Wolfgang Paalen

peintre autrichien du XXème siècle, 1907-1959

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Cote, prix et estimation de l’artiste Wolfgang Paalen

Peinture : 8.000-291.000 €

Dessin : 1.200-15.600 €

Sculpture : 10 000 €

Estampe : 200-940 €

La formation artistique de Wolfgang Paalen

Wolfgang Paalen est un peintre, sculpteur et philosophe autrichien né le 22 juillet 1905 à Vienne et mort le 24 septembre 1959 à Taco au Mexique.

La famille Paalen s’établit à Rome en 1919 où le jeune artiste étudie l’art gréco-romain et la peinture auprès du peintre allemand et membre de la Sécession Berlinoise Leo von Köning. Lorsqu’il arrive à Berlin en 1924, ses œuvres sont influencées par l’impressionnisme et la peinture de Cézanne.

Wolfgang Paalen et le surréalisme

En 1929, Wolfgang Paael s’installe à Paris, travaille notamment avec Jean Hélion et fait la connaissance de diverses personnalités versées dans le surréalisme. En 1934, il participe aux manifestations du collectif « Abstraction-Création » dirigé par André Breton et rejoint le groupe des surréalistes.

André Breton le convie à Londres pour exposer à l’Exposition internationale du surréalisme où il présente un dessin entièrement réalisé à la bougie. C’est également dans les années 30 qu’il commence également à créer des objets surréalistes et invente une technique appelée le « fumage » qui consiste à passer la flamme d’une bougie sur de la peinture fraiche. Celle-ci laisse des traces de fumée qui laissent libre cours à l’interprétation.

Paalen continue de prendre part aux expositions des surréalistes, rencontre des artistes tels que Marcel Duchamp ou Frida Kahlo, voyage à Berlin, Prague ou en Bohême, participe une nouvelle fois à l’Exposition internationale du Surréalisme de 1938 où il est responsable des installations de plantes et d’eau. Il réalise à cette occasion un véritable étang, dispose au sol des feuilles venues du cimetière du Montparnasse, et présente également ses tableaux et objets surréalistes.

Wolfgang Paalen et le Mexique

L’année suivante, Paalen quitte l’Europe et se rend sur le continent américain en passant par New York, et le Canada ; il visite les vestiges de la civilisation des totems et s’installe un temps au Mexique à l’automne de cette même année. Il écrit ses réflexions sur le voyage qu’il vient de faire dans un ouvrage intitulé Paysage totémique. Il se dit fasciné par « la mort constamment plus présente que la vie » dans ce pays. Il organise à Mexico l’Exposition internationale du surréalisme en 1940.

En 1941, il crée la revue Dyn pour laquelle il contribue en parlant de sa vision du cosmos et de son intérêt pour l’art des Indiens d’Amérique. Le peintre, graveur et éditeur américain Robert Motherwell travaille à ses côtés. Plus tard, ils réfléchissent ensemble ainsi qu’avec Mark Rothko et Clyfford Still à la création d’une nouvelle école d’art aux États-Unis, mais il refuse d’y enseigner.

Dans les années 50, il poursuit ses voyages en Amérique du Sud, se rend dans le Yucatan et publie un essai sur la culture olmèque en 1952. Il continue également à participer aux expositions des surréalistes qui se tiennent principalement à Paris. Il se donne la mort en 1959.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.