Le journal

Toute l'actualité de Mr Expert et du marché de l'art

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Qu’est-ce que l’intelligence artificielle change dans le monde de l’art aujourd’hui ?

En 2016, une équipe de scientifiques de Rutger’s University a présenté à des experts du monde de l’art des œuvres générées par leur Creative Adversarial Network, un programme d’intelligence artificielle capable de créer des œuvres avec un critère d’originalité, et des œuvres abstraites exposées à Art Basel. Les participants n’ont pas pu faire la distinction entre les œuvres générées par ordinateur et celles composées par des artistes. 

L’intelligence artificielle est une forme de programmation où la machine n’est pas nourrie par des règles, des algorithmes if/then (« Si réception de tel stimulus, alors telle réponse »), mais par des exemples. C’est ce qui permet au Creative Adversarial Network d’être créatif, de générer des œuvres qui n’ont pas été programmées par ses développeurs, et qui ressemblent pourtant suffisamment à des œuvres d’art contemporain pour que les experts y voient de l’expression, de l’originalité et de l’inspiration — une dimension artistique.

L’usage de l’intelligence artificielle (IA) dans le monde de l’art soulève de nombreuses questions quant à son statut, d’outil, de créateur, ou de nouveau médium, et quant à son usage dans la diffusion et la compréhension des œuvres. Un questionnement qui nous permet de mieux cerner notre rapport à l’art ?

1. Qu’est-ce que l’intelligence artificielle ?

Si vous savez le faire, mais que vous ne savez pas comment, c’est de l’IA ! Nourrie avec des exemples plutôt qu’avec des règles, l’IA est très forte pour reconnaître des messages, des visages, pour faire des connexions.

Elle cherche des patterns, des motifs de répétition, dans les bases de données, ce qui lui permet d’organiser, de classifier, d’analyser et de prédire.

Au quotidien, l’intelligence artificielle permet la reconnaissance faciale, la reconnaissance vocale, les suggestions Gmail, l’identification des spams, la traduction, la recherche internet… 

2. L’art génératif : création, co-création, collaboration

« [L’imagination] est limitée à ce qu’on a vu, entendu ou lu, et c’est très difficile de déranger l’engrenage. Il y a des gens qui se droguent pour ça — pour faire des connexions encore plus absurdes. Mais une machine nous permet de provoquer ça. Parce que c’est plus facile à déranger, à pousser hors du chemin, qu’un cerveau humain. » 

Mario Klingemann est l’un des pionniers de l’IA art, l’art généré par intelligence artificielle. Plus qu’un outil ou un nouveau médium, il voit l’intelligence artificielle comme une révolution artistique, capable d’induire un changement de paradigme dans le monde de l’art. 

Certains artistes utilisent en effet l’IA comme un nouveau médium, à la manière des premières caméras, indissociable du message, d’autres comme un créateur à part entière, avec lequel co-créer ou collaborer.

L’artiste coréenne Sougwen Chun par exemple, entraîne des robots à imiter son style, pour improviser des peintures co-créées par l’homme et la machine.

3. Au-delà de la création : authentification, classification, médiation, spéculation, accessibilité, marketing

Si le statut de l’IA reste sujet à débats, son rôle comme outil de médiation, de classification, de valorisation, d’authentification des œuvres est indéniable.

Capable de reconnaître des motifs de répétition dans d’immenses bases de données, l’IA permet d’organiser les œuvres en clusters de similarité visuelle, de palettes de couleurs, de sens, de genre artistique… De quoi renouveler l’approche classique de l’histoire de l’art et créer de nouveaux liens avec le public !

Mais également de rendre plus efficace l’estimation et l’expertise d’une oeuvre d’art.

Et en images : les expériences d’intelligence artificielle qui rendent les collections de Google Arts & Culture plus accessibles : T-sne map qui organise sept millions d’œuvres par similarité visuelle, X Degrees of Separation qui trace des « chemins de similarité » d’une œuvre à l’autre, ArtSelfie qui identifie votre sosie dans l’histoire de l’art…

Partager l'article sur :