Alexandre FALGUIERE

Sculpteur et peintre français, 1831-1900

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Alexandre Falguière et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre œuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Alexandre Falguière

Prix d’une peinture signée Alexandre Falguière en vente aux enchères : 120 – 100 000 €

Cote de l’artiste pour une sculpture :  150 – 4 000 €

Si vous souhaitez faire estimer un objet signé ou attribué à Alexandre Falguière, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Un Sculpteur majeur de la IIIe République

Alexandre Falguière est un peintre et sculpteur français né le 7 septembre 1831 à Toulouse. Bien qu’ayant grandi dans une famille modeste il entrera à l’École des Beaux-Arts de Paris. Il y sera l’élève des sculpteurs Albert-Ernest Carrier-Belleuse et François Jouffroy. Grâce à son talent et leur formation, il obtiendra le grand prix de Rome en sculpture en 1859 grâce à un bas-relief : Mézence blessé, préservé par l’intrépidité de son fils Lausus. Lors de son séjour à la villa Médicis il deviendra l’ami du sculpteur Jean-Baptiste Carpeaux.

Falguière accède à la notoriété à travers deux œuvres ; Tarcicius et Le vainqueur au combat de coqs. Suite à cela il reçoit de nombres commandes publiques à travers la France et à l’étranger. Il réalise par exemple le Monument à La Fayette à Washington. Il sera également nommé professeur à l’École des Beaux-Arts de Paris en 1882 puis élu membre de l’Académie des Beaux-Arts. Nombre de ses élèves deviendront des artistes connus, mais le plus célèbre d’entre eux est sans doute Antoine Bourdelle.

Il sera aussi au cœur d’une controverse qui agitera la presse lors de l’année 1898. La Société des gens de lettres lui passe commande du Monument de Balzac après avoir refusé le travail d’Auguste Rodin. La presse qualifiera l’affaire de « deuxième affaire Dreyfus », car Zola soutient Rodin, preuve s’il en est que le goût de l’hyperbole traverse les âges. Les deux sculpteurs n’ont pourtant pas de rancœurs l’un envers l’autre et réalisent chacun un buste de leur collègue pour le prouver. Alexandre Falguière mourra de maladie à Paris le 19 avril 1900 après un voyage à Nîmes pour la mise en place de son Monument à Alphonse Daudet.

Le chef de file des « Toulousains »

Le travail de l’artiste a très clairement un caractère réaliste, une volonté de coller à la représentation juste du modèle. Ce style se retrouve bien entendu dans les sculptures, mais aussi dans la peinture de Falguière. Les discussions entre partisans de son style en peinture et ceux qui rejettent ces « peintures d’un sculpteur » feront couler beaucoup d’encre à son époque. Malgré ce réalisme il ne rompt pourtant pas avec les thématiques classiques ; mythologie, religion, grands personnages, etc. Ce réalisme bien que présent dans son style est donc à relativiser, car il ne traite presque jamais de thèmes sociétaux ou de la vie du quotidien.

L’artiste réussit néanmoins à inspirer une grande vie à ses œuvres, avec un soin particulier donné à la représentation du mouvement. Alexandre Falguière est par ailleurs considéré comme la figure centrale de ce qu’on appellera les « Toulousains » ou « groupe des Toulousains ». Ce groupe d’artistes travaille à la sculpture monumentale et commémorative de la ville et va marquer le paysage urbain. Ce groupe d’artistes est composé pour la plupart des élèves formés aux Beaux-Arts de Paris.

Un artiste néo-florentin

Le Vainqueur au combat de coqs est une des œuvres qui fera la célébrité d’Alexandre Falguière. D’abord réalisée en plâtre, elle sera fondue en bronze par l’atelier Thiébaut frères et connaîtra le succès au Salon de 1864. On y retrouve déjà ce goût pour le travail du mouvement de l’artiste, et l’œuvre fait pour certains partie du mouvement naissant des néo-Florentins dans lequel se place Falguière. Ces sculpteurs se caractérisent par l’influence de l’art italien de la renaissance dans les thèmes et dans le style.

La majorité des sculptures d’Alexandre Falguière sont aujourd’hui estimées entre 1000 et 1200 euros. Néanmoins certains marbres peuvent parfois prendre plus de valeur comme la Femme au paon, qui sera adjugée 7 125 euros en 2017 à Londres. Certaines sculptures dépassent ainsi largement leur estimation. Le bronze doré Phryné a par exemple été vendu 31 127 euros en 2012 à Londres, soit quatre fois son estimation originale.

Reconnaître la signature de Alexandre Falguière 

Alexandre Falguière fait partie de ces nombreux artistes qui ne signaient pas la totalité de leurs œuvres. Cependant, un exemple de sa signature vous est présenté ci-dessous afin de vous faire une première idée. Quelques variantes existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

Expertiser et vendre une œuvre de Alexandre Falguière

Si vous possédez une œuvre de Alexandre Falguière ou tout autre objet, sollicitez nos experts via notre formulaire en ligne pour obtenir une estimation ou une expertise. Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre œuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.