturge François Bernouard et pour quelques numéros sous la rédaction de Jean Cocteau. Ses créations intéressent la presse spécialiste de mode, ainsi il travaille en collaboration avec la revue Journal des Dames et des modes paru entre 1912 et 1914.

Cette période est aussi féconde pour Paul Iribe qui est à l’origine de création de pièces de mobilier. Son goût raffiné lui assure une place de choix dans le monde de la décoration d’intérieur.

Une figure emblématique de l’Art déco

Le voyage aux États-Unis est l’occasion pour Iribe de découvrir le monde de la réalisation, et après avoir débuté pour les studios de la Paramount Pictures, il devient directeur artistique pour le producteur George Fitzmaurice à Hollywood. Durant cette période américaine, Paul Iribe participe à la réalisation de plusieurs films.

C’est lors de son retour en France qu’il se plonge dans ses créations dans une logique de reconquête, laissant émerger un style qui connaît des émules après lui, le style Art déco. Le monde de la mode parisienne affectionne ce créateur à l’imagination foisonnante, il est proche de la grande couturière Jeanne Lanvin et de celle qui devient sa compagne dans les années 1930, Gabrielle Chanel, fondatrice de la maison de couture éponyme.

Son activité d’éditeur et d’imprimeur est importante, avec la publication de Revue des sports et du monde, avec les illustrations de Coco Chanel.

Iribe : Illustre figure de la scène parisienne

De la presse à la mode parisienne, Iribe se distingue pour ses talents variés, et son potentiel créatif sans limites.

Le style imaginatif de Paul Iribe est résolument nouveau, il est diffusé par les ouvrages dont il est l’illustrateur. Ses compositions mettent en avant une forme résolument distincte, dans lesquelles apparaissent des figures de femmes élégantes.

Il décède brutalement dans la villa de sa dernière fiancée, Coco Chanel, en 1935.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.