ROUSSEL

Peintre et graveur français, 1867-1944

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Ker-Xavier Roussel et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre œuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Ker-Xavier Roussel

Les œuvres de Ker-Xavier Roussel ont une cote relativement importante sur le marché de l’art actuel. 

Ses dessins s’évaluent à partir de quelques centaines d’euros, mais certains pastels peuvent atteindre des sommes exceptionnelles, autour de 15 000 €. Ses peintures, bien moins fréquentes en salle des ventes, peuvent atteindre des records d’estimation, jusqu’à 80 000 €.

Estimation minimale – maximale

Dessin 80 – 18 000 €
Peinture 500 – 80 000 €
Estampe 60 – 11 000 €

Peinture

La production picturale de Ker-Xavier Roussel est assez éclectique. Elle comprend à la fois des sujets classiques, des scènes mythologiques, des scènes de genre et des natures mortes, réalisés dans une palette chromatique très riche au potentiel décoratif. Ses peintures s’estiment à partir de 500 – 1 000 € pour les plus petits formats. Selon la taille et le sujet représenté, l’estimation des huiles sur toile, sur panneau ou sur carton oscille entre 2 000 et 7 000 € environ. Les sujets mythologiques (bacchanales, scènes antiques, dieux et déesses…) sont davantage prisés, pouvant être estimés au-delà de 40 000 €.

Peinture Ker Xavier Roussel

Peinture de Ker Xavier Roussel – Le repos de Diane – Estimée 3 000 – 5 000 €

En 2001, parmi les records de vente, La danse de Bacchus, projet de rideau du théâtre des Champs-Élysées (huile sur panneau, 74 x 77 cm) a été adjugé plus de 76 000 € chez Millon & Associés.

Peinture Ker Xavier Roussel

Peinture de Ker Xavier Roussel – Aux tuileries – Estimée 20 000 € – 25 000 €

Dessin

La production graphique de Roussel est importante. Il s’est adonné à diverses techniques, telles que l’aquarelle, l’encre, la gouache et la sanguine, mais ses dessins au fusain et ses pastels sont les plus nombreux et recherchés à la vente. 

Ses fusains sont évalués entre 100 et 6 000 €. L’adjudication peut néanmoins dépasser de très loin l’estimation. En 2015, Madame Vuillard cousant (c. 1889-1890, fusain, 23 x 19,2 cm) a été adjugée 20 000 €, soit quatre fois plus que l’estimation moyenne de 5 000 € (Christie’s, 2015).

Les pastels, notamment à sujet mythologique, obtiennent généralement les records de vente. Robe bleue dans un parc a été vendue 28 000 € en 2009 (pastel, 20,5 x 33,5 cm, estimé 12 000 – 15 000 €) par Pierre Cardin Auction Art — Rémy Le Fur Associés.

Estampe

Les estampes de Roussel sont essentiellement issues de la technique lithographique (gravure sur pierre), bien que l’on trouve quelques gravures au burin, zincographies et eaux-fortes. Ces œuvres multiples reprennent à moindre prix les grandes compositions de l’artiste. Elles se trouvent à partir de quelques dizaines d’euros sur le marché. Selon la rareté du tirage et le sujet représenté, leur estimation peut monter jusqu’à 7 000 – 8 000 €. 

La lithographie en couleurs L’éducation du chien, ou Dans la Neige (1893, 29,8 x 19,2 cm) a par exemple été vendue plus de 11 434 € par la maison Piasa (Paris) en 1998.  

Qui est Ker Xavier Roussel ? 

La découverte de l’art

Né en Moselle en 1867, il vit à Paris, avec son père, afin de fuir l’annexion de l’Alsace-Lorraine par les Allemands durant la Première Guerre mondiale. C’est dans l’appartement paternel qu’il fait la rencontre de nombreux artistes tels que des peintres et des musiciens, lui donnant ainsi son goût prononcé pour l’art.

En 1988, après avoir suivi une éducation plutôt classique, il entre à l’École des Beaux-Arts de Paris puis se rapproche de l’Académie Julian un an plus tard. C’est là-bas qu’il rejoint les Nabis, (prophètes en Hébreux) un groupe composé de peintres tel que Maurice Denis, Paul Serusier ou encore son beau-frère, Édouard Vuillard.

L’influence des Nabis et de la mythologie

Roussel s’inspire donc, avec les Nabis, de l’art de Gauguin. D’abord tiré du symbolisme, où les influences sont celles du rêve et de la spiritualité, les artistes font finalement naître le synthétisme. Ce mouvement prône ainsi un retour à l’imaginaire et à la subjectivité à travers un certain rejet du détail. Le monde y est représenté à la jonction entre le réel et la perception qu’en a l’artiste à travers ses expériences personnelles. La disparition des Nabis en 1900 n’empêche pas Roussel de s’inspirer de ce mouvement dans ses futurs tableaux.

Vers 1901, il produit donc des paysages mythologiques où se dressent nymphes, diodes et satyres dans des tonalités lumineuses et colorées. Il représente des scènes de joies, inspirées du réel et agrémentées d’éléments fantastiques. Les paysages sont inspirés de son jardin à l’Etang-la-Ville, mais surtout de ceux offerts par la côte méditerranéenne.

Il est possible de voir, dans ses tableaux, l’influence du philosophe Nietzsche à travers l’exubérance représentée dans ses scènes picturales. C’est le cas de « L’après-midi d’un faune », en 1930, où se dresse une scène presque rêvée dans laquelle cette créature mythologique accourt vers deux nymphes nues dans une campagne verdoyante. Une autre influence se distingue de ses œuvres, celle du poète latin Ovide, contemporain de la naissance de l’Empire romain. Comme l’artiste, Roussel dépeint l’amour, le désir et l’érotisme dans ses œuvres.

Mais ses peintures trahissent finalement les épisodes dépressifs qu’il traverse. La lumière et la gaité de ses tableaux laissent alors la place à des représentations plus sombres et dramatiques.

Ker-Xavier Roussel ajoute à son panel des décorations de monuments comme celles du Palais de Chaillot, de la comédie des champs Élysées ou encore du musée des beaux-arts de Winterthour.

Une notoriété grandissante

Quand, de son vivant, il est accompagné du célèbre marchant d’art Jos Hessel et expose dans la célèbre galerie de Bernheim ou encore au Salon des Indépendants à Paris, le réel succès de l’artiste ne voit le jour qu’après sa mort.

Ainsi, la France, la Suisse et même l’Allemagne exposent ses œuvres dans de nombreux musées tels que le Clemens-Sels-Museum, le Musée d’Orsay, le Maurice Denis, les Augustins et le Petit Palais.

Aujourd’hui, ses scènes mythologiques sont très recherchées, pouvant aller jusqu’à 15 000 €. Ses œuvres au pastel avoisinent cependant les 3 000 €. C’est le cas de son tableau « Bacchus sur son âne » estimé à 2 800 €.

Son succès est tel que le prix de vente dépasse régulièrement l’estimation. Ainsi, son huile sur toile, « Paysannes endimanchées » s’est vendue à 69 900 € aux enchères.

Reconnaître la signature de Ker-Xavier Roussel 

Ker-Xavier Roussel fait partie de ces nombreux artistes qui ne signaient pas la totalité de leurs œuvres. Cependant, un exemple de sa signature vous est présenté ci-dessous afin de vous faire une première idée. Quelques variantes existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

Expertiser et vendre une œuvre de Ker-Xavier Roussel

Si vous possédez une œuvre de Ker-Xavier Roussel ou tout autre objet, sollicitez nos experts via notre formulaire en ligne pour obtenir une estimation ou une expertise. Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre œuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.