Le journal

Toute l'actualité de Mr Expert et du métier de l'expertise

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Comment mettre un tableau en valeur ?

Tenez compte du contexte

Pour Marc-Olivier Wahler, ancien directeur du Eli and Edythe Broad Art Museum au Michigan et du Palais de Tokyo à Paris, tout processus d’accrochage doit commencer par un examen approfondi des lieux d’exposition : Prenez en considération le contexte dans lequel l’œuvre d’art ou plusieurs œuvres d’art vont être intégrées. S’agit-il d’un espace domestique, d’un espace d’affaires ou d’un lieu institutionnel ? Quel est le contexte social, politique, architectural ? Quels sont tous les autres éléments présents dans l’espace où les œuvres sont exposées ? La présence des fenêtres et des portes, la hauteur du plafond, la qualité du sol, les prises et les interrupteurs électriques, etc. ont tous un impact sur la façon dont le spectateur interagit avec les œuvres.

Évitez les endroits à risques

Il peut être tentant de donner à vos œuvres préférées une place de choix au-dessus du foyer, mais prudence. Avec le temps, la toile peut fondre ou être endommagée — un phénomène qui peut également affecter les œuvres suspendues au-dessus d’un radiateur. De même, la lumière peut décolorer les œuvres fragiles ou non protégées comme les tableaux. Il faut faire attention à la lumière directe du soleil et ne jamais accrocher un dessin ou une aquarelle près d’une fenêtre.

Choisissez votre cadre judicieusement 

Si vous voulez toujours accrocher un chef-d’œuvre au-dessus de votre cheminée, un encadrement intelligent peut aider à prévenir les dommages causés par l’exposition à la chaleur et à la lumière. Aujourd’hui, des émaux spéciaux peuvent être appliqués sur le verre pour éviter que les rayons UV ne provoquent la décoloration des œuvres. De même, les scellés peuvent être appliqués sur les cadres pour protéger les œuvres de l’humidité ou des fluctuations de température. 

Ajustez l’accrochage

Généralement, les œuvres modernes et contemporaines sont suspendues à 1,55 mètre dans les musées, les vieux maîtres étant dans la coutume suspendus un peu plus haut. Cependant, la hauteur à laquelle vous accrochez une œuvre à la maison dépendra toujours de facteurs tels que la hauteur des meubles et du plafond. Certains artistes ont donné des instructions précises sur la façon d’accrocher leurs œuvres — Le Corbusier, par exemple, a insisté pour que ses œuvres soient placées à 1,83 mètre du sol, mesuré à partir du haut du tableau. Lors de l’accrochage d’une œuvre à plat, il est recommandé d’utiliser des fixations doubles de chaque côté de l’œuvre, plutôt qu’une seule fixation centrale. En effet, cela empêche l’œuvre de tomber en avant, ou de bouger à chaque fois que quelqu’un passe devant. Si vous avez la chance d’avoir une vaste collection — ou si vous songez à faire votre prochaine acquisition — accrocher des œuvres à la maison peut devenir une entreprise plus sérieuse. Il ne faut pas avoir peur de mélanger les périodes ou les genres.

Trouver des liens visuels entre les œuvres d’art…. ou jouer sur les contrastes

Le jumelage ou le regroupement d’œuvres dans un hangar peut faire ressortir des liens visuels ou thématiques. Ne vous inquiétez pas trop de la cohérence. Tant qu’il y a assez d’œuvres pour créer un impact réel, le motif — visuel ou conceptuel — se révélera au fur et à mesure que vous commencerez à l’assembler.

S’il est possible d’organiser votre collection en tirant parti des similitudes entre les œuvres d’art, l’accrochage de pièces très différentes les unes à côté des autres peut également créer une présentation visuellement saisissante. Cela peut aussi être une façon de célébrer de forts contrastes, en permettant aux œuvres individuelles de se suffire à elles-mêmes, en tant que force singulière. 

Ne fais pas toujours confiance à ton œil

Lors de l’accrochage d’une œuvre d’art, vos yeux peuvent vous jouer des tours. Utilisez toujours un ruban à mesurer et un niveau à bulle pour vous assurer que les œuvres sont bien droites. C’est particulièrement important si vous optez pour un accrochage symétrique : faites-le mal, et personne ne saura si vous êtes accroché symétriquement ou non. 

Connaissez la structure des murs de votre maison

Une très grande œuvre ne va pas rester sur un simple mur de plâtre si vous n’utilisez que quelques vis. Si vous n’avez pas d’expérience, faites preuve de prudence et utilisez une fixation légèrement plus grande que vous ne le pensez nécessaire. Il est également important de vérifier les lignes électriques et les conduites d’eau. Dans les maisons modernes, elles ont tendance à être canalisées sur les bords des murs, mais dans les maisons plus anciennes, ce n’est pas toujours le cas, alors assurez-vous que votre vis ne va pas passer par un conduit d’eau ou d’électricité.

Et surtout, ne vous inquiétez pas trop. Bien que des mesures pratiques puissent aider à prolonger la durée de vie d’une œuvre d’art, lorsqu’il s’agit de la suspendre, votre collection devrait être organisée de manière à vous plaire.

Partager l'article sur :

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.