Paul Sérusier

Peintre français du XXe siècle, 1864-1927

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Cote, prix et estimation de l’artiste Paul Sérusier

Peinture : 4 000 – 400 000€

Dessin et aquarelle : 400 – 15 000€

Estampe : 150 – 1 500€

Si vous souhaitez faire estimer un tableau signé Sérusier, nos experts se tiennent à votre disposition via notre formulaire d’expertise gratuit.

Un apprentissage sous le signe de l’amitié

Paul Sérusier est un peintre français né à Paris en 1864 et mort à Morlaix en 1927. 

Après de brillantes études, Paul Sérusier entre à l’Académie Jullian où il rencontre, entre autres, Maurice Denis et Pierre Bonnard, deux amis peintres qui exerceront une influence sur lui tout au long de sa carrière. 

En 1888, Paul Sérusier se rend à Pont-Aven, où il rencontre Paul Gauguin. C’est sous sa tutelle que Paul Sérusier peint Le Talisman, petit paysage qui bouleverse la peinture de l’époque. 

Couleurs mystiques

Une fois rapporté à ses amis, Le Talisman devient l’emblème du groupe des nabis, aussitôt fondé. Dès lors, Paul Sérusier élabore une doctrine à partir des idées de Gauguin, avec lequel il reste en contact. L’emploi de la couleur est alors primordial, cette dernière étant parfois utilisée au dépend de la figuration. 

Après avoir visité l’école de peinture religieuse du monastère bénédictin de Beuron en Allemagne en 1897 et 1903, les idées de Paul Sérusier s’imprègnent de concepts du symbolisme religieux. Alors que ses premiers tableaux représentaient majoritairement la vie bretonne, notre artiste se concentre, dès 1900, sur des sujets religieux.

De là naissent également les plus grandes théories artistiques de Paul Sérusier, développées dans son célèbre ouvrage l’ABC de la peinture (1921) qui traite principalement des relations entre les couleurs et les systèmes de proportion. 

Peindre la Bretagne

Malgré ces changements idéologiques, l’œuvre de Paul Sérusier s’inspire continuellement de celle de Paul Gauguin. En témoignent l’emploi similaire des couleurs, le choix du sujet et le style volontairement naïf de Jeune hiérophante tendant sa coupe vendu 197 100 euros par Christie’s (New York, 17 novembre 2016). 

Si le Talisman reste l’œuvre la plus célèbre de l’artiste, on peut citer Le Pardon de Notre-Dames-des Portes à Châteauneuf — du-Faou (1894), aujourd’hui au Musée d’Orsay comme une œuvre emblématique de sa période bretonne. On y retrouve les mêmes couleurs vives que dans Breton dans la lande, une œuvre vendue 128 000 euros (Christie’s, Londres, 28 février 2018), qui témoigne du succès de notre artiste dans les maisons de vente

L’artiste s’orientera ensuite vers un style plus austère, imprégné de spiritualisme et de religion comme en témoigne La Veuve de Guerre (1919). Fidèle à la Bretagne où il s’était installé depuis 1914, Paul Sérusier s’éteint à Morlaix en 1927, à l’âge de 63 ans.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.