Louis MARCOUSSIS

Peintre et graveur polonais, 1883-1941

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Louis Marcoussis et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre œuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Louis Marcoussis

Prix d’une peinture signée Louis Marcoussis en vente aux enchères : 2 000 – 230 000 €

Estimation moyenne pour un multiple (lithographie, estampe, gravure…) : 40 – 50 000 €

Prix pratiqué pour un dessin ou une aquarelle : 400 – 220 000 €

Si vous souhaitez faire estimer un objet signé ou attribué à Louis Marcoussis, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Ludwik Kazimierz Władysław Markus

Ludwik Kazimierz Władysław Markus, connu en tant que Louis Marcoussis, est un peintre et graveur polonais suiveur du mouvement Cubiste. Il est né à Varsovie le 14 novembre 1878, et est décédé à Cusset le 22 octobre 1941. 

Louis Marcoussis arrive en France à partir de 1903, où il devient élève à l’Académie Julian de Jules Lefebvre avec Roger de la Fresnaye et Robert Lotiron.

Afin de gagner sa vie, Louis Marcoussis va dans un premier temps vendre des caricatures dans certains journaux satiriques tels que La vie Parisienne, ou L’Assiette au beurre. Durant cette même période, il fréquente les cafés de La Rotonde, le Cirque Médrano et L’Ermitage, où il rencontre Edgar Degas, puis Braque, Picasso, Gris et Apollinaire. Avant de devoir quitter la France pendant la guerre où il est mobilisé en Pologne à partir de 1910, et il s’engage par la suite dans la Légion étrangère où il sert jusqu’en 1919. Acte qui lui vaudra par la suite sa naturalisation Française. 

Un artiste de la mouvance Cubiste

Bien qu’issue d’une formation académique, par son apprentissage chez Jules Lefebvre, et sa participation au Salon d’Automne de 1905, Marcoussis va rapidement changer son style graphique, par le biais de ses rencontres. Ce fut, en effet d’abord sa rencontre avec Degas chef de file des impressionnistes qui va donner à la peinture de Marcoussis ses premiers élans en tant que membre d’un groupe artistique. 

Néanmoins dès 1910, Louis Marcoussis va se tourner et adopter le Cubisme, entre autres par l’influence des fondateurs de cette pensée : Braque et Picasso. À titre d’exemple, on peut mettre en avant son huile sur toile Le Bar du port, 1913 ; ou Violon, bouteilles de Marc et cartes, 1919. Ses œuvres peintes représentent des natures mortes, souvent elles reprennent les thèmes des instruments de musique notamment les guitares et les violons ; ainsi que des aliments comme les fruits ou les poissons. Enfin il va peindre de manière multiple des cartes à jouer.

  Ainsi, vers 1910 il devient donc le premier graveur reconnu du mouvement, et participe à l’exposition cubiste de la « Section d’Or » en 1912. Il ne quittera jamais plus ce mouvement — alors même que ses fondateurs vont s’en détacher —, on peut supposer, comme pour de nombreux artistes avant-gardistes, que ce sont les horreurs de la guerre qui ont poussé Louis Marcoussis à se tourner vers un art en prisme. 

À partir des années 30, l’artiste va produire presque essentiellement des gravures, et des eaux-fortes, travaux aux burins, pointes sèches, ou encore de la lithographie pour lesquelles il avait déjà des prédispositions. Il va réaliser entre autres les illustrations des poèmes de Tristan Tzara, ou de Gérard de Nerval. Ses œuvres se caractérisent par des couleurs naturelles et des sujets, principalement des natures mortes et des portraits, on y trouve aussi une grande partie de calligraphie. 

Des expositions en groupe et en solitaire

Il participe aux différents Salons parisiens à l’instar du Salons d’Automne, Salons des Indépendants et/ou aux Tuileries, ainsi qu’à des manifestations à l’étranger avec les autres artistes Cubistes. En 1925 il va aussi avoir sa première exposition personnelle à la Galerie Pierre Chareau. Il va exposer à de nombreuses autres reprises comme chez Bernheim ou Jeanne Bucher en 1929. Louis Marcoussis est également présent dans beaucoup d’expositions dans le monde entier, en Belgique, en Italie, en Angleterre ou aux États-Unis. Un an après sa mort, une exposition posthume au Musée d’Art Moderne de Paris eut lieu mettant en exergue sa carrière remarquable. 

Actuellement les œuvres de Marcoussis apparaissent rarement sur le marché de l’art : on trouve de nombreuses estampes qui se vendent pour quelques milliers voir dizaines de milliers d’euros. Plus rarement, peuvent être mises en vente des peintures, des eaux-fortes et des aquarelles ou cette fois c’est le médium employé qui définit le prix, allant de 10 000 euros à plus de 100 000 euros.

Reconnaître la signature de Louis Marcoussis

Louis Marcoussis fait partie de ces nombreux artistes qui ne signaient pas la totalité de leurs œuvres. Cependant, un exemple de sa signature vous est présenté ci-dessous afin de vous faire une première idée. Quelques variantes existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

Signature Louis Marcoussis

Expertiser et vendre une œuvre de Louis Marcoussis

Si vous possédez une œuvre de Louis Marcoussis ou tout autre objet, sollicitez nos experts via notre formulaire en ligne pour obtenir une estimation ou une expertise. Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre œuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.