Jules BRETON

Peintre et poète français du XIXe, 1827-1906

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Jules Breton, né le 1er mai 1827 à Courrières et décédé le 5 juillet 1906, est un poète et peintre français, figure majeure du réalisme français, considéré comme étant le premier peintre paysan.

Cote, prix et estimation de l’artiste Jules BRETON

Prix d’une peinture signée J. Breton en vente aux enchères : 5 000 – 1 000 000 €

Estimation d’un dessin ou d’une aquarelle : 1 500 – 15 000€

Si vous souhaitez faire estimer un tableau de Jules Breton, nos experts en tableaux sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

De l’académique à l’artistique

Contrairement à la plupart des artistes, Jules Breton commence ses études par une formation purement académique, étant scolarisé au collège Saint-Bertin puis au lycée impérial de Douai avant de rejoindre la Belgique pour parfaire ses connaissances. C’est seulement à son retour en France, à Paris, que Breton se tourne vers le secteur artistique, optant pour une éducation auprès des maîtres Vernet et Ingres

Très vite, le jeune Jules se tourne vers la peinture, y trouvant une liberté plus grande que dans les autres supports pour représenter l’univers qui marquera tant de ses œuvres : le monde paysan. 

L’année 1865 marque pour Breton un tournant artistique majeur : il découvre la ville (bretonne) de Douarnanez où il reviendra chaque été pendant cinq ans puis de manière plus irrégulière. La profondeur des paysages qu’il y trouve imprègnera à jamais ses toiles, notamment celles exposées au Salon de Paris. 

L’idéalisme chez Breton

Breton compose à l’ère de la montée de l’industrialisation et des bouleversements d’ordre politique et philosophique. Avec ces phénomènes, l’exode rural explose et le peuple paysan occupe de plus en plus les villes. Les intellectuels et le monde artistique, ne pouvant rester indéfiniment hors des réalités sociales, sont donc, de gré ou par l’ordre des choses, amenés à se saisir de cette masse si représentative du peuple français.

Chez Breton, loin de se résigner à dépeindre la dureté des conditions de travail et d’associer systématiquement paysannerie et laideur, le réalisme prend la forme de la morale, celle-ci tendant à construire un monde agricole idéalisé dans sa quotidienneté. Le projet bretonien se caractérise donc par son absolue modernité en ce qu’il mêle aisément un mouvement préexistant — le réalisme — et une perspective très personnelle visant à insérer une dimension humaniste au sein de ses œuvres.

 L’Art classique, l’universalité et Breton 

L’Art de Breton pourrait apparaître aux yeux de beaucoup comme un art militant. Mais ce qui est étonnant, c’est que la renommée lui parvient assez tôt, puisqu’il est élu membre de l’Académie des beaux-arts et qu’il obtient nombre de médailles et autres récompenses. Son art, utilisant des techniques traditionnelles et mettant en avant la beauté des corps, séduit l’ensemble des milieux, tant académiques que le public. 

Aujourd’hui encore, ses œuvres sont reconnues internationalement et appréciées pour leur élégance et leur engagement. Comme en témoigne le prix record enregistré pour un tableau de Jules Breton s’élevant à 1 113 600 euros pour Les communiantes, vendu en 1884 (Sotheby’s, NY).

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.