Phan Chanh Nguyen

peintre vietnamien du XXème siècle , 1892-1984

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Cote, prix et estimation de l’artiste Nguyen Phan Chanh

Peinture : 6.700-154.000 €

Dessin : 1000-600.900 €

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Nguyen Phan Chanh, nos experts s’en chargent.

Nguyen Phan Chanh et l’école nationale des beaux-arts d’Indochine

Nguyen Phan Chanh est un artiste vietnamien né en 1892 dans un village rural. Il a été élevé dans sa jeunesse en pratiquant le chinois, puis étudie la calligraphie de ce même pays afin de pouvoir prétendre au titre de mandarin, même si le temps qu’il atteigne l’âge requis fut trop long puisque la qualification fut supprimée. Il poursuit néanmoins ses études à l’école des beaux-arts d’Indochine de Hanoi. L’état d’esprit de cet établissement est révélateur du contexte colonial dans lequel il se situe, en témoigne son mentra : « transformer les artisans indigènes en artistes professionnels ». Malgré cette attitude condescendante envers les natifs, les professeurs de cette école et fondateur, Victor Tardieu, Nam Son Nguyen Van Tho et Joseph Imguiberty, ont enseigné des techniques européennes, mais également des pratiques orientales, comme la peinture sur soie et la laque, ce qui dénote une certaine ouverture. Malgré la colonisation, ces individus avaient tout de même un réel intérêt ainsi qu’une reconnaissance pour l’art vietnamien de l’époque. Leurs bons rapports avec les étudiants leur ont permis de construire une communauté artistique.

Un élève à part

 Nguyen Phan Chanh fut l’un des premiers arrivant en 1925 de l’école, alors même qu’il était l’un des plus âgés, étudiant à 33 ans. Il était considéré comme un apprenti étrange qui préférait représenter des scènes rurales et maintenir les traditions, ce qui lui valut d’être considéré par ses professeurs comme un élève au style et aux pratiques désuètes, préférant et excellant dans la pratique de la peinture sur soie plutôt que la peinture à l’huile.

Un contexte politique particulier

La peinture sur soie est effectivement vue comme une pratique traditionnelle chinoise, bien qu’elle exprime surtout pour Nguyen Phan Chanh la quintessence de l’art vietnamien. L’enthousiasme quant à vouloir en faire un art exprimant l’identité nationale du Vietnam reflète le contexte politique de l’époque, glorifiant les paysans et les soldats vietnamiens et suivant la propagande socialiste de l’époque.

 Nguyen Phan Chanh participa à la guerre de résistance de son pays, et dans l’aire postcoloniale après 1945, était apprécié parce que son travail représentait et incarnait l’art traditionnel des natifs.

Il est indéniable que le contexte politique dans lequel il évolue tout au long de sa vie influence grandement son œuvre, notamment la Chine et la France. Pourtant, son travail poignant et élégant est reconnue comme étant unique, y compris à l’international, ce qui lui vaut d’être exposé à Paris en 1931, en Italie en 1934, en Amérique en 1937, au Japon en 1940 puis Hongrie, Roumanie…

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.