BRANDT

Artiste ferronnier, 1880-1960

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Edgar Brandt et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre œuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Edgar Brandt

Né le 24 décembre 1880 à Paris et décédé le 8 mai 1960 à Collonge-Bellerive, Edgar Brandt est un ferronnier d’art et industriel de l’armement. Considéré comme l’un des plus importants ferronniers de l’Art déco français, l’artiste est connu pour ses grandes portes de ferronnerie. L’artiste français participe notamment à de nombreux salons officiels entre 1905 et 1914. Sa grille « l’Âge d’or » datant de 1923 est notamment adjugé au prix d’achat de 479 115 euros en juin 2014 chez Phillips à New York. 

 

Estimation minimale – maximale

Objet 100 – 1 000 000 €
Luminaire 100 – 60 000 €
Mobilier 500 – 120 000 €
Elément architectural 1 500 – 250 000 €
Sculpture 200 – 22 000 €

 

Objet

Si l’artiste français est majoritairement connu pour ses imposantes sculptures, il réalise aussi de nombreux objets allant de petits miroirs, à des luminaires jusqu’au mobilier. Un objet réalisé par l’artiste est aujourd’hui estimé entre 100 et 1 000 000 euros. Son objet « Une Olympie » datant de 1926 en bronze est vendu aux enchères à 300 000 euros en 2006 chez Christie’s. 

Un luminaire du même artiste est estimé entre 100 et 60 000 euros. Son luminaire « Lampadaire — La Tentation » réalisé entre 1920 et 1926 en bronze et estimé entre 40 000 et 60 000 euros s’est vendu en 2012 en vente aux enchères pour 220 000 euros. 

Objet Edgar Brandt

Objet d’Edgar Brandt – Paire d’urnes King Cobra – Estimé 250 000 – 350 000 $

Pour sa part, un mobilier réalisé par l’artiste est estimé entre 500 et 120 000 euros. Son œuvre « Console à décor de fleurs stylisées » (1925) en fer forgé et estimée entre 50 000 et 70 000 euros, est vendue en 2007 chez Christie’s pour 105 000 euros. 

Sculpture

Après s’être fait remarquer en 1925 lors de « l’Exposition des Arts Décoratifs et Industriels Modernes » à Paris, l’artiste reçoit de nombreuses commandes officielles. Il va notamment réaliser de nombreuses grilles monumentales qui serviront pour le Palais du Louvre ou le Grand Théâtre de Nancy.

Elément architectural Edgar Brandt

Elément architectural d’Edgar Brandt – Diane et la biche – Estimé 80 000 – 120 000 $

Ce qui fait de l’artiste, l’un des ferronniers incontournables de son époque, c’est son style. En effet, il arrive à mêler des techniques anciennes artisanales du travail de fer avec de nombreux procédés innovants. Ce mélange lui permet ainsi d’acquérir davantage de libertés dans les formes de ses sculptures. Inspiré des motifs égyptiens ainsi des courbes et fleurs stylisées, l’artiste exprime dans son art un langage extrêmement diversifié. 

Sa sculpture « Tree for Cheney Brothers Silk Manufacturing Co, New York » réalisée au fer, mesurant 215,9*125*33 cm est vendue aux enchères au prix de 221 600 euros (soit 250 000 dollars).

Qui est Edgar Brandt ? 

Un ferronniste art déco

Edgar Brandt est né à Paris en 1880. Il étudie à l’École Nationale Professionnelle de Vierzon entre 1894 et 1898. Il s’installe à Paris quatre ans plus tard, en 1902, et commence à exercer sa profession de ferronnier. Il rencontre son premier succès en 1925 lors de « l’Exposition des Arts Décoratifs et Industriels Modernes » à Paris.

Cette même année, il inaugure sa galerie qui sera la première d’art déco à Paris. Il y expose ses œuvres, mais aussi celles de ses compères. On y retrouve de la ferronnerie d’art, mais aussi du mobilier ou encore des objets décoratifs. Il ouvrir par la suite une salle d’exposition à Londres et une succursale appelée « Ferro Brandt » à New York — qui sera la vitrine des artistes d’Art Déco d’Amérique du Nord.

En 1930 a lieu la première exposition à thème dans sa galerie. Il regroupe les meilleurs artistes animaliers de l’époque et permet la création d’un groupe appelé « Le Groupe des Animaliers » qui fera régulièrement des expositions. Il a réalisé de nombreuses œuvres qui sont maintenant dans des bâtiments publics, comme le brûloir de la flamme de l’Arc de Triomphe à Paris ou encore les ferronneries et structures métalliques de la salle des Pas-perdus de la gare Saint-Lazare.

Guerre et Paix

Outre son métier d’artistes, Edgar Brandt participe aussi à la création d’objets pour la vie quotidienne et à l’effort de guerre. En 1926, il fonde la marque d’appareil d’électroménager Brandt et depuis son installation à Paris en 1902, il créera des obus de mortier. Cependant, ces obus représentent un risque pour les populations alentour puisqu’ils menacent d’exploser. Il décide alors de chercher un atelier loin des habitations.

Il s’installe en 1928 dans la commune de Vernon où il construit un atelier pour stocker ses obus de mortier et un baraquement permettant de loger le personnel. L’atelier sera nationalisé en 1936 pour devenir l’AVN (Atelier de Vernon). Grâce à l’argent reçu par l’État, il investit dans d’autres entreprises mécaniques.

L’Oasis de l’influence

Edgar Brandt est influencé par de nombreux mouvements différents en théorie, mais qui se complètent en pratique. On retrouve évidemment le mouvement Art Déco dans les ornements et les références à la Grèce et l’Égypte antique. Mais on remarque aussi l’influence de l’art chinois, notamment dans la représentation de la faune et la flore. Enfin, certains de ses objets décoratifs ont une tendance pour l’abstraction, ce qui montre l’influence du Cubisme. Toutes ces influences sont regroupées dans une œuvre : le paravent « L’Oasis » qui a connu un grand succès lors de l’exposition de 1925. Elle a été vendue par la maison Christie’s en juin 2006 pour 1 916 000 €.

Fer forgé et marché de l’art

Le prix des œuvres sur le marché de l’art dépend principalement de la taille de l’objet et de sa rareté. Ainsi, les petits objets sont estimés entre 1 000 € et 10 000 €. La maison ArtCurial a adjugé l’œuvre « Plafonnier » en novembre 2018 pour 5 200 €.

En revanche, les œuvres plus grandes — comme les grilles en fer forgé — sont estimées entre 20 000 € et 200 000 €. La maison Sotheby’s a vendu l’œuvre « Firescreen » en décembre 2018 pour 198 000 €.

Mais comme dans toutes ventes aux enchères, certaines œuvres peuvent atteindre des records. C’est le cas de « L’Âge d’Or », vendue par Phillips en juin 2014 pour 785 000 dollars.

Reconnaître la signature de Edgar Brandt

Edgar Brandt fait partie de ces nombreux artistes qui ne signaient pas la totalité de leurs œuvres. Cependant, un exemple de sa signature vous est présenté ci-dessous afin de vous faire une première idée. Quelques variantes existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

Signature Edgar Brandt

Ces artistes peuvent aussi vous intéresser 

Antonin Daum

René Lalique

Jules Leleu

Eugène Printz

Maurice Marinot

Jean Dunand

Expertiser et vendre une œuvre de Edgar Brandt

Si vous possédez une œuvre de Edgar Brandt ou tout autre objet, sollicitez nos experts via notre formulaire en ligne pour obtenir une estimation ou une expertise. Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre œuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.