Simon Hantaï

Peintre d'origine hongroise du XXème siècle, 1922-2008

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Simon Hantaï et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre tableau, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, estimation et prix de l’artiste Simon Hantaï

Simon Hantaï est un peintre franco-hongrois du 20e siècle qui appartient à plusieurs mouvements artistiques et principalement au surréalisme puis à l’abstractionnisme. Il est connu pour avoir réalisé des œuvres mêlant diverses techniques comme le pliage de toile ou le grattage notamment dans la seconde partie de son œuvre et intègre beaucoup de spiritualité dans ses toiles, inspirées de l’art Nabi. La période la plus hautement valorisée est celle à partir des années 60 marquée par une peinture gestuelle, bien plus spontanée. Ses acryliques et huiles sur toiles sont échangées à partir de 90 000 euros et ses aquarelles à partir de 10 000 euros. 

Estimation minimale – maximale

Peinture 15 000 – 500 000 €
Dessin  1 400 – 40 000 €
Estampe 50 – 750 €

 

Peinture

Si Hantaï se forme et commence sa carrière au sein du groupe surréaliste mené par Breton, il s’en détache très rapidement pour adopter un style abstrait plus moderne, style qui sera grandement estimé de son vivant comme aujourd’hui. En sortant des codes surréalistes, Hantaï va d’abord se tourner vers le style expressionniste américain, en adoptant la technique de peinture gestuelle qui fait appel à la spontanéité de l’inconscient. Il utilise par la suite une technique qui lui sera connue, celle du pliage qui consiste à plier ou à chiffonner la toile, la peindre avant de la retendre pour laisser des parties vierges de peinture. Ce sont ces toiles qui sont les plus valorisées sur le marché de l’art avec un record de vente à 3,8 millions en 2016 chez Sotheby’s. Les toiles de la même catégorie sont en moyenne vendues entre 100 000 et 1 million d’euros. 

Peinture Simon Hantaï

Simon Hantaï (1922-2008)
Panse, 1964, Huile sur toile
Estimation : 100 000 – 150 000 €

Aquarelle

Souvent les aquarelles de Hantaï sont de plus petite taille que ses peintures à l’huile, et sont souvent inférieures à un mètre de longueur et 80 cm de largeur. Il utilise également la technique du pliage de toile pour cette catégorie-là, néanmoins le record d’estimation est enregistré en 1990 chez Charbonneaux pour 167 000 euros. Les aquarelles sont estimées en moyenne autour de 30 000 euros et sont pour une grande partie réalisées au début des années 70. 

SIMON HANTAI aquarelle

SIMON HANTAI (1922-2008), Personnage, 1946 Aquarelle et grattage sur papier. Estimation : 4 000- 6 000€, vendue 3 600 euros par Pierre Bergé

Estampe

L’artiste réalise également quelques estampes qui connaissent moins de succès et qui ne s’inscrivent pas dans une période en particulier. Elles sont souvent estimées entre 200 et 1500 euros et sont plutôt le fruit de recherche et étude préliminaires de Hantaï que d’un style périodique. 

Un peintre hongrois

Simon Hantaï est né en Hongrie le 7 décembre 1922 et décédé le 12 septembre 2008 à Paris. Il va surprendre pas sa production qui va suivre différents mouvements au fil du temps. Il va étudier à l’École des Beaux-Arts de Budapest et être engagé politiquement tant dans sa vie personnelle que dans son art. Les œuvres qu’il produit en Hongrie sont figuratives. Il va plus mettre l’accent sur les fonds que les personnages. Il s’inspire principalement de Matisse et des Nabis.

L’arrivée en France de Simon Hantaï

En 1948, il projette de partir à Paris avec sa femme grâce à une bourse d’études promise. Le couple part d’abord en Italie où ils découvrent les peintres primitifs. Ils vont ensuite rejoindre Paris. À son arrivée à Paris, il va réaliser la toile les « Baigneuses » directement inspirées du peintre Paul Cézanne. C’est à cette occasion qu’il découvre le Louvre ou le travail des surréalistes comme Max Ernst, André Masson. Il va d’ailleurs expérimenter la technique du collage, du grattage. Il expose pour la première fois à Paris grâce à sa rencontre avec Joan Mitchell.

Du surréalisme à l’abstraction

Il va offrir une de ses toiles à André Breton, qui lui organisa sa première exposition personnelle. En 1955, il décide de quitter le groupe surréaliste dans lequel il ne se retrouve plus, il souhaitait même dissoudre le groupe. Il va élaborer sa propre manière de peindre, il se tourne davantage vers l’abstraction. Il va s’inspirer des techniques employées par Pollock avec le « all-cover » et de Georges Mathieu. Ces œuvres sont réalisées principalement sur de grands formats pour expérimenter au mieux sa peinture gestuelle comme « Sexe prime. Hommage à Jean-Pierre Brisset » de 1955.

En 1958, il décide d’ajouter de petites touches à ses œuvres qu’il va vite substituer avec de l’écriture, l’œuvre emblématique de cette période est la « Peinture Rose ». Il va travailler dessus pendant une année entière.

Dans les années 60, il va expérimenter le pliage, il va faire évoluer cette technique au fur et à mesure. Il va plier la toile avant de la peindre pour la reprendre plus tard. Certaines de ses œuvres vont ressembler à des vitraux faisant référence à la religion. Les « martiales » sont une sorte d’hommage aux peintres du passé malgré leur aspect abstrait. Il va aussi nouer ses toiles pour obtenir des sortes de sacs informes qu’il va peindre. Il va de plus en plus plier ses toiles pour jouer sur les blancs et les couleurs.

À la suite de la Biennale de Venise de 1982, il décide de prendre ses distances avec le milieu artistique, dès lors il ne va exposer que très rarement. Une exposition lui a été dédiée au Centre Pompidou en 2013.

Reconnaître la signature de Simon Hantaï

Comme beaucoup d’artistes, Simon Hantaï ne signait pas la totalité de ses œuvres. Cependant, vous retrouverez ci-dessous un exemple de signature afin de vous faire une première idée. Des variantes de cette signature existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

Expertiser et vendre un tableau de Simon Hantaï

Si vous possédez un tableau de Simon Hantaï ou tout autre objet, demandez une estimation gratuite via notre formulaire en ligne.

Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre tableau. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.

D’autres artistes qui peuvent vous intéresser

Arpad Szenes Maurice Esteve Serge Poliakoff
Antoni Tapies Antoni Clave André Lanskoy
Jean Fautrier Oscar Gauthier Gérard Schneider