Le journal

Toute l'actualité de Mr Expert et du marché de l'art

Vous avez des questions ?

Ce qu’il faut savoir pour expertiser et vendre des timbres anciens

Qu’ils soient classés dans des albums désormais poussiéreux, ou plus simplement encore apposés sur la correspondance de vos aïeux, les timbres et leur collection semblent désormais appartenir à autre époque. Que nenni ! La maison de ventes aux enchères Sotheby’s a vendu, en 2014, l’exemplaire unique d’un timbre mesurant 2,54 cm sur 3,18 cm, le One-Cent Magenta, à 9,5 millions de dollars. Si ce prix revêt un caractère exceptionnel, les exemples de timbres échangés pour des sommes allant de quatre à six chiffres ne manquent pas. Vous ne regardez peut-être déjà plus ce vieil album comme avant…

Avec cet article, nous allons vous donner les clés pour faire expertiser et vendre vos timbres et, qui sait, peut-être y découvrir une pièce résolument unique au haut potentiel sur le marché de l’art.

L’expertise des timbres

Au regard du nombre de timbres édités chaque année par La Poste (plusieurs milliards), le marché du timbre de collection est complexe. Le prix de vente d’un timbre de collection est déterminé au regard de sa rareté, de son ancienneté et de son état.

La rareté est l’une des caractéristiques essentielles de la valeur d’un timbre. Ainsi, en 1999 et depuis 1840, près de 4 500 modèles de timbres avaient été édités en France, et près de 700 000 à travers le monde. Certains, comme le One-Cent Magenta sont désormais des modèles uniques ; d’autres sont beaucoup plus courant, comme « Esclave rebelle de Michel-Ange », qui a été tiré à près de 5,9 millions d’exemplaires en 2003. Outre le tirage, la rareté d’un timbre peut être déterminée par la matière sur laquelle il a été imprimé (comme ceux édités sur feuilles d’or dans certains pays du Golfe Persique), les techniques d’impressions (lithographie, héliographie ou encore taille-douce, offrant des qualités d’impression différentes) ou encore par d’éventuelles imperfections appelées « variétés ». Les variétés, infimes défauts qui naissent de l’usure progressive du matériel d’impression ou encore d’erreur dans les couleurs, peuvent être hautement valorisables pour un collectionneur. Ces variétés au sein d’un même type de timbre sont d’autant plus rares que les imprimeries s’évertuaient à détruire les exemplaires défectueux. 

Tout comme la rareté, l’ancienneté est elle aussi un élément déterminant dans l’estimation d’un timbre. Il faut ainsi déterminer trois grandes périodes, avec les timbres dits « classiques » (ceux parus avant 1900), les « semi-modernes » (édités entre 1900 et 1939) et enfin les timbres « modernes » postérieurs à 1939. Les timbres « classiques », ont connu une hausse d’intérêt ces dernières années. Ainsi, le premier timbre de France émis en 1849, le 20 centimes noir au type Cérès est coté à 625 euros en état neuf, le 1 franc carmin coté à 16 000 euros en 2018. Les timbres Second Empire ont eux aussi connu une hausse ces dernières années, comme le 40 centimes orange Cérès non dentelé de 1870 dont la cote est passée de 650 à 750 euros en 2017 et 2018. Les timbres « semi-modernes », édités entre 1900 et 1939, connaissent une évolution stable de leur cote. Par exemple, l’année 1938, complète et à l’état neuf, est ainsi cotée près de 750 euros. À partir de la fin de la Seconde Guerre mondiale, la tendance du marché du timbre de collection est légèrement à la baisse avec, tout de même, des timbres exceptionnels qui peuvent être cotés à près de 2 250 euros, comme le Marianne de Béquet à 80 centimes de 1975.

Enfin, l’état du timbre est le dernier élément essentiel à l’établissement d’un prix de vente par un expert. Un timbre de collection doit ainsi, dans l’idéal, avoir toutes ses dents, ne pas avoir été aminci par un mauvais décollement de son support, et ne doit pas avoir été restauré. 

Si un timbre peut avoir une haute valeur en tant que telle, une collection de timbres soigneusement choisis peut être tout autant précieuse. Généralement, les collectionneurs se spécialisent et déterminent une thématique particulière. Il peut ainsi s’agir de collections composées par thèmes (comme les personnalités, les châteaux ou encore la faune et la flore), par pays ou par époque.

La manipulation des timbres pour expertise nécessite un certain nombre d’instruments spécifiques. Si une pince à timbre et une loupe pour la manipulation et l’observation sont des basiques essentiels, l’expert peut aussi avoir besoin de recourir à des outils plus techniques, comme un odontomètre pour mesurer la dentelure, une lampe UV pour déterminer la variété de papier, ou encore signoscope pour observer les filigranes ou les réparations. Il est donc essentiel de faire appel à une personne qualifiée pour manipuler et expertiser les timbres que vous auriez en votre possession.

Où et comment vendre ses timbres de collection

Le timbre de collection bénéficie encore aujourd’hui d’un marché dynamique, tant par son nombre d’acteurs professionnels et amateurs. Ainsi, la Fédération française des associations philatélique (FFAP) comprenait près de 25 000 membres en 2018, et la Chambre syndicale Française des négociants et experts en philatélie (CNEP) comptait près de 180 membres cette même année.

Après avoir soigneusement expertisé, un timbre ou une collection de timbres peuvent être proposés à la vente via différents intermédiaires. Le marché français offre plusieurs canaux de vente à privilégier. Si après avis de l’expert votre collection révèle comporter un ou plusieurs timbres exceptionnels, une vente aux enchères spécialisée semble être le moyen le plus adéquat pour en tirer le meilleur prix. Il existe aussi de nombreux professionnels ayant pignon sur rue, notamment à Paris, dont la spécialité est la vente de timbres de collection. 

Les compétences d’un expert sont donc un préalable nécessaire à toute estimation juste de vos timbres de collection, tant leur diversité est grande. Par ses compétences techniques et théoriques, l’expert sera à même de valoriser au mieux vos objets de collection, et vous mettre en relation avec des professionnels compétents pour en recueillir le meilleur prix à la vente.

Chez Mr Expert, nous nous tenons à votre disposition pour estimer gratuitement vos timbres et vous conseiller au mieux pour valoriser ce patrimoine trop souvent sous-estimé. N’hésitez pas à nous contacter !

Partager l'article sur :