Jean SOUVERBIE

Peintre et décorateur de théâtre français, 1891-1981

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Cote, prix et estimation de l’artiste Jean SOUVERBIE

Prix d’une peinture signée Souverbie : 1 000 – 50 000€

Estimation d’un dessin ou d’une aquarelle de l’artiste en vente aux enchères : 50 – 2 000€

Si vous souhaitez faire estimer un tableau de l’artiste, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Qui est Jean SOUVERBIE ?

Jean Souverbie (1891 – 1981) est peintre et décorateur de théâtre français. Souffrant de problèmes de santé dès son enfance, il reçoit des cours à domicile par sa famille, puis grâce à un instituteur. Il dévoile très rapidement des aptitudes pour l’art. Son père le laisse donc s’épanouir dans ce milieu dès ses 10 ans.

Au cours de son adolescence, la famille partageait son temps entre Paris et le Sud de la France, dont la lumière et les couleurs marquent l’artiste. Au début des années 1910, il intègre l’Académie Julian, aux côtés de Jean-Paul Laurens.

Puis en 1916, il entre à l’Académie Ranson, qui lui fait découvrir les nabis. À partir des années 1930, Souverbie réalise essentiellement des œuvres monumentales, certaines sont exposées à la Biennale de Venise. Pendant une longue partie de sa carrière, il enseigne dans un atelier à l’École des Beaux-Arts de Paris, où un atelier d’art monumental est construit rien que pour lui en 1945.

Même si friand de mouvements d’avant-garde, il sait parfaitement bien combiner les nouveautés à l’académisme requis par l’institution. Georges Visconti, Philippe Lejeune, Jean Le Merdy ou Pierrette Bloch sont certains de ses élèves. Souverbie disparait en 1981 à l’âge de 90 ans. 

Un artiste à l’écoute de son époque

La découverte du sud de la France et du bassin méditerranéen marque l’artiste qui commence dès lors à s’intéresser aux civilisations antiques telles que Rome et la Grèce. Ce sujet reviendra dans ses prochaines œuvres.

Sa vie à Paris l’inspire également, dont il s’imprègne du classicisme harmonieux et proportionné. Dès son enfance, il est admiratif de l’œuvre de Rembrandt. Puis, très tôt dans sa formation artistique, il rencontre les nabis, comme par exemple, Maurice Denis et Paul Sérusier, Édouard Vuillard et Felix Vallotton.

Ce mouvement le conforte dans son goût pour les œuvres grandes, théâtrales et antiques. En ce qui concerne le traitement de la couleur, son œuvre s’associe davantage au fauvisme. Pendant sa formation à l’Académie Julian, il fréquente Roger Chastel, amitié qui l’accompagnera tout au long de sa vie.

Dès les années 1920, sa femme, et mère de ses cinq enfants, devient la muse de l’artiste, que l’on retrouve dans nombreuses de ses créations. Une fois guéri de sa maladie, il s’adonne au cubisme, mouvement duquel il admire notamment le travail de Picasso et Braque. S’affiliant tard au cubisme, son approche est considérée comme originale, avec l’utilisation du nombre d’or pour l’équilibre et l’élégance.

Une œuvre variée

L’œuvre de Souverbie est variée avec des nus monumentaux, des natures mortes, des paysages marins et des décors de ballets et d’opéras, comme notamment pour ceux de Jacques Rouché. De nos jours, vous pouvez admirer des œuvres de l’artiste dans des musées en France comme à l’étranger, comme le Musée National d’Art Moderne de Paris ou encore le Musée des Beaux-Arts de Boston.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.