RIJ-ROUSSEAU

Peintre cubiste française, 1870-1956

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Jeanne Rij-Rousseau et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre œuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Jeanne Rij-Rousseau

Prix d’une peinture signée Jeanne Rij-Rousseau en vente aux enchères : 500 – 5 000 €

Prix pratiqué pour un dessin ou une aquarelle : 200 – 500 €

Si vous souhaitez faire estimer un objet signé ou attribué à Jeanne Rij-Rousseau, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Une figure du cubisme intégrée dans les cercles intellectuels parisiens

Jeanne Rij-Rousseau est une artiste peintre française considérée comme l’une des principales peintres cubistes. Née en 1870, Jeanne Rij-Rousseau, Jeanna Caffierde son nom de jeune fille. À quinze ans, elle part pour Paris, après qu’une tante lui ait trouvé un travail dans un atelier de mode. Elle fait ensuite la connaissance de Jean-Auguste Rousseau, négociant en vins avec qui elle se marie en 1900, qui l’incite à commencer la peinture. Elle étudie avec les peintres Denis et Sérusier et fréquente les Nabis à Montmartre. Elle développe une amitié avec Juan Gris, et les deux artistes se sont influencés mutuellement pendant plusieurs années.

Dans le Paris dynamique et créatif du début du XXe siècle, elle fait de nombreuses rencontres comme Manolo ou Léger, et choisit de s’orienter vers le cubisme. Elle ouvre une nouvelle voie au cubisme en créant une variante du cubisme qui lui est propre, qui se base sur des couleurs vives et la géométrisation des formes. Dans les années 1910 et 1920, elle participe à de nombreuses expositions à Paris, notamment au Salon des indépendants, au Salon d’Automne en 1911 et au Salon des Tuileries. Elle est invitée à l’exposition de 1912 organisée par l’association la Section d’or. En 1925, elle fonde l’Association des Femmes peintres françaises. Elle réalise également des expositions à New York, Chicago et Londres, mais tombe peu à peu dans l’oubli à partir des années 1940. Elle meurt en 1956, n’ayant plus de ressources financières ni la notoriété qu’elle avait acquise pendant l’avant-guerre.

Une égérie du cubisme dotée d’un style propre

Jeanne Rij-Rousseau est très intégrée dans les cercles artistiques parisiens, elle est l’amie de Serusier, Maurice Denis, Léger, Juan Gris, ou encore Manolo. Leur influence se retrouve dans ses œuvres. Ses paysages évoquent dans un premier temps ceux de l’école de Barbizon, puis ils tendront vers la fin de sa carrière vers le post-impressionnisme. Ses portraits font penser à ceux de Cézanne et ses tableaux autour de la thématique du sport se rapprochent de ceux de Fernand Léger.

Toutefois, bien qu’elle soit influencée par ces artistes, Jeanne Rij-Rousseau s’en détache en introduisant un style et une technique propre. Dès l’apparition du cubisme, Jeanne Rij-Rousseau ne se contente pas de s’y intéresser, mais d’y prendre part en développant « Le Vibrisme ». Cette nouvelle voie dans le cubisme rappelle le « Rayonnisme » de Larionov : elle consiste à faire briller des couleurs vives grâce à un système de hachures qui s’intègrent à la géométrisation des formes propre au cubisme.

La sensibilité de Jeanne Rij-Rousseau transparaît dans ses œuvres. Les couleurs éclatantes, les sensations intenses et les contrastes vifs expriment sa poésie et sa volonté de s’exprimer au travers de sa peinture.

Un retour progressif de sa notoriété

Alors qu’elle avait été relativement oubliée pendant plusieurs années, le monde de l’art recommence progressivement à s’intéresser à Rij-Rousseau à la fin du XXe siècle. Les historiens de l’art s’intéressent de plus en plus à la place qu’elle a jouée dans le cubisme et l’évolution des styles. Ses œuvres sont surtout présentes aux États-Unis, où sa renommée est restée relativement constante au cours du temps. Ainsi, vingt-deux musées possèdent ses œuvres, contre seulement trois en France.

Ses œuvres se vendent aux enchères surtout en Europe et aux États-Unis. Ses tableaux valent en moyenne plusieurs milliers de dollars. Son œuvre Paysage le soir a par exemple été adjugée 7 500 dollars américains en 2012 chez Sotheby’s à New York.

Reconnaître la signature de Jeanne Rij-Rousseau

Jeanne Rij-Rousseau fait partie de ces nombreux artistes qui ne signaient pas la totalité de leurs œuvres. Cependant, un exemple de sa signature vous est présenté ci-dessous afin de vous faire une première idée. Quelques variantes existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

signature jeanne rij-rousseau

Expertiser et vendre une œuvre de Jeanne Rij-Rousseau

Si vous possédez une œuvre de Jeanne Rij-Rousseau ou tout autre objet, sollicitez nos experts via notre formulaire en ligne pour obtenir une estimation ou une expertise. Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre œuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.