Le journal

Toute l'actualité de Mr Expert et du métier de l'expertise

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Comment calculer le prix d’un diamant ?

Roi des pierres précieuses, miracle de la nature, les caractéristiques uniques du diamant font de lui la pierre la plus onéreuse et recherchée sur le marché des gemmes. Si vous souhaitez faire l’acquisition d’un diamant, la question de son prix est bien évidemment la plus importante. Mais quels sont alors les critères influant sur leur prix ?

Il est primordial d’avoir à l’esprit qu’il n’existe pas de cours du diamant pour la simple raison que chaque pierre précieuse est différente, ainsi, plusieurs facteurs rendent votre diamant unique.

Les « 4 C » du diamant : les critères d’évaluation du diamant

Depuis 1939, le système des « 4 C » s’est imposé comme LA référence pour décrire les caractéristiques spécifiques du diamant. Le prix du diamant sur le marché dépend alors de l’association de quatre critères : Cut (taille), Colour (couleur), Clarity (pureté) et Carat (poids). Il convient alors d’avoir une approche holistique et de ne pas se concentrer sur un critère isolé.

  • Carat : il convient de rappeler en préambule que le carat métrique est l’unité de mesure universelle du poids d’un diamant, un carat correspondant précisément à 0,2 gramme. Contrairement à d’autres produits, il ne suffit pas de multiplier le prix au carat par le poids du diamant pour en connaître sa valeur. En effet, plus un diamant est imposant, plus il est rare et son prix au carat augmente, à qualité égale. On parlera donc toujours de prix au carat et non de prix du diamant entier.
  • Couleur (Colour) : est attendu un blanc brillant, une absence totale de couleur qui résulte alors de la somme de l’ensemble des couleurs du prisme. Les nuances de blanc des diamants blancs varient de l’incolore nommé D (Blanc pur) à des teintes jaunâtres résultant de la présence d’atomes de gaz présents lors de l’étape de cristallisation.
  • Clarté (Clarity) : est entendu par clarté l’absence d’inclusions, ces signatures naturelles de la pierre visibles et mesurables sous agrandissement x10 sont considérées comme des défauts. Néanmoins, aucun cristal n’étant absolument pur, demeure toujours une infinitésimale proportion d’éléments étrangers.
  • Taille (Cut) : paramètre variable, c’est ici le seul des « 4 C » où l’on note l’intervention de la main de l’homme, le diamant brut naturel sera alors sublimé en devenant un diamant taillé, sculpté ou encore poli. C’est ainsi la taille minutieuse du diamant en facettes parfaitement symétriques qui permettra la réfraction de la lumière et diffusera sa brillance.

Le Rapaport Diamond Report : une matrice de référence

Comme évoqué précédemment, il n’existe pas de cours du diamant à proprement parler, mais des listes de prix faisant office de référence pour les diamantaires et négociants du monde entier afin de calculer le prix unitaire d’un diamant taillé : le Rapaport Diamond Report. Ces dernières ont été inventées en 1978 par Martin Rapaport, fils de diamantaire diplômé du GIA (Gemological Institute of America). Vivement critiqué à sa création, ce rapport mettra fin à la manipulation et à l’opacité du prix du diamant.

Le Rapaport Diamond Report se compose de différents tableaux de prix accessibles uniquement par abonnement pour les professionnels et sont mises à jour régulièrement : les prix qui ont augmenté sont marqués en gras, à l’inverse ceux qui ont baissé sont marqués en italique.

Les listes de prix sont établies en fonction :

  • – du poids (de 0,01 à 5,99 carats) ;
  • – de la forme de taille du diamant : une liste existe pour les diamants ronds et une autre pour les formes particulières (asscher, coussin, poires, princesse, etc) ;
  • – de la couleur et de la pureté de la pierre.

Chaque grille est composée de cases, dans chacune se trouve un numéro représentant le prix du diamant par carat en centaine de dollars américain.

Déchiffrons ensemble ce tableau :

Le Rapaport Diamond Report étant un document officiel réservé aux professionnels et ses droits protégés, ce tableau est donc une reproduction simplifiée contenant des prix fictifs.

Premièrement, sur la première ligne du tableau se trouve le poids du diamant en carat, la date du rapport ainsi que la forme de la taille.

Ensuite, sur la deuxième ligne du tableau se trouve l’échelle de pureté des diamants allant de IF (Intérieurement pur) à I3 (Inclusions, on parlera de diamant « piqué » dans le langage courant).

Puis, dans la première colonne se trouve l’échelle de graduation de la couleur du diamant allant de D (Blanc pur) à M (Teinté).

Finalement, pour connaître le prix du diamant en dollar par carat, il suffit simplement de se déplacer horizontalement et verticalement en fonction de la couleur et de la pureté et d’ajouter deux 0 au numéro se trouvant dans la case.

Avez-vous bien suivi ? À votre tour maintenant : quel est le prix d’un diamant rond de 1,00 carat de couleur L et de pureté SI3 ?

Réponse : le prix d’un diamant présentant ces caractéristiques est de 22 dans notre tableau. Son prix exact serait donc de 1,00 carat x 22 x 100 = 2 200 $.

Une certification reconnue : une garantie supplémentaire

Enfin, il convient de souligner qu’un diamant certifié sera plus aisé à évaluer et à vendre. Ce garant de papier est fort utile pour connaître la qualité d’un diamant sans être un professionnel.

Les certificats d’authenticité et de qualité vous prémunissent de la tromperie et protègent de l’arbitraire. Les plus reconnus dans la profession sont délivrés par l’un des laboratoires suivants : GIA (Gemological Institute of America), IGI (International Gemological Institute) et HRD (Hoge Raad voor Diamant).

Nos experts se tiennent à votre disposition pour vous renseigner concernant le prix d’un diamant ou d’un bijou et réaliser une éventuelle vente.

Partager l'article sur :

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.