André Lanskoy

peintre russe du XXème siècle, 1902-1976

Vous avez des questions ?

Vous avez en votre possession une œuvre d’André Lanskoy et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre tableau, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, estimation et prix d’André Lanskoy

Prix d’une peinture de Lanskoy : 470-1 00 000 €

Estimation moyenne d’un dessin : 1 400-12 000 €

Cote de Lanskoy pour la vente d’une estampe : 80-400 €

Prix d’une tapisserie : 1 200-3 500

La jeunesse de l’artiste André Lanskoy

André Lanskoy est né le 31 mars 1902 à Moscou et décède le 24 août 1976 à Paris. Il suit ses études à Saint-Pétersbourg et puis à Kiev. Il s’oriente d’abord vers une carrière militaire et il va s’engager dans l’armée blanche de Kiev lorsque la révolution de 1917 éclate. Dès sa jeunesse, il montre un intérêt pour les manifestations visuelles de la couleur dans la vie quotidienne.

De l’art figuratif à l’abstraction

Il arrive à Paris en 1921 en tant qu’artiste autodidacte et il va fréquenter la Grande Chaumière. Il va se consacrer à la peinture figurative puis il s’oriente vers l’abstraction à partir de 1938. Il va fréquenter les institutions artistiques pour découvrir les maîtres en la matière et il va se lier d’amitié avec des peintres comme Soutine ou Larionov. Son œuvre va être marquée par ses origines russes.

En 1938, il participe à une exposition avec le groupe de la licorne et il expose régulièrement à l’exposition d’Automne ou le critique Wilhelm Uhde va se le remarquer. Dans les deux ans qui suivent, la galerie Bing lui consacre une exposition personnelle. Durant cette période, on retrouve des scènes de nature morte, d’intérieur ou des portraits. En 1945, il rencontre l’artiste Nicolas de Staël qui deviendra un de ses amis.

Admirateur de Paul Klee et Kandinsky, sa période abstraite s’inspire de ses deux artistes. Il va collaborer avec la galerie Louis Carré. Il va être rattaché à la Nouvelle de Paris aux côtés de Manessier, Estève, Bazaine, Tal Coat, Singier, Vieira da Silva. Son geste sera spontané se rapprochant du genre lyrique. Il va en priorité se tourner vers la couleur, il va réussir à jouer avec les tons. Il se créer une ébauche au crayon, au fusain ou à la pastel.

L’œuvre d’André Lanskoy diversifiée

En 1951, il va créer des cartons de tapisserie pour la manufacture d’Aubusson, l’une va être acquise pour le paquebot France en 1955. Il va également travailler le collage pour l’ouvrage Dédal de Pierre Lecuire et réaliser des eaux-fortes pour l’œuvre « Dédale ». Il travailler la mosaïque et se rendre à Ravenne pour améliorer sa technique

Expertiser et vendre un tableau d’André Lanskoy

Si vous possédez un tableau de André Lanskoy ou tout autre objet, demandez une estimation gratuite via notre formulaire en ligne.

Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre tableau. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Plus d'artistes