Richier

sculptrice française du XXème siècle , 1904-1959

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Germaine Richier et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre oeuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, estimation et prix de l’artiste Germaine Richier

Principalement connue pour ses sculptures en bronze, dont les prix peuvent varier de trois mille à plus de deux millions d’euros, comme en 2017 avec La Tauromachie (1953), Germaine Richier travailla également l’art pictural, notamment par l’estampe, pour des prix allant de 65 à 2 300 €.

 

Estimation minimale – maximale

Sculpture 300 – 2 500 000 €
Estampe 25 – 2 400 €

 

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Germaine Richier, nos experts s’en chargent.

Sculptures

Cœur de l’œuvre de Richier, son travail sculptural connaîtra une grande évolution au cours de sa carrière. L’œuvre de Richier est d’abord des figures et des portraits empreints d’un dynamisme plutôt réaliste, possiblement du fait de l’influence de son maître Antoine Bourdelle, lui-même sculptant dans cette veine-là. Elle s’en éloigne petit à petit après sa mort, devenant de moins en moins figurative et se rapprochant de plus en plus d’un expressionnisme décharné, dont se dégage la sensation d’un art guidé par l’intuition plutôt que par la raison.

Ce sont principalement les œuvres de cette période-là de la vie de Richier qui sont les mieux évaluées et les plus recherchées, comme son Don Quichotte, pièce de plus de deux mètres, vendue en 2014 pour 1 400 000 €, bien au-delà de son estimation de 600 000 €, et qui trois ans plus tard sera à nouveau vendue, cette fois pour 2 278 000 €. On note d’ailleurs une tendance montante pour les sculptures de Richier : ainsi, Tauromachie est vendue en 2013 pour 630 275 € et atteint quatre plus tard en 2017 la somme de 2 600 000 €.

Sculpture Germaine Richier

Sculpture de Germaine Richier – Don Quichotte – Estimée 500 000 – 600 000 €

Les œuvres plus anciennes de Richier, plus modestes tant en taille qu’en ambition créative, n’ont pas le même succès, bien qu’atteignant des prix de vente très honorables, comme La Regodias (buste en bronze de 40 cm, réalisé en 1938) qui s’est vendu en 2019 chez Koller pour la somme de 62 118 €. À titre de comparaison, La Sauterelle, une œuvre de taille similaire, mais plus tardive, a atteint en 2018 la somme de 250 000 €.

Estampes

Richier commence les estampes dans la deuxième moitié des années 40. Elle a donc déjà affirmé son style personnel, celui d’un expressionnisme hanté. La technique utilisée est celle de la gravure à l’eau-forte. Bien qu’elles se vendent moins bien que ses sculptures, les gravures de Richier ont elles aussi pris de la valeur au fur et à mesure des années.

Estampe Germaine Richier

Estampe de Germaine Richier – L’Hydre – Estimée 800 – 1 000 €

En 2012, l’estampe Insektent Frau mit Eule (25 x 19,8 cm), atteint 2 300 € sur la base d’une estimation haute de 2 000 € et en 2014 chez le libraire Alain Ferraton, Contre terre (34×26 cm, 1958) dépasse largement son estimation de 100 € en atteignant 1 800 €. Mais en général, les estampes de Richier se vendent entre 150 et 500 €.

 

Qui est Germaine RICHIER ?

Formation et récompense

Germaine Richier est une sculptrice française née à Grans (Bouches-du-Rhône) le 16 septembre 1902 et morte le 31 juillet 1959 à Montpellier (Hérault). Ses proches la surnomment l’Ouragane, du nom de sa sculpture réalisée en 1949. À 18 ans, Germaine Richier intègre l’École supérieure des Beaux-Arts de Montpellier et y apprend les bases de la sculpture. Elle y sculpte principalement des bustes et gagne le premier prix de sculpture.

En 1926, son maitre, Antoine Bourdelle l’invite dans son atelier à Paris pour devenir son élève particulier ou elle restera jusqu’au décès de celui-ci en 1929. Elle y apprend à travailler la pierre et le bois et y reste jusqu’en 1933. En 1936, la sculptrice est récompensée par le Prix Blumhental pour son Buste n° 2, représentant le fils du sculpteur Robert Coutin. 

En 1937, Germaine Richier remporte la médaille d’honneur à l’Exposition universelle avec son œuvre Méditerranée. Elle expose fréquemment à Paris et Bruxelles et participe à l’Exposition internationale de New York. Le jour Germaine Richier travaille dans son atelier, et le soir, elle rejoint ses amis à La Coupole ou au Dôme pour boire des verres et échanger sur l’art. Elle y retrouve Alberto Giacometti, mais aussi Marino Marini et Robert Couturier.

Technique et innovation

Germaine Richier, grâce à son mentor Antoine Bourdelle, apprend à maitriser différentes techniques de sculpture comme la triangulation. Mais la sculptrice a de l’imagination et s’émancipe de son apprentissage. Elle décide d’intégrer la nature à ses œuvres, notamment dans le Crapaud ou des feuilles et des branches sont incorporées dans la sculpture.

Dès 1953, Germaine Richier intègre la couleur à ses œuvres. Elle introduit dans ses sculptures des blocs de verre coloré pour jouer sur la transparence. LÉchiquier, grand est un ensemble de sculptures monumentales et est l’aboutissement de ses recherches sur la couleur. Les cinq statues se situent actuellement au Jardin des Tuileries à Paris.

La sculpture Don Quichotte de Germaine Richier a été vendue 1,4 million de dollars lors d’une vente Sotheby’s en juin 2014. Don Quichotte mesure 212 cm et est une sculpture en bronze, réalisé avec une patine brune. L’œuvre représente un Don Quichotte tenant dans la main droite une lance dont il frappe le soleil, tandis que son bras gauche est levé vers le ciel. La sculpture, datant de 1950-1951, a été présentée à la Biennale de Venise en 1952.

Principales œuvres

The Bat (1946)

Diabolo (1950)

Le Grand Homme de la Nuit (1955)

Reconnaître la signature de Germaine Richier

Comme beaucoup d’artistes, Germaine Richier ne signait pas la totalité de ses œuvres. Cependant, vous retrouverez ci-dessous un exemple de signature afin de vous faire une première idée. Des variantes de cette signature existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

expertise signature richier

Expertiser et vendre une oeuvre de Germaine Richier

Si vous possédez une oeuvre de Germaine Richier ou tout autre objet, demandez une estimation gratuite via notre formulaire en ligne.

Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre oeuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.