Sargent

Peintre et sculpteur américain du XIX-XXème siècle, 1856-1925

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de John Singer Sargent et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre oeuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, estimation et prix de l’artiste John Singer Sargent

John Singer Sargent s’intéresse très tôt à la peinture et se forme aux côtés d’un peintre paysagiste, Carl Welsh. Plus tard, il démontre un grand talent pour les portraits et de nombreuses commandes lui sont passé. Influencé par le courant impressionniste américain, il réalise des peintures religieuses, mais aussi d’intérieurs ainsi que des marines.

 

Estimation minimale – maximale

Dessin ou aquarelle 20 – 2 000 000 €
Peinture 160 – 9 000 000 €
Estampe 15 – 10 500 €
Sculpture 2 000 – 33 800 €

 

Dessins & aquarelles

Estimés entre 20 et 2 000 000 euros, les dessins et les aquarelles de l’artiste s’ouvrent sur des études de portrait au crayon avec Study of a girl thinking, vendu 2 300 euros. Il en réalise certains au fusain comme Julia Elena Martinez de Hoz Acevedo, 1911, estimé entre 90000 et 135000 euros. Il peint aussi de nombreux paysage à l’aquarelle comme Olive grove, en 1913, vendu 62000 euros, des architectures avec Bologna fountain, 1909, vendu 133000 euros, et des peintures figuratives Madame Roger-Joudain, le record de vente pour 2000000 euros. 

Dessin John Singer Sargent

Dessin de John Singer Sargent – Ladies in the Shade: Abriès – Estimé 500 000 – 700 000 $

Nous retrouvons ses célèbres représentations marines, qui ont, elles aussi, un grand succès, comme The pizzetta with Gondolas, 1902-1904, vendu 525000 euros et The Giudecca, 1907, pour 409000 euros.

Peintures

Estimées entre 160 et 9000000 d’euros, les toiles de John Singer Sargent sont majoritairement influencées par le courant impressionniste même si certains portraits demeurent assez réalistes comme celui de Charles Octavius Parsons, en 1888, vendu 23000 euros ou encore celui de Madame La Comtesse Jacques de Ganay, en 1885, vendu 70000 euros. Sa technique, notamment sur les fonds de ses portraits, les font tendre vers un rendu plus abstrait comme avec Portrait of Caspar Goodrich, vendu 1500000 euros.

Les paysages sont nombreux, avec A landscape view near Nice, en 1883, vendu 250000 euros, les compositions florales aussi comme Candelabra with Roses, en 1885, vendu 322000 euros.

Les plus grands succès de l’artiste sont ses peintures figuratives, Group with Parasols, siesta, de 1905, se vendant 15800000 euros.

Estampes

Les estampes, entre 13 et 10500 euros, sont composées de lithographie et de portraits. Les prix augmentent rapidement dû à leur succès, et l’un des portraits d’Albert de Belleroche, estimé parmi les œuvres les moins chères, se vend 2 500 euros. L’une de ces versions est vendue au prix de 7 900 euros, tandis que Study of a young man détient le record du prix marteau, soit 20900 euros.

Sculptures

Sargent réalise quelques sculptures, estimées entre 1 200 et 33000 euros. Il étudie le mouvement du corps, avec Dancing girl, en bronze, mais travaille, en majorité, les thématiques religieuses et antiques. 

Il sculpte ainsi Mercury Ambracing Venus, en bronze, vendu 7 700 euros, The crucifixion, vendu 7000 euros, ou encore Victory and death, estimé entre 8 500 et 12800 euros. C’est d’ailleurs une autre version de cette dernière sculpture qui est vendue au prix le plus élevé, soit 32100 euros.
 

Qui est John Singer Sargent ?

Des débuts prometteurs

John Singer Sargent est un peintre américain qui vécut principalement en Europe. Il est né le 12 janvier 1856 à Florence en Toscane et est mort le 14 avril 1925 à Londres.

John Singer Sargent ne s’intéresse pas à la scolarité et dès son plus jeune âge est encouragé par sa mère à dessiner avec l’aide de carnets et autres supports. À 13 ans, il suit des leçons d’aquarelle avec le peintre paysagiste allemand Carl Welsh. À 17 ans, John Singer Sargent est devenu un jeune homme lettré qui parle couramment le français, l’italien et l’allemand.

Il commence ses études d’art à l’Académie de Florence puis il étudie à l’École des beaux-arts de Paris et a comme professeurs Léon Bonnat, Adolphe Yvon et Carolus-Duran de 1874 à 1878. Il se lie d’amitié avec les grands artistes de l’époque, dont Claude Monet, Paul Helleu, Edgar Degas ou encore Edmund Gosse. John Singer Sargent passe son temps à peindre dans les musées et dans son atelier qu’il partage avec son ami le peintre James Carroll Beckwith. John Singer Sargent est surtout connu pour son habileté dans les portraits et reçoit des commandes des hommes et femmes les plus célèbres. C’est le cas pour l’académicien Édouard Pailleron et son épouse, mais aussi pour Auguste Rodin, John D. Rockefeller. Il peint aussi les portraits de deux présidents américains Théodore Roosevelt et Woodrow Wilson.

Une célébrité fulgurante

Tout au long de sa carrière, John Singer Sargent a peint environ 900 toiles et plus de 2000 aquarelles, croquis et dessins. Le peintre a énormément voyagé et ses œuvres documentent ces séjours : de Venise au Tyrol, de Corfou au Moyen-Orient et du Montana à la Floride. Très proche du courant de l’impressionnisme américain, John Singer Sargent a peint des compositions religieuses, portraits, intérieurs, paysages et des marines. Il utilise aussi différentes peintures comme la gouache et l’aquarelle.

En 1879 John Singer Sargent peint le portrait de son maitre Carolus-Duran et l’expose au Salon de Paris en hommage à son professeur. Le peintre quitte alors Paris pour visiter l’Espagne où il étudie les peintures de Velásquez. Devenu célèbre, John Singer Sargent fixe lui-même les prix de ses peintures et se permet même de refuser des clients s’il les considère difficiles. En 1884, il réalise Madame X, sa toile favorite mal reçut par la critique française, John Singer Sargent déménage à Londres. Il finit par vendre la toile au Metropolitan Museum of Art de New York en 1916, à la mort du modèle du portrait : Madame Gautreau.

Une fois installé à Londres, John Singer Sargent peint majoritairement les paysages de la campagne anglaise. Il rend visite à Claude Monet à Giverny et peint alors son portrait le plus impressionniste de Monet peignant en plein air en compagnie de sa nouvelle épouse. Le premier grand succès de John Singer Sargent à la Royal Academy a lieu en 1887 avec sa toile Carnation, Lily, Lily, Rose, peinte en extérieur qui est immédiatement acheté par la Tate Gallery de Londres. Il décline la récompense de chevalier, préférant rester un citoyen américain.

Principales œuvres :

El Jaleo (1882)

Les sœurs Wyndham (1899)

Gazes (1919)

Reconnaître la signature de John Singer Sargent

John Singer Sargent fait partie de ces nombreux artistes qui ne signaient pas la totalité de ses œuvres. Cependant, un exemple de sa signature vous est présenté ci dessous afin de vous faire une première idée. Quelques variantes existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

Signature expertise John Singer Sargent

Expertiser et vendre une oeuvre de John Singer Sargent

Si vous possédez une oeuvre de John Singer Sargent ou tout autre objet, demandez une estimation gratuite via notre formulaire en ligne.

Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre oeuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.

D’autres artistes qui pourraient vous intéresser

Winslow Homer

James Whistler

Georgia O’Keeffe

Childe Hassam

Claude Monet

Mary Cassatt

Norman Rockwell

Pablo Picasso

Edward Hopper