Vu

peintre vietnamien du XXème siècle , 1908-2000

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Cao Dam Vu est un artiste vietnamien vivant en France et traitant différents thèmes, dont celui du paysage et du portrait. Vous avez en votre possession une œuvre de Cao Dam Vu et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre tableau, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, estimation et prix de l’artiste Cao Dam Vu

Cao Dam Vu est un peintre et sculpteur vietnamien du XXe siècle. Il débute en sculptant des bustes pour de grandes personnalités vietnamiennes puis se met à la peinture, inspiré par l’art français. L’artiste conserve tout de même son style oriental qu’il mélange aux scènes de genre occidentales. 

 

Estimation minimale – maximale

Peinture 230 – 97 500 €
Dessin 500 – 320 000 €
Estampe 90 – 2 200 €
Sculpture 1 500 – 80 000 €

 

Peintures

Estimées entre 230 et 97500 euros, les toiles de l’artiste mettent en lumière deux styles distincts. Le premier est très occidental, et le peintre s’en sert pour peindre de nombreux paysages comme Vue de Béziers, automne, de 1951, vendu 29000 euros, ou encore Le village de Vence, 1954, vendu 1 800 euros.

Le second est bien plus oriental, utilisé pour réaliser un grand nombre de portraits comme Jeunes femmes, une huile sur panneau vendue 24000 euros, ou pour des thématiques plus spirituelles avec Divinité, en 1961, vendu 15900 euros.

Peinture Cao Dam Vu

Peinture de Cao Dam Vu – Deux femmes assises – Estimée 30 000 € – 40 000 €

Ses scènes de genre rencontrent un grand succès : Composition, de 1984, s’est vendue 137700 euros.

Dessins

Les dessins et aquarelles de l’artiste sont estimés entre 500 et 320000 euros. Cao Dam Vu s’attache davantage à la représentation de sujets féminins, que ce soit à l’encre avec Conversation, 1940, vendu 365000 euros, à l’aquarelle avec Jeune femme à la robe banche, 1941-1943, vendu 41000 euros ou encore à la gouache avec Portrait de jeune fille au voile clair, vendu 13000 euros. Femmes au bain, une encre de 1941, se vend 690300 euros.

Dessin Cao Dam Vu

Dessin signé Cao Dam Vu – Estimé 15 000 € – 25 000 €

Les compositions florales sont, elles aussi, nombreuses, comme Fleurs, 1941, à l’encre, vendue 40000 euros et Les pavots, à la gouache, vendue 5 000 euros.

Estampes

Ses estampes, estimées entre 90 et 2 200 euros, reprennent le sujet de la maternité, très représenté par l’artiste, comme Mère et enfant, 1970, vendue 100 euros ou encore celui de la famille avec Les amoureux, 1970, aussi appelés La famille, vendue 6 500 euros.

Les valeurs guerrières sont, elles aussi, présente avec les lithographies Horse and his master resting, de 1960, vendue 1 320 euros et The warrior, 1970, vendue 300 euros.

Nous retrouvons des paysages, notamment celui de Vence, une autre lithographie, vendue 340 euros.

Sculptures

Des bustes et des statuettes de l’artiste sont disponibles sur le marché de l’art, estimés entre 800 et 80000 euros. Il produit, par exemple, celui d’Henri Sambuc en toge, en 1938, vendu 11000 euros, ou encore celui de Jean Tardieu, en 1937, vendu 4 000 euros.

Il représente encore une fois la femme sous forme de statuette avec Deux jeunes filles, en bronze, estimée entre 10700 et 13500 euros, ainsi que des plâtres sur la thématique de la famille avec Family Scene, de 1950, vendu 6 700 euros. C’est Femme agenouillée, 1940-1945, qui rencontre un grand succès, se vendant 204500 euros.

Qui est Vu Cao Dam ?

Vu Cao Dam, un artiste vietnamien en France

Vu Cao Dam est un artiste vietnamien né à Hanoi en 1908 et décédé en 2000 à Paris. Avec l’artiste Le Pho, il est l’un des représentants de la peinture vietnamienne du XXe siècle. Il fait partie des élèves de Victor Tardieu à l’École des Beaux-Arts d’Indochine située à Hanoi. Il est issu d’une famille catholique instruite, il a eu l’opportunité de découvrir et d’étudier la calligraphie.

Il va obtenir une bourse d’études qui lui permit de venir à étudier à Paris jusqu’en 1949. Cette même année, il quitta la capitale pour aller s’installer dans le sud de la France. Il va rencontrer certains artistes vivant une partie de l’année.

Il exerça en tant que sculpteur, il réalisa principalement des bustes, dont celui d’Albert Sarraut, l’empereur Bao Dai.Pendant la Seconde Guerre mondiale, il est obligé de délaisser la sculpture en bronze, il est donc obligé de se tourner vers la peinture.

Il s’inspire de l’atmosphère de Paris pour ses toiles tout en gardant une touche orientale.

L’œuvre de Vu Cao Dam

Il va tenter de concilier le style oriental et occidental, il va d’ailleurs s’inspirer des primitifs italiens. Il est un spécialiste de la scène de genre où il représente des personnages en costume vietnamien. Une certaine douceur se dégage de ses huiles sur toile, Vu Cao Dam va décliner ses thèmes en plusieurs fois, il travaille également le motif de la femme. Les œuvres nommées « Divinité » reprennent à plusieurs reprises les mêmes motifs sous différentes teintes. Les femmes dessinées ont quelque chose de sage et paraissent éternelles.

Les œuvres de Vu Cao Dam se retrouvent dans les institutions, dont le Quai Branly. Il est présent également lors d’expositions consacrées à l’art d’Asie. Son travail est toujours autant apprécié par les amateurs d’art.

Une carrière et une postérité honorables

Les années parisiennes sont fructueuses, et Vu Cao Dam attire les regards de ses contemporains. Après son installation dans le sud de la France en 1950, l’artiste est exposé à Londres à la Frost & Reed Gallery, puis Bruxelles dans les années 1960.  

Si ses créations sur soie le distinguent plus notablement que ses tableaux, les œuvres de Vu Cao Dam ont été vendues sur le marché de l’art à des montants variables, certaines notamment la Famille qui est une œuvre de 1984 s’est vendue près de 83 000 € en 2017 chez Christie’s à Hong Kong. 

Ses bustes des années 1930, de très belle facture, font partie de prestigieuses collections, notamment une tête sculptée de Jeune fille Indochinoise en bronze conservée au musée des Années Trente à Boulogne-Billancourt, ou encore une Femme Annamite au musée du Quai Branly. 

L’artiste est décédé en 2000 à Paris.

Expertiser et vendre un tableau de Vu Cao Dam

Si vous possédez un tableau de Cao Dam Vu ou tout autre objet, demandez une estimation gratuite via notre formulaire en ligne.

Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre tableau. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.

Les artistes qui peuvent également vous intéresser

Le Pho

Quang Boa Nguyen

Phan Chanh Nguyen

Tich Chu HOANG

LE THI LUU

Xuan Phai Bui

Trung Thu MAI

Alix Aymé

Joseph Inguimberty