Le journal

Toute l'actualité de Mr Expert et du métier de l'expertise

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Les plus beaux trésors découverts récemment chez des particuliers

Les œuvres d’art de valeur ne sont pas toujours exposées dans les musées, ni détenues par des collectionneurs privés ou des fondations. Dans certains cas, elles sont passées à travers les mailles du filet : soit parce que l’artiste n’est devenu célèbre qu’après sa mort, soit parce qu’il n’existait pas la technologie permettant de vérifier correctement la provenance d’une œuvre, soit parce que le propriétaire ne savait pas qu’il était assis sur ou devant une mine d’or culturelle. 

Voici quatre cas dans lesquels des peintures perdues de vue depuis longtemps ont refait surface. 

Une peinture de Cimabue dans une cuisine 

Fin septembre 2019, un chef-d’œuvre perdu du peintre florentin du XIIIe siècle, Cimabue, a été retrouvé dans une cuisine à Compiègne. Selon Jérôme Montcouquil du Cabinet Turquin, spécialiste de l’art, qui a été chargé d’effectuer des tests sur le tableau après sa découverte au début de l’été, « Christ Mocked » devrait rapporter jusqu’à 6 millions d’euros (6,59 millions de dollars) aux enchères. Une Française âgée de la ville de Compiègne avait gardé dans sa cuisine cette œuvre rare, qu’elle croyait être une icône religieuse grecque. Le propriétaire sans méfiance ne savait pas d’où venait le tableau de 25,8 x 20,3 centimètres.

Une peinture du Caravage contestée

En 2014, des propriétaires français de Toulouse ont découvert bien plus qu’une flaque d’eau dans le grenier en essayant de réparer leur toit qui fuyait. Caché dans les chevrons se trouvait un tableau caché, œuvre de l’artiste italien Caravaggio.

La peinture — une version de Judith de l’artiste décapitant Holopherne (1599-1602), exposée à la Galerie nationale d’art ancien de Rome — a été nettoyée et analysée à Paris, où des experts ont débattu de ses véritables origines. Certains experts affirment que Louis Finson, un peintre baroque flamand du XVIIe siècle qui a à la fois étudié et imité le style de Caravage, aurait créé l’œuvre, tandis que d’autres pensent que le maître de la Renaissance l’aurait peinte lui-même au début des années 1600 (selon la volonté de Finson, le peintre flamand possédait une copie du Judith Beheading Holofernes, mais il a disparu vers 400 ans).

L’expert en art Éric Turquin affirme que le Caravage mansardé est en effet authentique, citant ses coups de pinceau, ses détails complexes et l’utilisation de la lumière et du style énergique comme preuve. D’autres experts, comme le critique d’art britannique Jonathan Jones, affirment que le tableau manque de « l’intensité psychologique » du Caravage ou du réalisme de sa signature. Pendant ce temps, l’œuvre contestée du Caravage continue d’être un aimant à controverse. En 2016, l’historien de l’art Giovanni Agosti a démissionné du conseil d’administration de la Galerie d’art Brera de Milan après que l’institution eut exposé l’œuvre aux côtés de tableaux authentiques du Caravage. Le tableau a récemment été acheté par J. Tomilson Hill, milliardaire américain et ancien vice-président de la société de capital-investissement Blackstone.

Un Rembrant oublié

Une petite peinture à l’huile légèrement abîmée qui devait se vendre aux enchères entre 500 $ et 800 $ seulement a fini par rapporter des millions de dollars après que les experts eurent réalisé qu’il s’agissait d’une peinture de maitre perdue de longue date. Peinte par Rembrandt à la fin de l’adolescence, le tableau de 1624 ou 1625, intitulé Le patient inconscient (Allégorie du sens de l’odorat), est l’une des œuvres d’une série que l’artiste a probablement créée pour représenter les cinq sens. Il dépeint un jeune homme inconscient qui est ranimé par ce qui semble être du sel odorant. Les conservateurs découvrent plus tard les initiales de Rembrandt sur le tableau à faire expertiser, sous une couche de vernis, prouvant que le tableau est bien son œuvre. En 2016, le tableau restauré a été exposé au J. Paul Getty Museum de Los Angeles, ainsi que d’autres œuvres prêtées par Kaplan, dont The Stone Operation (An Allegory of the Sense of Touch) de Rembrandt et The Three Musicians (An Allegory of the Sense of Hearing).

Un tableau de Pollock

En décembre 2015, alors qu’il aide un voisin de Sun City, en Arizona, à se préparer à emménager dans une maison de retraite, un homme de la région aperçoit une affiche des Los Angeles Lakers dans le garage, signée par Kobe Bryant. Il contacte J. Levine Auction & Appraisal de Scottsdale pour en évaluer la valeur, mais l’affiche passe rapidement au second rang au vu des trésors présents dans la maison. En fouillant le garage, les employés de la maison de vente aux enchères tombent sur un tableau qui semble être de Jackson Pollock, ainsi que sur une cachette d’œuvres du peintre Kenneth Noland, de l’artiste abstrait américain Jules Olitski et de l’artiste visuelle Cora Kelley Ward, de Color Field. Le propriétaire avait hérité du trésor de peintures de sa demi-sœur, la socialiste new-yorkaise Jenifer Gordon Cosgriff, décédée en 1993. 

Josh Levine, propriétaire et chef de la direction de J. Levine Auction & Appraisal, estime que la valeur du Pollock — qui a subi des dommages causés par l’humidité, la chaleur et la fumée — se situe entre 10 et 15 millions de dollars (ou même plus si le tableau est authentifié). Mais comme le tableau sans titre n’est ni signé ni daté (et que Pollock lui-même est mort en 1956), prouver qu’il s’agit d’un chef-d’œuvre du milieu du siècle n’était pas chose facile. 

Ainsi, il est impossible de savoir combien de chefs-d’œuvre ont disparu au fil du temps, s’ils ont été volés, détruits à tort ou simplement perdus. N’hésitez pas si la curiosité vous pousse à dépoussiérer certains espaces dans votre propre maison, il est possible de tomber sur des trésors oubliés.

N’hésitez pas à solliciter nos experts via notre formulaire d’expertise gratuit en ligne si vous pensez détenir un trésor ! 

Partager l'article sur :

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.