EPSTEIN Jacob

Sculpteur américain, 1880-1959

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Jacob Epstein et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre œuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Jacob Epstein

Prix d’une peinture signée Jacob Epstein en vente aux enchères : 1 000 – 3 000 €

Prix pratiqué pour un dessin ou une aquarelle : 200 – 25 000 €

Cote de l’artiste pour une sculpture :  600 – 100 000 €

Si vous souhaitez faire estimer un objet signé ou attribué à Jacob Epstein, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Des États-Unis vers l’Europe

Jacob Epstein naît en 1880 à New York, fils de réfugiés juifs polonais. S’intéressant tôt à la sculpture, il travaille dans une fonderie de la ville, et suit des cours du soir de modelage. En 1902, à 22 ans, il se rend à Paris, pour y entrer à l’Académie Julian, ainsi qu’aux Beaux-Arts. Les sculptures qu’il découvre au Louvre influenceront son œuvre à venir. Convaincu par une visite au British Museum, il s’installe à Londres en 1905, et épouse Margaret Dunolp en 1906.

Une carrière incendiaire

Il réalise sa première commande en 1908, une série de 18 statues pour la façade du bâtiment Charles Holden de l’Association de Médecine britannique, qui provoque un scandale : les sujets sont nus, la représentation est inspirée de la sculpture indienne, notamment de l’art bouddhiste, jaïniste et hindou. Ces personnages, inspirés par la poésie de Walt Whitman, lui valent beaucoup de détracteurs, mais survivent malgré tout à la campagne menée contre elles. En 1911, la sculpture qu’il réalise pour la tombe d’Oscar Wilde au Père-Lachaise suscite à nouveau la polémique, car on y voit le sexe de l’ange qui surplombe le caveau. L’œuvre est jugée d’une telle indécence que la police française la couvre d’une bâche.

Entre 1913 et 1915, il s’associe au vorticisme, mouvement fugace fondé par l’auteur et artiste Wyndham Lewis, et crée deux de ses sculptures les plus connues, Rock Drill et Torsiin Metal from Rock Drill. Ces deux œuvres sont ses travaux les plus radicaux. En 1916, il réalise un portrait sculpté du poète gallois W H Davies. Cette tête est considérée comme la représentation la plus juste de Davies, qui en possédait lui-même un exemplaire.

En 1921, il rencontre Kathleen Garman, qui devient sa muse et sa maîtresse jusqu’à la fin de sa vie.

En 1929, Charles Holden lui fait une nouvelle commande, cette fois pour le siège de la London Electric Railway, qui crée un nouveau scandale : on demande le retrait de ses nus Jour et Nuit, qui ont été sculptés à même la façade. Bien qu’un compromis soit fait, la polémique affecte le nombre de ses commandes publiques jusqu’à la Deuxième Guerre mondiale.

Durant les années 30, et jusqu’au milieu des années 50, un certain nombre de ses travaux sont exposés à Blackpool, mises en scène comme des curiosités : les sculptures dissimulées derrière des rideaux de velours, un crieur de rue faisait rentrer les clients pour un shilling. Après une tournée dans des foires américaines, elles finissent dans la section des curiosités anatomiques du Musée Louis Tussaud. Il se peut que ce traitement de son œuvre ait participé à la décision d’Epstein de ne plus créer de sculpture directe (c’est-à-dire sans modèle préalable) de grande envergure.

En 1947, il termine un buste de Winston Churchill, et entre 1954 et 1955, il réalise un Christ en gloire, suspendu dans la Cathédrale Llandaff de Cardiff. En 1954, il est également fait Commandeur de l’Empire britannique. Il meurt en 1959 à Kensington.

Un pionnier de la sculpture moderne

Sculpteur provocateur, révolutionnaire et iconoclaste, Epstein est un précurseur de la sculpture moderne. Connu de son vivant pour ses portraits en bronze qui sont sa marque de fabrique, il a également créé de nombreuses statues qui s’inspirent de l’art primitif et des cultures exotiques, comme sa sculpture Dieux primordiaux. Sa tête de Marchesa Casati, réalisée en 1918, s’est vendue pour 18 760 €, et celle d’Augustus John (1916) pour 32 470 €.

Reconnaître la signature de Jacob Epstein 

Jacob Epstein fait partie de ces nombreux artistes qui ne signaient pas la totalité de leurs œuvres. Cependant, un exemple de sa signature vous est présenté ci-dessous afin de vous faire une première idée. Quelques variantes existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

Expertiser et vendre une œuvre de Jacob Epstein

Si vous possédez une œuvre de Jacob Epstein ou tout autre objet, sollicitez nos experts via notre formulaire en ligne pour obtenir une estimation ou une expertise. Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre œuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.