Stanislas LÉPINE

peintre français du XIXe, 1835-1892

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Cote, prix et estimation de l’artiste Stanislas LÉPINE

Prix d’une peinture signée Lépine : 1 000 – 30 000€

Estimation d’un dessin ou d’une aquarelle de l’artiste en vente aux enchères : 100 – 1 000€

Si vous souhaitez faire estimer un tableau de l’artiste, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Qui est Stanislas LÉPINE ?

Stanislas Lépine (1835 – 1892) est peintre français. Originaire de Normandie, il déménage en 1855 à Paris, et plus précisément à Montmartre où il vivra toute sa vie. Entre 1860 et 1875, il se forme à Paris dans l’atelier de Jean-Baptiste Camille Corot. Afin d’améliorer sa technique, il utilise comme modèle certains tableaux de son maître. De 1859 à 1880, il participe au Salon ainsi qu’au Salon des artistes français entre 1881 et 1889. Il vit modestement et en quelques sortes isolé de la vie mondaine et artistique de l’époque, ce qui ne l’aide pas vendre ses réalisations.

Il compte cependant avec le soutien de Fantin-Latour et du comte Armand Doria, qui le met sous sa protection et l’accueille même dans son château d’Orrouy.

Aujourd’hui, ses œuvres sont exposées dans de nombreux musées, tels que le musée d’Orsay, le Petit Palais, l’Hôtel de Ville et des musées partout en France ou à l’étranger comme à Reims, Rouen, Londres, Édimbourg et Chicago. 

Entre impressionnisme et tradition

Même s’il expose lors de la première présentation des impressionnistes, Stanislas Lépine ne peut pas vraiment être qualifié d’impressionniste. Il conserve tout au long de sa carrière un attachement pour la tradition, ce qui ne l’empêche pas de fréquenter Sisley, Monet, Pissarro ou encore Renoir.

Même s’il est considéré en quelque sorte comme amorce de l’impressionnisme, au même titre que Boudin, Cals ou Jongkind, il reste tout de même en retrait des cercles artistiques de son époque.

Pour le traitement des paysages et de la nature, il puise son inspiration principalement des paysagistes naturalistes du XIXe siècle. Tout comme eux, il recherche à dépeindre les paysages de manière raffinée, nuancée et harmonieuse. Il se différencie des peintres de l’École de Barbizon avec une palette plus claire. 

Paris sous un nouveau prisme

Entre les sujets de prédilection de l’artiste, nous retrouvons notamment les paysages et scènes parisiennes. Ses œuvres renvoient à l’intimisme du symbolisme. Montmartre est un des lieux qu’il aime immortaliser.

Cependant, il ne représente pas le Montmartre bouillonnant de vie, connu de tous, mais plutôt un Montmartre silencieux et calme, tel un village de Province. Dans certaines de ses œuvres, vous pourrez reconnaitre la rue Cortot, la rue de l’Abreuvoir ou encore la rue des Saules. La Normandie, sa région natale, a, elle, aussi une place privilégiée dans son œuvre.

Stanislas Lépine est un artiste prolifique. Aujourd’hui, ses œuvres se trouvent dans de grands musées. Au cours de sa vie, il réalise également un grand nombre de dessins.

Le Cabinet des dessins du Louvre en conserve une bonne partie. Pendant l’Occupation, une partie des œuvres de Lépine ont été vendues à Rudolf Holzapfel, qui les a revendues ensuite à Friedrich Welz. De cette période, nous possédons peu de registres sur la provenance des œuvres, ce qui rend plus ardue la tâche d’identification des propriétaires et donc des procédures de restitution.

Les œuvres du musée de Salsbourg, dirigé par Welz, mises en sécurité en 1943, sont à la fin de guerre sur territoire américain. Quatre ans plus tard, une fois la provenance authentifiée comme française, une partie des œuvres ont été rendues à l’État français.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.