Abraham MANIEVICH

Peintre expressionniste russo-américain, 1881/83-1942

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Abraham Manievich est un artiste expressionniste juif russo-américain né en 1881 en Biélorussie et mort en 1942 dans le Bronx, aux États-Unis. Il est surtout connu pour ses paysages postimpressionnistes de la campagne ukrainienne puis américaine.

Cote, prix et estimation de l’artiste Abraham MANIEVICH 

Prix d’une peinture signée Manievich en vente aux enchères : 4 000 – 90 000 €

Si vous souhaitez faire estimer un tableau de Jules Breton, nos experts en tableaux sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Une formation artistique nourrie d’inspirations européennes

Abraham Manievich étudie à l’école d’art de Kiev de 1901 à 1905 puis à l’Académie des arts de Munich. Diplômé en 1907, il se lance dans une série de voyages et parcourt l’Italie, la Suisse, l’Allemagne et la France, où il expose avec succès ses premières œuvres dans la galerie parisienne Durand-Reuel en 1913. Nourri du cubisme et du fauvisme européen, il peint à cette époque dans un style fauviste audacieux qui lui vaut d’être surnommé le « magicien des couleurs » par David Bourliouk.

Des paysages postimpressionnistes nourris de l’intensité révolutionnaire

Il s’installe à Moscou entre 1916 et 1917 avant de revenir à Kiev pour cofonder l’Académie ukrainienne des arts où il enseigne quelque temps. Il revient régulièrement dans son village natal, Mstislav, sujet d’un grand nombre de ses tableaux, et se plaît à peindre les campagnes ukrainienne et lituanienne qui répondent aux scènes de rue qu’il réalise à Moscou, Kiev et Petrograd. Ses tableaux sont emplis de poésie et d’expressivité, marqués par l’utilisation forte des couleurs, adaptée à l’intensité de la période révolutionnaire qui agite autant la société que le monde de l’art.

S’il reste en dehors des questions politiques qui agitent son pays, il en est la triste victime lorsque son fils meurt en 1921 lors de la destruction du ghetto de Kiev. Ostracisé en raison de sa religion et de son art, il émigre donc en 1922 aux États-Unis et s’installe dans le Bronx.

La période américaine : nouvelles sources d’inspiration et maturité de l’œuvre picturale

Le travail de l’artiste trouve un nouvel élan aux États-Unis. Son langage pictural évolue, mais les sujets restent les mêmes : à la campagne ukrainienne se substitue les villes minières industrielles, les villages au bord de la rivière Hudson ou des scènes hivernales au Canada. Son œuvre est très appréciée outre-Atlantique et ses expositions régulières sont saluées par la critique. 

Son expérience du ghetto nourrit également son œuvre picturale. Il peint ainsi en 1923 une rue du ghetto de Kiev et ce tableau, parfois comparé au Guernica de Picasso, sera adjugé 33 000 euros.

Il meurt en 1942. Aujourd’hui, son travail est exposé au Musée national d’art de l’Ukraine et dans de nombreux musées à travers le monde.

 

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.