MIGONNEY

Peintre et graveur français, 1876-1929

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Jules Migonney et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre œuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Jules Migonney

Prix d’une peinture signée Jules Migonney en vente aux enchères : 400 – 10 000 €

Estimation moyenne pour un multiple (lithographie, estampe, gravure…) : 40 – 450 €

Si vous souhaitez faire estimer un objet signé ou attribué à Jules Migonney, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Carrière officielle et découverte de l’Algérie

Né en 1876 à Bourg-en-Bresse dans un milieu modeste, le peintre Jules Migonney entra à l’École des Beaux-Arts de Lyon en 1893. Il s’installa ensuite à Paris pour suivre les cours de l’École des Beaux-Arts, dans l’atelier de Léon Bonnat, puis d’Eugène Carrière. Il s’y lia d’amitié avec André Derain, Henri Matisse, Jean Puy et Albert Marquet. Au début du siècle, il compléta sa formation en voyageant en Italie et en Espagne. Dès 1901, il présenta ses œuvres au Salon de la Société Nationale des Beaux-Arts. Il exposa également avec la Société des Peintres orientalistes et au Salon des Tuileries, ainsi qu’au Salon du Sud-Est à Lyon. Grâce à la bourse Abd-el-Tif, une bourse d’études accordée par le Gouvernement Général d’Algérie pour la Villa Abd-El-Tif d’Alger, qu’il décrocha en 1909, il séjourna deux ans dans la capitale algérienne. Il y travailla aux côtés de jeunes artistes comme Léon et Ketty Carré, Charles Dufresne, Paul Jouve ou Léon Cauvy. Frédéric Lung et Louis Meley, collectionneurs et mécènes algérois, lui apportèrent leur soutien. En 1910, il visita les régions montagneuses de la Kabylie. La Première Guerre mondiale, durant laquelle il combattit sur le front, interrompit sa carrière pendant quatre ans. De 1920 à 1929, il exposa régulièrement aux Salons des Artistes Décorateurs. Traversant une profonde crise créative, il se suicida en juillet 1929. À la veille de sa mort, il écrivit : « J’ai tout sacrifié à l’art qui m’échappe maintenant… ».

Un orientaliste au sommet de son art

Proche des peintres fauves, Jules Migonney conserva toutefois un style plus classique, dans ses portraits et natures mortes. Après son installation à Alger, sa carrière marqua un véritable tournant. Subjugué par la lumière de ce pays et la sensualité de ses habitantes, Migonney s’épanouit dans une veine orientaliste à travers le portrait, la scène de genre et le nu, sans idéalisation ni artifices. Il portait une grande attention à la psychologie de son modèle. Il s’ouvrit aussi à la gravure sur bois, qu’il utilisa pour de très décoratives scènes de hammam, dans la lignée de Félix Vallotton. Après la guerre, il reprit, avec moins d’audace, les sujets de la nature morte, du portrait et du nu féminin. Il dessina plusieurs modèles de tapisseries pour l’École nationale d’art décoratif d’Aubusson. Participant au mouvement Art déco des années 1920, il dépouilla de plus en plus ses tableaux, sans parvenir à résoudre ses douloureux questionnements artistiques.

Un peintre à redécouvrir

Les œuvres de Jules Migonney sont rares dans les collections publiques françaises. Seul le musée de Brou de Bourg-en-Bresse conserve un important ensemble de sa main, légué par l’artiste à sa ville natale. Le musée lui consacra une grande exposition rétrospective en 1991, « Jules Migonney 1876-1929 ».

Migonney est également rare sur le marché de l’art, où ses estampes, aquarelles et huiles sur carton dépassent rarement le seuil des 1000 €. Une de ses toiles fait exception, Femme kabyle (1910), qui atteignit l’adjudication record de 86 400 € chez Christie’s à Paris en décembre 2007.

Reconnaître la signature de Jules Migonney 

Jules Migonney fait partie de ces nombreux artistes qui ne signaient pas la totalité de leurs œuvres. Cependant, un exemple de sa signature vous est présenté ci-dessous afin de vous faire une première idée. Quelques variantes existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

Expertiser et vendre une œuvre de Jules Migonney

Si vous possédez une œuvre de Jules Migonney ou tout autre objet, sollicitez nos experts via notre formulaire en ligne pour obtenir une estimation ou une expertise. Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre œuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.