Le journal

Toute l'actualité de Mr Expert et du marché de l'art

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Pierre Paulin, designer incontournable du XXe siècle

Issu du latin « designare », le terme « design » signifie marquer, tracer, représenter ou encore dessiner.

Introduit en France dans les années 1960, ce terme anglais ne fut accepté par l’Académie française qu’en 1971 qui lui préférait celui d’« arts appliqués ».


Ni un art, ni un mode d’expression, mais une démarche créative méthodique qui peut être généralisée à tous les problèmes de conception

Roger Tallon (1929-2011)

Au-delà de l’harmonie finale recherchée, le design opère une synthèse parfaitement équilibrée entre esthétisme et fonction d’un objet. Né au XIXe siècle pour répondre aux besoins nouveaux de la Révolution industrielle, le design fut sans cesse repensé durant tout le XXe.

Pierre Paulin (1927-2009) est l’un des plus grands représentants de ce design français du XXe siècle. 

La naissance d’un designer audacieux

Né en 1927 à Paris, Pierre Paulin grandit aux côtés d’oncles sculpteur et designer automobile. Il intégra l’École de Camondo en 1947 où il obtint son diplôme trois ans plus tard en 1950.

Paulin fut l’élève de l’ensemblier Maxime Old (1910-1991) avant d’intégrer le bureau d’études du décorateur Marcel Gascoin (1907-1986).

En 1953, le designer exposa ses premières créations au Salon des Arts Ménagers. Paulin puisa ses inspirations et ses influences dans le mobilier scandinave, le style japonais ainsi que le travail du couple de designers américains Charles et Ray Eames. Ses meubles se caractérisent par leur simplicité, leur fonctionnalité et leur durabilité.

Dans les années 1960, le designer français développa pour la maison d’édition de meubles Artifort une gamme de sièges moulés dans le jersey parmi lesquels Mushroom (1963), Ruban (1966) et Amphis (1969). 

Les années 1970 furent marquées par la collaboration de Paulin et du Mobilier national. En effet, le designer dessina divers meubles pour les Présidents Georges Pompidou et François Mitterrand. 

Pierre Paulin
Pierre Paulin

Les créations de Pierre Paulin sont exposées dans les plus grands musées. L’artiste marqua le design du XXe siècle par son regard audacieux.

Une collaboration avec le Mobilier national

La carrière de Pierre Paulin fut marquée par ses collaborations avec le Mobilier national sous les présidences de Georges Pompidou et François Mitterrand. 

Les appartements privés de Georges Pompidou

La collaboration entre Pierre Paulin et le Mobilier national débuta en 1972 lorsque le Président Georges Pompidou fit appel au designer afin d’aménager trois pièces dans les parties semi-privées du palais de l’Élysée : la salle à manger, le fumoir et le salon des tableaux.

Il s’agit de l’atelier de création ARC, basé au Mobilier national, qui fut chargé de concevoir les meubles dessinés par le designer. 

La salle à manger fut dotée de deux tables à manger avec chacune huit chaises auxquelles s’ajoutèrent plusieurs fauteuils. Deux poufs à dossier et plus de six banquettes en croissant, une bibliothèque et un lampadaire furent installés dans le fumoir. Enfin, le salon des tableaux fut agrémenté de deux canapés trois places, deux canapés deux places, deux fauteuils et deux tables basses.

Canapé trois places
Pierre Paulin, Canapé trois places, 1972, pour le Salon des tableaux du Palais de l’Élysée

Le bureau présidentiel de François Mitterrand

En 1983, Pierre Paulin fut une nouvelle fois sollicité par le Président français. Cette fois-ci il s’agissait de François Mitterrand, lequel confia au designer l’opportunité de meubler et décorer le bureau présidentiel. 

C’est ainsi qu’en 1984 Pierre Paulin conçut le célèbre bureau présidentiel installé à l’Élysée en 1988 lors du second septennat de Mitterrand. 

Ce bureau trancha avec ses prédécesseurs par sa modernité, ses couleurs vives et ses délicates décorations de filets d’aluminium. 

Le bureau présidentiel fut connu du grand public lorsque Yves Mourousi, interviewant le Président en 1985, s’assit sur son plateau. Il est aujourd’hui visible dans les réserves du Mobilier national lors des Journées européennes du patrimoine.

Bureau présidentiel
Pierre Paulin, Bureau présidentiel, 1984, pour le bureau présidentiel du Palais de l’Élysée

Les pièces phares d’une production conséquente

Parmi les célèbres pièces réalisées par Pierre Paulin citons le bureau CM 178, le fauteuil Mushroom ainsi que le canapé Amphis

Le bureau CM 178

Dans les années 1950, Pierre Paulin collabora avec la maison Thonet. Ce bureau se compose d’un cadre en métal peint en noir, d’un plateau ainsi que d’un caisson en bois à la finition lisse.

Parfaitement stable grâce à ses pieds en acier en tube circulaire, cette pièce apporte un style contemporain notable. Mêlant simplicité, fonctionnalité et esthétique intemporelle, cette pièce est une parfaite illustration des œuvres de Paulin.

Bureau CM 178
Pierre Paulin, Bureau CM 178, années 1950, édition Thonet

Le fauteuil Mushroom

Lors de sa collaboration avec Artifort dans les années 1960, Pierre Paulin confectionna le fauteuil Mushroom (1963), également appelé fauteuil F560.

Ce fauteuil se distingua par sa forme originale sans pied, ses couleurs vives et sa technique de fabrication alors révolutionnaire pour l’époque. En effet, les housses furent conçues en une seule pièce sans couture, ce qui était une grande première dans la conception du siège.

Fauteuil Mushroom
Pierre Paulin, Fauteuil Mushroom, 1963, édition Artifort

Le canapé Amphis

Le canapé Amphis est composé de trois boudins de polyester offrant une assise confortable et relaxante. Fabriqué sur la base d’une infrastructure métallique recouverte de mousse en polyester, ce canapé évoque les premiers travaux de Pierre Paulin réalisés à l’École Camondo. 

Le canapé Amphis
Pierre Paulin, Canapé Amphis, 1969, édition Artifort

Le tissu souple procure style et simplicité faisant de ce canapé une icône du design et du savoir-faire de l’artiste. Ce canapé fut exposé pour la première fois au pavillon français de l’Exposition universelle d’Osaka.

A lire aussi

Cote des Designers : quels artistes réalisent les meilleures ventes

Le mobilier design et ses copies, La nouvelle tendance

Partager l'article sur :