Reinhardt

peintre et sculpteur américain du XXème siècle, 1913-1967

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre d’Ad Reinhardt et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre oeuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Ad Reinhardt

Ad Reinhardt est un peintre membre de l’American Abstract Art, novateur de son époque. Ainsi, il s’oppose à l’expressionnisme et au surréalisme pratiqués par les artistes de son époque, dont il se moque dans certaines de ses estampes. Il travaille ses représentations à travers des concepts, de manière minimaliste et en supprime les détails. D’abord intéressé par les différentes formes géométriques de ses toiles, il se penche plus tard sur les couleurs et les tonalités qu’il peut en faire ressortir.

 

Estimation minimale – maximale

Peinture 1 500 – 5 000 000 €
Estampe 15 – 10 000 €
Dessin ou aquarelle 1 300 – 220 000 €
Sculpture 750 – 4 500 €

 

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre d’Ad Reinhardt, nos experts s’en chargent.

Peintures

Les toiles abstraites et minimalistes du peintre sont estimées entre 1 500 et 5600000 euros. Elles s’ouvrent sur des tableaux riches en couleurs, sur lesquels se dessinent des formes abstraites comme Yellow Painting, de 1946, entre 8 600 et 13000, vendu 9 000 euros, ou encore des réalisations plus minimalistes comme Abstraction, de 1940, entre 13000 et 18000 euros, vendu 27000 euros. Sur d’autres toiles, il travaille davantage les couleurs comme Red Painting, de 1950, vendu 699000 euros. 

Peinture Ad Reinhardt

Peinture d’Ad Reinhardt – Abstract Painting – Estimée 400 000 $ – 600 000 $

Ce sont cependant des toiles plus épurées qui sont les plus appréciées sur le marché, Abstract painting, Red, 1953, se vendant 1700000 euros en 2013, et un autre tableau nommé Abstract Painting, Blue, entre 1950 et 1951, 1500000 euros.

Estampes

Les estimations des estampes d’Ad Reinhardt s’ouvrent sur des sérigraphies sans titre, d’une vingtaine d’euros. Nombre d’entre elles ne sont pas titrées, mais l’artiste travaille beaucoup le noir dans ses estampes comme Black Square, de 1967, estimée entre 780 et 1100 euros, vendue 800 euros. 

Estampe Ad Reinhardt

Il se penche davantage sur les formes géométriques dans ses sérigraphies, comme Plates 2, 3 and 4, from the Ten Screenprints Suite, de 1966, estimée entre 5 400 et 7 200 euros ou encore #6, de 1966 elle aussi, vendue 1 800 euros. Ces réalisations ont un certain succès, 10 Screenprints by Ad Reinhardt, 1966, se vendant 9 300 euros, juste derrière Ten Screenprints by Ad Reinhardt, de la même année, vendu 15000 euros, sa meilleure vente de la catégorie.

Dessins & aquarelles

L’artiste travaille beaucoup l’aquarelle et la gouache ainsi que le collage dans ses estampes, estimées entre 1 300 et 222000 euros. Elles débutent avec quelques aquarelles monochromes, à la manière de croquis, sans titre, estimées entre 1 300 et 4 000 euros. 

Nous retrouvons ses oeuvres minimalistes, aux formes géométriques, comme Collage, entre 1937 et 1938, vendu 65800 euros, mais aussi des aquarelles bien plus abstraites, avec lesquelles l’artiste joue sur les couleurs. Nombre d’entre elles sont sans titre, réalisées dans les années 1940, généralement estimées entre 20000 et 150000 euros. C’est d’ailleurs une de ces gouaches de 1949, dans des tonalités rouges, qui se vend au prix le plus élevé, soit 355000 euros.

Sculptures

L’artiste réalise trois sculptures en Plexiglas, sans titre, estimées entre 590 et 4 600 euros. C’est une provenant du portfolio international de New York qui se vend au prix le plus élevé, soit 3 500 euros, en 2010, tandis que les deux autres se sont vendues 2 000 et 3 100 euros en 2012 et 2013.
 

Qui est Ad Reinhardt ?

Ad Reinhardt, un artiste universitaire engagé

Ad Reinhardt est un peintre, auteur théorique et critique américain du XXe siècle. Il naît le 24 décembre 1913 à Buffalo et décède le 30 août 1967 à New York.  

Ad Reinhardt étudie l’histoire de l’art à l’Université Columbia de New York et y rencontre plusieurs personnes qui seront plus tard reconnues dans le milieu de l’art. Parmi elles, Meyer Schapiro et Thomas Merton. Il intègre par la suite plusieurs grandes écoles de peinture, à savoir l’« American Artists School », la « National Academy of Design », ou encore l’« Institute of Fine Arts ».

Ad Reinhardt est également professeur dans plusieurs universités, telles que l’Université de San Francisco, l’Université du Wyoming, ou encore l’Université de Yale. Il devient membre de « l’American Abstract Artists » et écrit plusieurs articles critiques, ainsi que des dessins satiriques, pour se moquer du monde de l’art.

Ad Reinhardt, précurseur controversé de l’art moderne

Durant toute sa carrière, Ad Reinhardt s’est illustré par son goût pour l’art abstrait. Il se différencie des artistes de son époque en s’opposant au surréalisme et à l’expressionnisme. Au fur et à mesure de sa carrière, son intérêt pour l’art abstrait va se renforcer jusqu’à trancher vers le style minimaliste.

Ad Reinhardt est considéré comme l’un des précurseurs de l’art conceptuel et de l’art minimal. Cette pratique consiste à supprimer tout élément superficiel afin de définir l’art seulement par des concepts, des idées, et non plus par des propriétés esthétiques.

Dans ses toiles, Ad Reinhardt met de côté la figuration de personnages, des paysages, et de tout autre élément de la réalité. Il s’oblige à enlever de ses toiles toute référence au monde extérieur.

Après sa mort, Ad Reinhardt a laissé plusieurs écrits dans lesquels il s’exprime sur son style de peinture. Mais surtout, il affirme que la peinture est au début d’une révolution artistique dans laquelle ses œuvres s’inscrivent. Comme beaucoup de ses travaux, ces mémoires ont fait l’objet de nombreuses controverses.

Ad Reinhardt, artiste engagé en faveur de l’art abstrait

Pendant les années 1940, Ad Reinhardt reproduit essentiellement des formes géométriques sur ses toiles, comme pour « Number 22 ». Cette toile est aujourd’hui exposée au Musée d’Art Moderne de New York.

À partir des années 1950, Ad Reinhardt s’intéresse davantage aux couleurs qu’aux formes de ses toiles. Il joue sur les dégradés et regroupe les nuances de couleurs par toile.

Enfin, dès les années 1960 et jusqu’à sa mort, sa peinture devient plus sombre et Ad Reinhardt abandonne la peinture colorée pour n’utiliser sur le noir et ses dérivés. Pendant cette période, il produit son œuvre la plus connu « Ultimates Paintings ». Il s’agit d’un ensemble de toiles, toutes de la même taille et de la même force, peintes ton sur ton. Seul le degré de noir change, ce qui laisse à peine percevoir un motif.

Reconnaître la signature d’Ad Reinhardt

Comme beaucoup d’artistes, Ad Reinhardt ne signait pas la totalité de ses œuvres. Cependant, vous retrouverez ci-dessous un exemple de signature afin de vous faire une première idée. Des variantes de cette signature existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

Reinhardt expertise

Expertiser et vendre une oeuvre d’Ad Reinhardt

Si vous possédez une oeuvre d’Ad Reinhardt ou tout autre objet, demandez une estimation gratuite via notre formulaire en ligne.

Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre oeuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.

D’autres artistes qui peuvent vous intéresser

Barnett Newman

Robert Motherwell

Ellsworth Kelly

Clyfford Still

Adolph Gottlieb

Frank Stella

Franz Kline

Mark Rothko

Arshille Gorky