Francis

Peintre américain du XXème siècle , 1923-1994

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Sam Francis et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre tableau, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Sam Francis

Samuel Lewis Francis surnommé Sam Francis est un illustre peintre non figuratif qui a la cote sur le marché de l’art, l’estimation de ses oeuvres allant de 100 à 5 000 000 d’euros. Il fait précisément partie du mouvement de l’Action Painting qui consiste à promouvoir l’action même de peindre, comme une fin en soi. Il fait d’abord le choix de l’expressionnisme abstrait à travers des taches de couleurs difformes d’où son nom de « tachiste ».

 

Estimation minimale – maximale

Estampe 30 – 60 000 €
Peinture 487 – 10 544 400 €
Dessin 500 – 695 200 €

Estampes

Les estampes de Samuel Lewis Francis sont estimées 30 à 60 000 euros. Majoritairement des aquatintes, des eaux-fortes ou encore des lithographies et des sérigraphies, ses estampes traduisent une certaine spontanéité due à la forme des taches qui retrace l’aspect hasardeux de l’art. Selon lui, la source de vie de ses estampes est la pierre lithographique qui a des pouvoirs mystiques du fait de ses propriétés physiques. C’est à elle qu’on attribue la forme de rêverie de ses estampes.

Gravure Sam Francis

Gravure et aquatinte de Sam Francis, estimée $6 000 – $8 000 et vendue $7 500 par Sotheby’s

Sam Francis laisse aussi beaucoup place à l’imagination grâce aux espaces blancs qui traduisent un vide infini et qui renforcent les caractéristiques des couleurs. Ses estampes sont alors vendues 51 926 euros maximum, un record pour The White Line (1960), une lithographie couleurs estimée au fondement 32 453 euros.

Peintures

De même dans ses peintures, Sam Francis réalise des oeuvres imprégnées de taches mais il tend aussi vers des toiles monochromes comme dans Untitled (SFP66-4) (1965-1966), vendue à New York, dont le prix au marteau s’élève à 65 000 dollars. Il va jouer avec l’espace en dessinant lui même les encadrements de ses oeuvres comme dans la toile citée précédemment. Il se plaît aussi à changer de matières en réalisant des coulures très liquides de peintures colorées en créant des liens entre chaque taches. Il donne aussi du mouvement à ses toiles avec des taches difformes et se distrait en comparant des couleurs aux teintes opposées. Ses peintures estimées 487 à 10 544 400 euros, se sont finalement vendues pour 9 094 545 euros maximum.

Dessins & aquarelles

Souvent des aquarelles, ses dessins symbolise l’esthétisme de la couleur et des formes pas toujours géométriques.

Gouache Sam Francis

Sam Francis, 1923 – 1994, Blue Sky Painting, gouache sur papier estimée $15 000 – $25 000, vendue $30 240 par Sotheby’s

Etant estimés 500 à 695 200 euros, les dessins de Sam Francis connaissent un record de vente dans cette catégorie avec Untitled (1958), estimé 400 000 à 600 000 dollars mais vendu 1 000 000 de dollars. Cela se justifie par l’utilisation de la gouache et de la retranscription par l’artiste de phénomènes inconscients et ésotériques qui traduisent le pouvoir de l’imagination et du mystique. Les tonalités à la fois chaudes et froides parviennent aussi à déconcerter le public.
 

Qui est Sam Francis ? 

Le parcours de Sam Francis

Il naît en 1923 en Californie. Dans sa jeunesse, il s’intéresse à la littérature (Blake, Pound, Shakespeare), à la botanique qu’il étudie à l’université de Berkeley de 1941 à 1943, puis étudie la médecine et la psychologie, ce qui lui permet de découvrir les théories de Carl Jung.
À partir de 1943, Francis est pilote au sein de l’US Air Force.

Il commence à peindre suite à une blessure de la colonne vertébrale qui l’oblige à rester alité pendant presque trois ans. Il suit les cours de son ami professeur à la California School of Fine Arts, David Park. Sa première exposition a lieu à l’occasion de la soixante-sixième exposition annuelle de la San Francisco Art Association. Par ailleurs, il termine sa période de convalescence en 1947 au sein d’une communauté de peintres avec laquelle il peint sa première toile abstraite. Il retourne étudier l’histoire de l’art l’année suivante, toujours à Berkeley, d’où il sort diplômé d’un master en 1950. C’est cette même année qu’il décide de s’installer à Paris. Il y fait la rencontre de plusieurs autres artistes américains et commence la série de ses white paintings.

En 1952, il participe grâce au critique d’art Michel Tapié à l’exposition Signifiant de l’informel, rassemblant des artistes dits « Tachistes ». À cette période, les couleurs de ses toiles s’enrichissent et deviennent plus vives qu’auparavant.

Tendances actuelles 3, sa première exposition collective lui permet d’être exposé aux côtés d’artistes tels que Mathieu, Pollock et Riopelle.

Un travail constant sur la forme

La peinture de Francis Sam est remarquable par la spiritualité qui s’en dégage. Au début de sa pratique, il est influencé par des figures telles que Mark Rothko ou Clifford Still, peintres spirituels s’il en est, mais qui conféraient à leur travail une dimension concrète en plus de qualités optiques à leurs peintures. Dans ses premières œuvres transparaît tout de même un attrait pour la matérialité picturale et les champs colorés. Son goût pour les formes éthérées, diaphanes, sont-elles aussi le fuit d’un travail formel acharné et d’un travail avec le matériau pictural en lui-même, son support et sa trace.

Découverte de l’orient

En 1957 et 1958, il voyage à travers le monde, ce qui lui permet de découvrir l’art et la culture orientale qui enrichit son travail et son existence.

Il commence ses Sail Paintings, dont l’espace blanc au centre du tableau est encadré par des compositions picturales réparties sur les bords de la toile. Il peint également ses Mandala Paintings dans les années 1970 en rapport avec la psychanalyse et l’alchimie ainsi que les Grid-Paintings
Francis s’est essayé avec talent à tous les médiums. Ses peintures sont le lieu de tension et de réconciliation entre le corps et la matière, le vide et le plein qui attrait également à la culture orientale.

Reconnaître la signature de Sam Francis

Comme beaucoup d’artistes, Sam Francis ne signait pas la totalité de ses œuvres. Cependant, vous retrouverez ci-dessous un exemple de signature afin de vous faire une première idée. Des variantes de cette signature existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

expertise signature sam francis

Expertiser et vendre un tableau de Sam Francis

Si vous possédez un tableau de Sam Francis ou tout autre objet, demandez une estimation gratuite via notre formulaire en ligne.

Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre tableau. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.

D’autres artistes qui peuvent vous intéresser 

Joan Mitchell

Hans Hartung

Jean-Paul Riopelle

Clyfford Still

Barnett Newman

Richard Diebenkorn

Jackson Pollock

Adolph Gottlieb

Willem de Kooning