OLEFFE

Peintre belge, 1867-1931

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Auguste Oleffe et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre œuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Auguste Oleffe

Prix d’une peinture signée Auguste Oleffe en vente aux enchères : 180 – 10 000 €

Estimation moyenne pour un multiple (lithographie, estampe, gravure…) : 20 – 400 €

Prix pratiqué pour un dessin ou une aquarelle : 120 – 5 000 €

Si vous souhaitez faire estimer un objet signé ou attribué à Auguste Oleffe, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Un peintre belge, figure de proue du fauvisme brabançon 

Auguste Oleffe est un peintre, dessinateur et lithographe belge né en 1867. Il s’est formé à l’Académie des beaux-arts de Saint-Josse-ten-Noode, commune bruxelloise où sont passés plusieurs de ses compatriotes à l’instar d’Eugène Bertrand, d’Herman Richir ou de Jos Albert. Il débute sa carrière artistique en tant que dessinateur-lithographe dans une imprimerie.

En 1895 il se fixe dans la ville côtière belge de Nieuport avec son épouse et Louis Thévenet qu’il initie à la peinture. Installé en bord de mer, il peint des scènes de pêcheurs et des marines dans des tonalités assez sombres.

À ses débuts, Oleffe avait fréquenté l’atelier L’Effort à Bruxelles. Ce lieu de création gratuit, créé en 1858, permit à un groupe d’artistes belges de s’exprimer librement, loin des salons et de l’académisme officiel. Il y rencontra notamment Rodolphe Strebelle en 1912, autre artiste belge, créateur de cartons de tapis et de vitraux.

L’atelier L’Effort puis la création de son homologue le Labeur, auquel Oleffe participa, contribuèrent au développement du « fauvisme belge ». L’artiste évolue dans cette ambiance d’effervescence artistique où la couleur et la lumière pure tiennent le premier rôle. Inspiré par les coloris éclatants et vifs des Français Matisse, Manguin, Derain, de Vlaminck, qualifiés de « fauves » lors du Salon d’automne de 1905 à Paris, ce groupe d’artistes belges se voit bientôt attribuer l’appellation de « fauves brabançons » (Rik Wouters, Jean Brusselmans, Willem Paerels, etc.).

Une figure influente dans la peinture belge du début du XXe siècle  

En 1906, grâce au legs du collectionneur Van Cutsem, Oleffe s’établit dans la commune bruxelloise d’Auderghem où il acquiert la maison de ses rêves. Cette dernière réunira très vite le cercle d’amis peintres d’Oleffe. Cette période est marquée par une production de qualité. Il peint des portraits d’amis ou de membres de sa famille.

Sa peinture, dite lumineuse et hédoniste, décrit des scènes de plein air joyeuses, dans des jardins ensoleillés peuplés de figures charmantes. On retrouve dans ces toiles, généralement de grand format, le goût de l’artiste pour les impressionnistes français et la palette séduisante d’un Manet ou d’un Renoir (Oleffe avait découvert Paris lors d’un bref passage en 1890.).

Appréciée de son vivant, l’œuvre d’Auguste Oleffe a eu une influence majeure sur la peinture belge du début du XXe siècle et inspiré plusieurs de ses compatriotes tels que Rik Wouters ou Ferdinand Schirren.

Ses tableaux se retrouvent sur les cimaises des principaux musées de Belgique : aux musées royaux des beaux-arts de Bruxelles, d’Anvers, de Gand, de Lièges, de Tournai…

Oleffe en salle des ventes 

Les œuvres d’Auguste Oleffe se retrouvent régulièrement en salle des ventes : dessins, gravures, lithographies, huiles sur toile, représentant des vues de ports, de pêcheurs, des scènes d’intérieur, des natures mortes de fleurs, des portraits, des scènes de plein air…

Selon le format et la technique employés, certaines œuvres d’Oleffe peuvent atteindre des sommes relativement importantes, comme le Portrait du peintre Louis Thévenet dans le port de Wienport, huile sur toile signée et datée de 1909, estimée 6 000 – 8 000 euros chez Louiza Auktion & Associés à Bruxelles en 2017.

Reconnaître la signature de Auguste Oleffe 

Auguste Oleffe fait partie de ces nombreux artistes qui ne signaient pas la totalité de leurs œuvres. Cependant, un exemple de sa signature vous est présenté ci-dessous afin de vous faire une première idée. Quelques variantes existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

Expertiser et vendre une œuvre de Auguste Oleffe

Si vous possédez une œuvre de Auguste Oleffe ou tout autre objet, sollicitez nos experts via notre formulaire en ligne pour obtenir une estimation ou une expertise. Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre œuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.