Le journal

Toute l'actualité de Mr Expert et du métier de l'expertise

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

L’annonce du lot lors d’une vente aux enchères : quelles sont les règles ?

Après avoir rappelé les conditions générales s’appliquant à la vente aux enchères, le commissaire-priseur peut lancer la vente. S’agissant d’une vente publique, ces informations sont portées à haute voix, figurent au catalogue de vente ainsi que sur internet lorsqu’il s’agit d’une vente live. 

Avant d’adjuger les divers lots, le directeur de la vente annonce à haute voix le lot permettant ainsi de se repérer dans le déroulement de la vente et aux éventuels enchérisseurs de se voir rappeler les éléments afférents au lot.

Quels sont les éléments que doit contenir l’annonce du lot lors d’une vente aux enchères ?

Tout d’abord, le commissaire-priseur va annoncer le lot en rappelant l’ordre qu’il tient dans la vente, c’est-à-dire le numéro de passage qui lui a été attribué. Cela permet aux personnes présentes ou non de se repérer et de savoir où en est la vente et quand le lot qui les intéresse sera adjugé. Le directeur de la vente va ensuite rappeler les caractéristiques essentielles du bien mis en vente. Si le lot est attribué ou donné à un artiste particulier, il convient de le rappeler à haute voix ainsi que d’en donner le titre ou la qualité. Pour ce qui est des objets, dont aucune appartenance particulière à une école, un atelier ou un artiste n’est fait mention, le commissaire énoncera seulement la qualification donnée à l’objet. Par exemple, une soupière en argent du XVIIIe siècle. Il n’est pas tenu rappeler la description figurant au catalogue dans son entièreté, et ce pour une simple question pratique étant que la vente durerait trop longtemps. 

Néanmoins, lorsque le bien mis en vente fait l’objet d’un certificat d’authenticité par exemple ou si on y joint un élément supplémentaire, le commissaire-priseur en fait l’annonce à haute voix afin d’informer le public. 

Après avoir donné les éléments les plus importants du lot, il rappelle l’estimation de ce dernier et définit la somme à laquelle les enchères peuvent commencer. Par exemple, si un dessin signé et authentifié de Picasso, estimé 30 000 – 40 000€ est mis en vente. Il sera rappelé que le dessin est authentifié par l’ayant droit de Picasso, qu’il a été estimé entre trente et quarante mille euros et que les enchères commencent à 20 000€.

L’erratum ou les modifications pouvant être apportées à la description du lot figurant au catalogue de la vente

Le catalogue de vente étant porté à l’impression environ 3 semaines à 1 mois avant la vante, il n’est pas rare que la description de certains lots figurant au catalogue soit modifiée. Il peut aussi s’agir de l’estimation de ce dernier. Dans ce cas de figure, un erratum est créé venant porter à la connaissance du public cette rectification. Cela peut être fait par un erratum joint au catalogue, une affichette dans la salle des ventes ainsi que par un encart sur le site internet. Néanmoins, le commissaire-priseur ou l’expert annonçant le lot se doit de réitérer oralement la rectification lors de l’annonce du lot. De plus, le client ayant déposé des ordres d’achat doit être prévenu personnellement de toute rectification. Ces informations ne sont pas négligeables pour le potentiel adjudicataire qui pourra porter moins d’intérêt au bien mis en vente ou à l’inverse y accorder un plus grand intérêt. 

Il arrive régulièrement que l’estimation soit modifiée soit parce que la description du lot a changé et que le bien a plus ou moins de valeur que ce qui figurait au catalogue, soit lorsque le vendeur a souhaité mettre un prix de réserve. Le prix de réserve ne pouvant pas être supérieur à l’estimation basse, l’opérateur de vente est donc contraint de modifier l’estimation du lot. 

Dans ces diverses situations, les rectifications apportées au catalogue concernant les lots sont portées publiquement lors de l’annonce du lot. 

Par qui peut être annoncé le lot ?

Dans le cadre d’une vente aux enchères, l’annonce du lot peut être faite par divers protagonistes : le directeur de la vente ou l’expert à la vente. L’expert à la vente est celui qui a expertisé le lot. Il est donc très courant qu’il en fasse la présentation lors de ventes. Cela confère divers avantages puisqu’il permet ainsi au commissaire-priseur de relayer les enchères et ainsi de « s’économiser » pendant une partie de la vente. L’autre avantage que cela procure est qualitatif puisqu’il va créer une sorte de plus-value. En effet, cela plait psychologiquement à l’acheteur qui sera peut-être parfois plus confiant quant à son acquisition et enchérira de manière plus importante. 

Partager l'article sur :

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.