Edouard Henri Léon CORTÈS

Peintre français, 1882-1969

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Edouard Henri Léon CORTÈS et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre œuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Edouard Henri Léon CORTÈS

Prix d’une peinture signée Edouard Henri Léon CORTÈS en vente aux enchères : 150 – 63 000 €

Prix pratiqué pour un dessin ou une aquarelle : 150 – 16 800 €

Si vous souhaitez faire estimer un objet signé ou attribué à Edouard Henri Léon CORTÈS, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Un artiste dans une famille d’artistes 

Edouard-Léon Cortès naît à Lagny-sur-Marne en 1882, dans une famille d’artistes et d’artisans. Baptisé Henri-Edouard Cortès, il est le fils d’Antonio Cortès, célèbre peintre de la cour d’Espagne qui s’installe à Paris et épouse Angéline Cécile Berger. Après la naissance de leur premier fils André, le couple déménage en Seine-et-Marne et le père de famille ouvre un studio pour peindre ses scènes bucoliques de paysages et d’animaux de la campagne. Après le décès d’Angéline au beau milieu de la guerre franco-prussienne, Antonio se réfugie à Paris, et de son second mariage avec la couturière Léontine Augustine Frappart naissent deux enfants, Jeanne et Édouard. 

Les trois enfants Cortès deviennent des peintres accomplis grâce à l’enseignement prodigué par leur père. Mais Édouard détient un talent tout particulier et dès l’âge de 13 ans se proclame artiste-né, d’origine espagnole comme son père. Formé au studio de Lagny, il y rencontre de nombreux artistes de renom tels qu’Eugene Isabey, Charles Jean Jacque, Henri Lebasque et Camille Pissarro. 

Le spécialiste des paysages urbains 

Diplômé de l’École Nationale des Beaux-arts, Edouard-Léon Cortès expose ses premières œuvres à la Société des Artistes Français en 1899. La presse internationale fait l’éloge de sa toile intitulée Le Labour, qui s’inscrit dans la continuité des paysages ruraux dont son père est spécialiste. Mais Cortès fils se spécialise rapidement dans la peintre de paysages urbains et organise en 1907 une vente aux enchères de ses vues de nuit de Paris à l’Hôtel Drouot. La vente est un tel succès que quelques années plus tard en 1915, l’artiste est récompensé de la médaille d’argent de la Société des Artistes Français et de la médaille d’or au Salon des Indépendants. 

Cortès est un peintre passionné connu dans le tout Paris. Il habite chez ses parents à Lagny jusqu’à la mort de son père en 1908, puis il emménage au 22 rue Macheret dans la même ville, et partage son temps entre Lagny et la Normandie. Malgré ses engagements pacifistes, Édouard Cortès rejoint l’armée française pendant la Première Guerre mondiale et après une blessure de baïonnette, il collabore en dessinant les positions ennemies. Démobilisé en 1919 et refusant la Légion d’Honneur, l’artiste devient par la suite l’un des membres actifs de l’Union des Beaux-arts de Lagny et continue d’exposer ses toiles à Paris. 

Paris, Muse du peintre 

Le poète parisien de la peinture s’émerveille des paysages de la Ville Lumière de jour comme de nuit, sous la pluie et les jours de beau temps. Ses toiles impressionnistes révèlent une capitale par toutes les saisons et immortalisent les lieux les plus iconiques de Paris : l’Arc de Triomphe, le Jardin des Tuileries, la Place de l’Opéra, le Sacré-Cœur, la Bastille, le quai du Louvre, etc. Sa peinture par petites touches de couleurs complimente le marché aux fleurs de la capitale, et les familles se promenant au bord de la Seine les jours pluvieux. 

Les peintures de Edouard-Léon Cortès sont vendues aux enchères à des prix variables, s’échelonnant entre 200 et 100 000 euros en moyenne. En 2006, un record de vente pour son huile sur toile représentant la Rue Royale de Paris, vendue chez Sotheby’s à Londres pour 113 279 USD, soit environ 96 000 EUR, signe que la réputation de l’artiste n’a pas encore faibli de nos jours. 

Reconnaître la signature de Edouard Henri Léon CORTÈS

Edouard Henri Léon CORTÈS fait partie de ces nombreux artistes qui ne signaient pas la totalité de leurs œuvres. Cependant, un exemple de sa signature vous est présenté ci-dessous afin de vous faire une première idée. Quelques variantes existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

Expertiser et vendre une œuvre de Edouard Henri Léon CORTÈS

Si vous possédez une œuvre de Edouard Henri Léon CORTÈS ou tout autre objet, sollicitez nos experts via notre formulaire en ligne pour obtenir une estimation ou une expertise. Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre œuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.