Twombly

peintre américain du XXème siècle, 1928-2011

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Cy Twombly et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre oeuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, estimation et prix de l’artiste Cy Twombly

Cy Twombly est un artiste peintre néo-dadaïste américain né en 1928. Il remet en question l’expressionnisme abstrait à travers sa technique et les sujets qu’il aborde dans ses toiles. Les tracés se mélangent de manière désordonnée, mais ses toiles se simplifient au fil des années. Il se rapproche de l’art européen en déménageant en Italie et s’inspire, par la même occasion, de la mythologie.

 

Estimation minimale – maximale

Peinture 500 – 50 100 000 €
Dessin 250 – 4 700 000 €
Estampe 25 – 620 000 €
Sculpture 5 800 – 6 160 000 €

Peinture

Estimées entre 500 et 50100000 euros, ses toiles sont raturées de traits en couleurs et d’écritures multiples. Parfois colorées, comme un acrylique de 1990, vendue 1000000 d’euros, ou encore représentant des formes abstraites comme Study for by the lonian Sea, 1962, à l’huile, vendue 316000 euros, et même beaucoup plus épurées avec Virgil, une acrylique de 1963, vendue 1550000 euros.

Peinture Cy Twombly

Peinture de Cy Twombly – Untitled – Estimée 5 000 000 – 7 000 000 £

Les dessins sur certaines sont facilement reconnaissables, comme sa toile Flower, vendue 2 000 euros en 2019, représentant une fleur rouge sur un fond de peinture coulée. Mais c’est une toile de 1968, rappelant des ratures à la craie blanche sur un tableau noir, qui rencontre le plus grand succès, se vendant 58500000 euros.

Dessin

Les dessins et aquarelles de Twombly, estimés entre 250 et 4 700000 euros, reprennent la technique des ratures, comme avec Abstraction, très épuré, vendu 25000 euros. Nous retrouvons aussi des formes plus distinctes comme une femme en robe dans Triumph of Galatea maggio, 1961, au pastel, vendu 90000 euros et même, plus visible encore, Flowers, 1960-1970, vendu 50000 euros.

Dessin Cy Twombly

Dessin de Cy Twombly – Death of Giuliano de Medici – 1 800 000 – 2 500 000 $

Ce sont ses dessins riches en détail qui rencontrent le plus de succès, Crimes of passion I, 1960, au crayon, se vendant 4000000 d’euros, devant deux autres dessins tout aussi chargés, de 1959 et 1961, vendus 3580000 et 2610000 euros.

Estampe

Estimées entre 25 et 620000 d’euros, les estampes de l’artiste reprennent les pages raturées comme les lithographies Roman notes, de 1970, vendues entre 20000 et 370 7000 euros, ou encore 8 odi di Orazio, une sérigraphie de 1968 vendue 8 000 euros, mais aussi celles aux écritures multiples comme Sarajevo, une eau-forte de 1984 vendue 2 300 euros. C’est une série de lithographies monochromes qui se vend le mieux, produite en 1971 et vendue entre 487000 et 620000 euros.

Twombly réalise aussi quelques impressions comme Studio Lexington, de 2002, estimé entre 3 000 et 4 000 euros. 

Sculpture

Les sculptures de Twombly sont estimées entre 5 800 et 6160000 euros. Majoritairement sans titre, elles représentent des objets en fer, en bronze ou en résine, à la fonction souvent énigmatique. 

Les ventes se font entre 206000 euros, pour une sculpture de son célèbre Roman Notes, de 1970, jusqu’à 5200000 euros une autre sculpture en bronze de presque deux mètres de haut. D’autres, bien plus petites, rencontrent aussi un certain succès, une en résine de 67 centimètres de haut se vendant 3000000 d’euros et une autre de 74 centimètres, faisant penser à une fleur en bronze, 2100000 euros.
 

Qui est Cy Twombly ? 

Genèse de l’artiste

Twombly naît à Lexington (Virginie, États-Unis) en 1928. Il étudie à la Boston Museum School puis s’installe à New York en 1950, période faste de la peinture américaine. Il rencontre l’artiste Robert Rauschenberg à l’Art Students League avec lequel il entretient une relation très étroite. Ce dernier le pousse à rejoindre le Black Mountain College, école dans laquelle se joue le futur de l’art américain. Il y rencontre également de nombreux artistes qui marquent l’histoire de l’art du XXe siècle. Twombly entame un voyage en Italie, en Espagne et au Maroc avec Rauschenberg en 1952-1953 qui influence largement sa production lors de son retour (Tiznit 1953). Twombly était dans une optique de dés-apprentissage et inscrivait volontairement dans ses œuvres de nombreux tracés aléatoires au crayon ou à la craie. Il effectue lors de son retour à New York ses célèbres all over entre 1954 et 1956 sur de très grands formats noirs ou blancs. Il y trace au crayon ou à la peinture des lignes aléatoires — des gribouillis — remettant ainsi en question l’expressionnisme abstrait (Fuck academy 1955). En tant que néodadaiste, Twombly effectue également des sculptures ou il assemble des déchets qu’il recouvre de peinture blanche auxquels il ne donne pas de titre.

Twombly Post moderniste

L’artiste s’installe en Italie en 1959 dans une volonté de rapprochement avec l’art européen. Le peintre s’essaie à différents types d’écritures dans ses travaux et réalise en 1961, puis les années suivantes des tableaux d’inspiration baroque (Empire of Flora, 1961). Son œuvre est décriée par la critique et des artistes tel que Donald Judd, ce à quoi Twombly répond avec ironie dans ses blackboard paintings, œuvres dont il simplifie davantage les tracés qu’il effectue dans les années 1970. L’artiste s’inspire aussi largement de l’histoire de l’art européen (Rape of the Sabines 1961-1963) et de la mythologie grecque. De fait Twombly s’interroge sur ce qui créer la distance entre la peinture noble et celle d’apparence maladroite, moins considérée.

Ascension au sommet de l’art américain

Twombly travail en grande partie sur du papier après 1971 qu’il associe parfois avec de la toile (Goethe in Italy, 1978). Il se rapproche ensuite du monde végétal dans les années 1980 (Paesaggio 1986). Il travaille sur la matière picturale dans ses peintures à l’acrylique ou à l’huile qu’il réalise avec une maladresse volontaire également employée dans ses sculptures, médium qu’il utilise en 1976 alors qu’il ne l’avait plus fait depuis dix-sept ans. En 1994, le musée d’art moderne de New York organise sa rétrospective qui le propulse au rang de héros pour la peinture américaine.

Twombly meurt le 5 juillet 2011.

Reconnaître la signature de Cy Twombly

Comme beaucoup d’artistes, Cy twombly ne signait pas la totalité de ses œuvres. Cependant, vous retrouverez ci-dessous un exemple de signature afin de vous faire une première idée. Des variantes de cette signature existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

Expertiser et vendre une oeuvre de Cy Twombly

Si vous possédez une oeuvre de Cy Twombly ou tout autre objet, demandez une estimation gratuite via notre formulaire en ligne.

Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre oeuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.

Les artistes qui peuvent également vous intéresser

Robert Rauschenberg

Jean-Michel Basquiat

Jasper Johns

Joan Mitchell

Andy Warhol

Robert Motherwell

Jackson Pollock

Franz Kline

Willem de Kooning