Jules CHERET

Peintre et lithographe français, 1836-1932

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Jules CHÉRET et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre oeuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Jules CHÉRET

Prix d’une peinture en vente aux enchères : 500 – 50 000 €

Estimation d’un dessin ou d’une aquarelle de l’artiste : 100 – 6 000€

Estimation moyenne pour une estampe de Victor Charreton : 100 – 2 000€

Si vous souhaitez faire estimer un tableau signé Chéret, nos experts en tableaux sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

La réunion des sphères industrielles et artistiques

Pionnier de l’art de l’affiche à la fois peintre, lithographe et décorateur Jules Chéret est un artiste parisien né en 1836 dans une famille d’artisans. Cette époque est marquée par la deuxième révolution industrielle où se développe massivement la production d’illustration suite à l’essor de l’imprimerie. Son père est un ouvrier typographe et lui permet de se former très jeune dans un atelier de lithographie, où il apprend à dessiner les lettres, puis au sein d’une autre maison d’imprimerie Bouasse-Lebel spécialisée dans l’imagerie religieuse. Se formant au dessin, il étudie la lithographie et la peinture. La lithographie est son médium de prédilection, il continuera de l’utiliser pour illustrer de plus petits formats que ses affiches. Pendant plusieurs années, Jules Chéret vit à Londres où il apprend à utiliser les grands formats, les tirages rapides, ce qui contribue à sa formation technique. C’est aussi là-bas qu’il rencontre son mécène Eugène Rimmel. De retour à Paris, il fonde son imprimerie en 1866, qui est une véritable mise en pratique de toutes les connaissances qu’il a accumulées : il y maîtrise la dynamique industrielle et le contrôle artistique de la production de lithographies en couleurs.

En 1889 c’est la consécration, il reçoit la médaille d’or de l’exposition universelle et l’année suivante la Légion d’Honneur en tant que « créateur d’une industrie d’art depuis 1866 par l’application de l’art à l’impression commerciale et industrielle ». Au cours de sa vie, il va produire et dessiner un millier d’affiches pour des théâtres, des produits. Sa production extrêmement vaste et moderne redessine le paysage urbain. L’écrivain G. Rodenbach écrivait en 1899 « Posséder une œuvre de M. Chéret c’est avoir, chez soi, Paris ».

La créativité de Jules Chéret se déploie également dans ses peintures, dans ses dessins et dans ses décorations murales. Cela se voit notamment dans la commande du rideau de scène du Musée Grévin et de la décoration de la villa du baron Vitta à Évian.

En 1920, atteint de cécité, il est contraint d’arrêter la peinture et s’installe définitivement à Nice où il décèdera en 1932.

Le créateur de l’affiche moderne

À travers ses affiches Jules Cheret exprime un art populaire et l’affiche devient une révélation artistique. Sa première affiche reconnue Orphée aux enfers d’Offenback (1858) s’inscrit dans l’époque victorienne où la décoration est très ornementée et complexe, dominée par un sentiment de nostalgie. Son design rompt avec ce style complexe, son schéma de composition devient plus rythmé et repose sur des figures centrales, sur des fonds simples avec un dessin vif et des couleurs claires. Lui-même parlera de couleurs vives qui doivent être aussi frappantes qu’harmonieuses. Deux motifs se répètent dans ses compositions : une large importance accordée au mouvement qui dynamise l’affiche, et l’inspiration féminine (attribuée à Charlotte Wiehe notamment). Il crée une véritable typologie de personnages, la femme gracieuse, riante, des personnages euphoriques sur des thèmes issus de la Commedia Dell’Arte, la fête. Il allie une profonde influence des peintres du mouvement Rococo tels que Watteau et Fragonard et des éléments modernes. Au centre de l’effervescence de l’affichomanie, il sera succédé par des artistes comme Henri de Toulouse Lautrec, Alphonse Mucha, Cappiello.

Reconnaître la signature de Jules CHÉRET

Comme beaucoup d’artistes, Jules CHÉRET ne signait pas la totalité de ses œuvres. Cependant, vous retrouverez ci-dessous un exemple de signature afin de vous faire une première idée. Des variantes de cette signature existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

expertise signature chéret

Expertiser et vendre une oeuvre de Jules CHÉRET

Si vous possédez une oeuvre de Jules CHÉRET ou tout autre objet, demandez une estimation gratuite via notre formulaire en ligne.

Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre oeuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Plus d'artistes