Victor Brauner

Peintre d'origine roumaine du XXème siècle, 1903-1966

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Cote, estimation et prix de Victor Brauner

Dessin : 2.800-20.000 €

Peinture : 25.000 — 1.850.000 €

Estampe : 220-3.500 €

Sculpture : 1.300-4.7000 €

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Brauner, nos experts s’en chargent.

Les débuts de Victor Brauner

Victor Brauner est un peintre français d’origine roumaine né à Piatra Neamt le 15 juin 1903 et mort à Paris le 12 mars 1966.

En 1918, la famille Brauner se fixe à Bucarest après avoir vécu à Hambourg et à Vienne. Le jeune homme entre à l’École des beaux-arts de Bucarest en 1919 et y restera deux ans.

En octobre 1924 il présente ses œuvres et édite une revue intitulée « Dada » avec son ami le poète et écrivain Illarie Voronca où il décrit la notion de picto-poésie, un art se situant entre la poésie et la peinture et représentant des formes géométriques de couleurs dans lesquelles des mots prennent place.

Victor Brauner et la guerre

En 1925, il entreprend son premier voyage à Paris où il découvre le mouvement surréaliste et notamment Giorgio de Chirico. Mais ce n’est qu’en 1932, lorsqu’il s’installe dans la capitale, qu’il rencontre les artistes surréalistes grâce à l’aide du peintre et dessinateur surréaliste Yves Tanguy. C’est à cette époque qu’il réalise une série de tableaux autour du thème de l’extraction de l’œil.

En 1934, il expose pour la première fois à la Galerie Pierre. L’année suivante, il retourne à Bucarest durant trois ans puis revient à Paris où il cohabite avec Yves Tanguy. En 1938, lors d’une bagarre entre deux peintres surréalistes espagnols, Oscar Dominguez et Esteban Frances, il perd son œil gauche touché par un bris de verre.

Suite à la défaite de 1940, la France est partiellement occupée. Brauner se retrouve en novembre à la Villa Air-Bel à Marseille, en compagnie d’autres artistes comme Max Ernst ou André Breton. C’est à cette époque qu’il participe à la création du jeu de Marseille qui s’inspire du tarot. Son espoir d’échapper au régime de Vichy et de s’exiler est vain et René Char le cache chez lui en Provence.

Cette précarité l’oblige à créer avec le matériel qu’il trouve. Il utilise ainsi la cire à laquelle il donne une signification presque ésotérique.

Victor Brauner et le surréalisme

En 1947, il prend part à l’Exposition internationale surréaliste à la galerie Maeght et présente notamment sa sculpture intitulée « Loup-Table », une table basse en bois comprenant une tête, une queue et les testicules d’un renard naturalisé.

Il quitte peu de temps après le groupe des surréalistes et tombe malade. Touché par le sort des Roumains se trouvant illégalement sur le sol français, sa peinture semble en subir les conséquences, car elle se fait de plus en plus sombre et l’artiste affuble ses œuvres de titre typiquement dadaïste.

En 1996, le Centre Pompidou lui a consacré une exposition.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.