Berenice ABBOTT

Photographe américaine, 1898-1991

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Berenice ABBOTT et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre œuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Berenice ABBOTT

Prix des photos de Berenice ABBOTT : 100– 38 000 €

Si vous souhaitez faire estimer un objet signé ou attribué à Berenice ABBOTT, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Une photographe pleine de ressources

Née à Springfield en 1898, Berenice Abbott débute des études de journalisme à l’université de l’Ohio avant de se rendre à New York où elle fréquente la scène artistique de Greenwich Village. Elle s’envole par la suite pour Paris en 1921. 

Étudiant ensuite à la Kunstschule de Berlin, l’artiste décide de retourner à Paris en 1923. Elle finit par étudier la sculpture et la photographie avec Man Ray en devenant son assistante jusqu’en 1925. 

Douée, elle prend son envol en tant que portraitiste et connait un succès en photographiant la scène intellectuelle et artistique telle que Jean Cocteau ou encore André Gide. 

Berenice Abbott rencontre Eugène Atget par le biais de Man Ray et tire son portrait quelques jours avant que celui-ci décède. Amoureuse de son travail, elle décide d’acheter ses œuvres afin de continuer à faire vivre l’art de celui-ci. 

En 1929, Berenice Abbott retourne à New York afin d’ouvrir son propre atelier. Si l’artiste a connu un franc succès à Paris, son studio à New York ne suscite pas grand intérêt. Fragilisée financièrement, elle se décide à céder cinquante pour cent de ses droits sur les œuvres d’Eugène Atget à un galeriste. 

Par la suite, l’artiste enseigne à partir de 1935 à la New York Social Research. Elle y reste jusqu’en 1958 avec le but de pouvoir bénéficier de l’aide financière du Federal Arts Project pour son projet. Ce projet abouti à une exposition au musée de la ville de New York ainsi qu’un portfolio dans le magazine Life et d’un livre en 1939. 

Intéressée par la photographie scientifique, Berenice Abbott obtient une collaboration avec le Massachussetts Institute of Technology. Sa santé étant fragile, l’artiste se retire dans le Maine et décède le 9 décembre 1991. 

Une artiste à contre-courant

Après quelques années de « vagabondage » artistique, Berenice Abbott a été prise sous l’aile de Man Ray qui lui a permis de se lancer dans la photographie. Une fois autonome, elle a pu ouvrir son propre studio grâce à l’aide notamment de Peggy Guggenheim. Elle réalise alors une série de portraits de personnes éminentes des milieux d’avant-garde artistiques et intellectuels. 

De retour à New York, Berenice Abbott, est surprise de la métamorphose de cette ville qu’elle avait toujours connue. Cette effervescence inspire l’artiste qui décide alors de photographier de manière artistique et documentaire l’architecture de New York. 

Innovatrice, elle a exploré plusieurs sujets de photographie, s’adonnant à différents projets au cours de sa vie. Son dernier sujet de prédilection est la photographie scientifique, domaine non reconnu à l’époque. 

Dès le début de sa carrière artistique, en 1920, Berenice Abbott se présente comme appartenant au milieu de l’avant-garde artistique, s’opposant au courant en vogue, le pictorialisme, ainsi qu’à l’école d’Alfred Stieglitz. 

Outre son parcours artistique personnel, le travail de Eugène Atget a joué un rôle essentiel dans la vie de Berenice Abbott. Après le décès de celui-ci, elle rachète toutes ses œuvres avec un galeriste afin de lui offrir une visibilité post-mortem. À la fin de sa vie, elle écrit même un livre sur Eugène Atget. 

Changing New York, un premier projet d’envergure 

Le premier gros projet de Berenice Abbott commence après son retour à New York et se déroule sur la période de 1935 à 1939. Galvanisée par les changements que subit la ville en pleine reconstruction dans une Amérique au cœur d’une crise économique, l’artiste décide d’apporter un aspect documentaire à son œuvre. Ce projet est à l’initiative de l’administration américaine et veut montrer les changements auxquels New York est soumis. Montrant le contraste entre le nouveau et l’ancien, Berenice Abbott place beaucoup d’espoir dans ce projet autant au point de vue de sa renommée aux États-Unis et au regard de son aspect financier. Malheureusement, hormis une exposition au Musée de la ville de New York, Berenice Abbott ne rencontre pas le succès escompté et a du mal à vivre financièrement. 

Ce n’est qu’à la fin de sa vie que l’artistique connait un succès notoire. Aujourd’hui, ses tirages sont très prisés. Il faut compter entre 1 000 euros et 3 000 euros pour une de ses photographies du projet Changing New York. Cependant, les tirages de grande dimension ou les lots peuvent aller jusqu’à 7 500 euros. Les portraits qu’elle a pu effectuer au début de sa carrière se vendent à partir de 500 euros tandis que les photographies de Eugène Atget qu’elle avait collectionné se vendent à partir de 350 euros.

Expertiser et vendre une œuvre de Berenice ABBOTT

Si vous possédez une œuvre de Berenice ABBOTT ou tout autre objet, sollicitez nos experts via notre formulaire en ligne pour obtenir une estimation ou une expertise. Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre œuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.