Alfred Jean HALOU

Sculpteur francais , 1875-1939

Vous avez des questions ?

Vous avez en votre possession une oeuvre de Alfred Jean HALOU et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre oeuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Alfred Jean HALOU 

Prix d’une sculpture : 400 – 40 000 €

De Rodin à la « bande à Schnegg » : 

Alfred-Jean Halou, né à Blois et mort à Paris, est le fils d’un sculpteur réputé, Alfred Halou (1829-1891), qui fut l’ami d’Aimé-Jules Dalou et Auguste Rodin. Halou père avait un atelier à Blois, dans lequel Alfred-Jean débuta son apprentissage de la sculpture, dès l’âge de treize ans. 

À la mort de son père, Halou part s’installer à Paris et poursuit sa formation dans les ateliers des plus grands artistes de l’époque : le céramiste Jules Bigot puis les sculpteurs Alexandre Charpentier, Alexandre Falguière, Jules Dalou et enfin Auguste Rodin avec qui il collabore entre 1903 et 1911, notamment à des sculptures décoratives à destination de la villa du baron Vitta à Évian, qui seront exposées au musée du Luxembourg en 1905. 

Peu après avoir obtenu une bourse d’études pour aller en Italie, Halou rencontre Lucien Schnegg et intègre « la bande à Schnegg », un petit groupe de sculpteurs constitués notamment de Gaston Schnegg, Charles Despiau, Jane Poupelet et Robert Wlérick ; tous prônent l’alliance des constructions architecturales et de la sensibilité en sculpture qui donnent naissance au courant de la sculpture indépendante. Ils exposent plusieurs fois ensemble, notamment en 1904 dans la galerie Barbazanges et sont fermement défendus par Louis Vauxcelles. 

Un maître de la sculpture indépendante : 

Malgré la force des figures artistiques qui ont formé Halou à la sculpture, celui-ci réussit à s’émanciper dans une certaine mesure des influences de Rodin, Falguière ou encore Dalou, en créant à partir de 1909 des nus puissants, telle Baigneuse s’essuyant, 1909 ou encore Nymphe accroupie, 1911.  

Halou connaît un grand succès critique et il expose dès 1901 à la Société Nationale des Beaux-Arts, il est aussi un des membres du Salon des Tuileries et membre fondateur du salon d’automne, dès 1905. Très apprécié par ses pairs, il reçoit également la reconnaissance institutionnelle et de nombreuses commandes publiques, tel le Monument à la guerre de 1870 et le Monument Dessaigne, tous deux à Blois. 

Néanmoins, la majeure partie de son succès est due à la réalisation de ses petites statuettes féminines, calmes, puissantes et sensuelles, qui se rapprochent parfois des productions de Maillol. Ainsi, Halou est parfois reconnu comme l’un des maîtres les plus importants de la nouvelle sculpture indépendante, dont les membres cherchent à « oublier Rodin ». 

Un artiste méconnu aujourd’hui : 

Les œuvres de Halou font la fierté des collections de nombreux musées français, notamment dans sa ville natale, Blois, où l’on peut admirer la plus grande collection des œuvres de l’artiste au Musée des Beaux-Arts du château. Les musées d’art moderne de la ville de Paris et du Luxembourg conservent également des œuvres de l’artiste. 

Bien que l’art de Halou soit moins connu du grand public que celles de ses contemporains Pompom ou encore Maillol, les collectionneurs privés sont au rendez-vous et les œuvres de l’artiste se vendent plutôt bien sur le marché, grâce à des prix relativement bas ; il est notamment possible d’acquérir une sculpture de l’artiste pour quelques centaines d’euros !

Notons tout de même que les enchères connaissent parfois de grandes envolées, notamment pour les nus féminins, les œuvres les plus appréciées de l’artiste. Ainsi, le 3 juillet 2012, un nu féminin est adjugé plus de 23 000 euros chez Sotheby’s à Londres. 

Expertiser et vendre une oeuvre de Alfred Jean HALOU 

Si vous possédez une oeuvre de Alfred Jean HALOU, demandez une estimation gratuite via notre formulaire en ligne.

Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre oeuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre oeuvre au meilleur prix.