Le journal

Toute l'actualité de Mr Expert et du marché de l'art

Vous avez des questions ?

Comment vendre une pendule ?

Vous avez en votre possession une pendule et souhaitez en connaître le prix de vente ? Nous allons essayer dans cet article de vous transmettre les informations nécessaires pour vendre une pendule ancienne.

L’invention de la pendule

On appelle communément horloge un dispositif mécanique permettant par le biais de rouages d’indiquer l’heure. Le pendule est un modèle plus spécifique d’horloge. C’est un appareil doté d’un mécanisme qui mesure le temps qui passe à l’aide d’un balancier. 

C’est à Christiaan Huygens (1629-1695), mathématicien et astronome néerlandais, que l’on doit l’invention de la première horloge à pendule en 1657. Cette invention permet d’améliorer la précision des horloges existantes de quinze minutes à quinze secondes par jour. 

Portrait de Christiaan Huygens

Les caractéristiques des différentes pendules

Les premières pendules sont dotées d’un cadran en étain ou en laiton, doré ou argenté fixé sur une plaque de métal qui occupe totalement la fenêtre de la façade. Il est à noter qu’en avançant dans le XVIIe siècle, l’usage de l’aiguille des minutes se démocratise. Les heures sont alors généralement gravées en grands chiffres romains, alors que les minutes sont en chiffres arabes. Les pendules à une seule aiguille persistent cependant encore et la réalisation de ces aiguilles est minutieuse : elles sont en laiton découpé, gravé et doré. 

Pendule dotée d’un cadran en laiton

Au XVIIIe siècle les cadrans sont de deux types : soit en bronze ciselé et comportent vingt-quatre cartouches d’émail, soit complètement en émail. Ce n’est que vers 1750 que les émailleurs parviendront à fabriquer une seule pièce en émail blanc. 

Pendule comportant 24 cartouches d’émail

Sous Louis XVI, la dimension des cadrans diminue et ces derniers restent formés d’un seul disque d’émail blanc parfois décoré et peint (lys, lyres, volutes et croisillons en sont les principaux motifs de décoration). Les cadrans tournants sont alors très en vogue. 

Enfin, au XIXe siècle, les cadrans sont en laiton argenté ou doré. Les aiguilles se standardisent et sont le plus souvent en acier bleu. 

Pendules avec des aiguilles en acier bleu

Les pendules sur le marché de l’art

Il existe autant de prix de pendules que de modèles, c’est-à-dire… une infinité ! Il est à noter que l’ancienneté du modèle ne fait pas tout, mais que les prix varient également en fonction de l’originalité et de la rareté du modèle. 

Ainsi, une Pendule religieuse d’époque Louis XIV a été adjugée 3000 euros (Christie’s, Paris, 28 novembre 2019) tandis que la Pendule squelette à planétaire héliocentrique et quantième perpétuel d’époque Louis XVI fut adjugée 106 250 euros (Christie’s, Paris, 10-11 décembre 2019). 

Pendule squelette à planétaire héliocentrique et quantième perpétuel d’époque Louis XVI

Pour donner un autre ordre de prix, un modèle de 1699 réalisé à la fin du XIXe siècle, comme cette Pendule astronomique et console, est adjugé 15 000 euros chez Christie’s le 28 novembre 2019. 

Vendre une pendule ancienne

L’expertise d’une horloge requiert un travail de recherche poussé. Il est donc nécessaire d’analyser son cadran, son originalité ou encore sa rareté.

Une fois son estimation effectuée, il est essentiel de se diriger vers le canal de vente le plus approprié pour vendre au meilleur prix votre objet, dont les trois principaux sont :

– la vente privée ;

– la vente aux enchères ;

– la vente en ligne, sur internet.

N’hésitez pas à contacter nos experts si vous souhaitez avoir plus d’informations concernant la vente d’une pendule ancienne.

Partager l'article sur :