Evariste CARPENTIER

Peintre belge de scènes historiques, 1845-1922

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Évariste Carpentier et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre œuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Évariste Carpentier

Prix d’une peinture signée Claus en vente aux enchères : 400 – 100 000 €

Si vous souhaitez faire estimer un objet signé ou attribué à Claus, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

L’académique brillant

Évariste Carpentier est né en 1845 à Kuurne en Belgique, et il est mort à Lièges en 1922. C’est un peintre belge connu principalement pour ces scènes historiques, de genre et ses paysages animés. Au début de sa carrière artistique, il peint de manière très académique, puis évolue vers le réalisme, avant de finir avec des peintures impressionnistes et luministes. Il est l’un des premiers peintres belges à représenter le luminisme.

Il est issu d’une famille modeste, mais il a tout de même l’occasion de suivre des cours à l’Académie des Beaux-Arts de Courtrai à partir de 1861. Il sera ensuite admis, trois plus tard, à l’Académie royale des Beaux-Arts d’Anvers, il y sera un élève brillant et son travail sera récompensé par le prix d’excellence en 1865. Ce prix lui permet de bénéficier, l’année suivante, d’un atelier privé dans l’Académie. Au cours de son éducation dans le domaine de l’art, il eut comme maître de peinture Henri de Pratere et Nicaise de Keyser.

Évariste Carpentier fut très renommé de son vivant, notamment en peignant des paysages de son village natal et de ses alentours. Il attira ainsi un grand nombre d’élèves dans cette région de la Belgique et devint leur professeur de peinture à l’Académie des Beaux-Arts de Lièges de 1897 à 1919. De plus, il devint un des grands maîtres de l’École liégeoise du paysage au début du 20e siècle. L’École liégeoise désigne un ensemble d’artistes pratiquant une peinture figurative, héritée des modes impressionnistes et expressionnistes de la fin du 19e siècle, et souvent inspirée des campagnes belges.

Des voyages inspirants

En 1872, Évariste Carpentier s’installe dans la ville d’Anvers et y peint beaucoup de toiles, qui sont majoritairement des commandes de sujets religieux, ou de thèmes liés à l’Antiquité, ou encore de scènes inspirées des maîtres flamands du 17e siècle. Malgré toutes ces commandes, il arrive à peindre des œuvres historiques, grâce auxquelles il gagne d’autant plus en succès.

En 1876, il ne peut plus travailler à cause d’une blessure au genou. Il quitte alors Anvers et retourne dans son village natal, mais son médecin lui conseille d’aller dans le sud de la France pour accélérer sa convalescence. Il partit donc en 1879 pour le Midi de la France. L’année suivante, il prend le chemin du retour et s’arrête à Paris. Il s’y installe pour un temps et y peint des toiles pleines de réalisme dépeignant le milieu de la bourgeoisie parisienne. En 1881, il profite d’être à Paris et se concentre sur les peintures d’histoire, notamment les scènes de la Révolution française et de l’Insurrection vendéenne. À cette même période, sa carrière artistique va connaître un tournant majeur grâce à une œuvre de Jules Bastien-Lepage. Évariste Carpentier s’initie alors au pleinarisme et à la peinture de la nature à travers le réalisme.

Deux ans plus tard, lors de son retour en Belgique, sa palette de couleurs s’est éclaircie et sa touche est devenue de plus en plus souple, tandis qu’elle était parfois épaisse auparavant. En 1892, il s’épanouit entièrement dans la peinture et dans le travail de la vérité de la nature à travers l’impressionnisme. Il devint ainsi un des plus actifs propagateurs du luminisme.

De l’élève au directeur

Évariste Carpentier déposa sa candidature au poste de professeur de peinture à l’Académie royale des Beaux-Arts, en 1897, de Liège et y devint professeur à l’âge de 51 ans. Quelques années plus tard, il est promu directeur de cette même académie et y poursuit l’enseignement de 1904 à 1910. Évariste Carpentier fut ainsi récompensé de son travail par ses différentes positions, et il eut l’honneur de devenir un officier de l’ordre de Léopold.

Les peintures d’Évariste Carpentier se vendent lors de ventes aux enchères avec des prix allant de 200 dollars à plus de 105 000 dollars.

Reconnaître la signature de Évariste Carpentier

Évariste Carpentier fait partie de ces nombreux artistes qui ne signaient pas la totalité de leurs œuvres. Cependant, un exemple de sa signature vous est présenté ci-dessous afin de vous faire une première idée. Quelques variantes existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

signature Evariste CARPENTIER

Expertiser et vendre une œuvre de Évariste Carpentier

Si vous possédez une œuvre de Évariste Carpentier ou tout autre objet, sollicitez nos experts via notre formulaire en ligne pour obtenir une estimation ou une expertise. Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre œuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.