Robert Capa

Photographe et correspondant de guerre hongrois, 1913-1954

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Robert Capa est photographe et photojournaliste d’origine juive. Il est surtout connu pour avoir photographié et documenté des parties de la Seconde Guerre mondiale en Afrique du Nord, en Angleterre et en Italie. Ses photos, comme celles prises pendant la guerre civile espagnole et l’assaut de 1944 en Normandie, dépeignent la violence des conflits avec un impact particulier.

Cote, prix et estimation du photographe Robert Capa

Prix de photographies de l’artiste lors de ventes aux enchères : 200 – 120 000 €

Si vous souhaitez faire estimer une photographie  de Robert Capa, nos experts en photos sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Les débuts en photojournalisme

Pendant son séjour à Berlin, Capa a travaillé comme assistant de chambre noire chez Dephot, l’une des principales entreprises de photojournalisme en Allemagne. L’agence est alors populaire pour son utilisation d’appareils photo de pointe et de films rapides qui permettent aux photographes de prendre des photos même dans l’obscurité. Avec de telles avancées, le photographe peut se concentrer sur les événements humains et s’éloigner des rangées de diplomates qui caractérisaient la photographie d’actualité. Capa réussi à maîtriser ces appareils photo et l’agence lui confie de petites tâches photographiques. Sa première affectation est à Copenhague : il y est envoyé pour photographier Leon Trotsky. Avec la montée d’Hitler en 1933, Robert s’installe finalement à Paris, mais il a du mal à trouver du travail. C’est à cette époque qu’il adopte le nom de « Robert Capa ».

Une vocation qui lui coûtera la vie

En 1936, Capa se rend en Espagne avec son amie Gerda Taro pour photographier les horreurs de la guerre civile qui s’y déroule. Son image d’un soldat grièvement blessé le rend populaire. En 1937, Gerda Taro fut assassiné par un char en Espagne, elle n’a que 26 ans. Dès lors, Capa part en Chine puis immigre aux États-Unis un an plus tard. Au début de la Seconde Guerre mondiale, Capa est à New York. La guerre l’emmène dans différentes parties des théâtres de conflits européens pour des missions de photographie. Il travaille d’abord pour Collier’s Weekly avant de passer à Life en 1943. Son œuvre la plus célèbre est survenue en 1944, lorsqu’il nage jusqu’à la plage d’Omaha Beach. Il prend plus de 100 photos dans les premières heures du débarquement. Néanmoins, un membre du personnel de Life a accidentellement fait fondre le film. Seulement 11 négatifs ont été récupérés, et sont tous devenus des images emblématiques du jour J. La série de photographies s’intitulait The Magnificent Eleven.

En 1947, il part en Union soviétique. Il prend des photos à Moscou, Tbilissi, Kiev et Batumi. La même année, Robert, avec William Vandivert, Henri Cartier-Bresson, David Seymour et George Rodger, fonde Magnum Photos. En 1950, Robert est rappelé par Life pour remplacer un photographe en mission en Indochine. Il accepte la mission, mais ne reviendra jamais, car il meurt le 25 mai 1954 à l’âge de 40 ans, après avoir marché sur une mine terrestre alors qu’il photographiait pour le magazine.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.