Le journal

Toute l'actualité de Mr Expert et du marché de l'art

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Le mouton du sculpteur François Xavier Lalanne

Les débuts artistiques de Lalanne

Sculpteur et graveur contemporain, François-Xavier Lalanne est né en 1927 à Agen. Il se forme en région parisienne au dessin, à la sculpture ainsi qu’à la peinture à compter de 1949, et son cercle de fréquentations compte les figures majeures de l’art du XXe siècle, comme l’artiste espagnol Salvador Dali ou encore le sculpteur Constantin Brancusi.

L’inauguration de la boutique du créateur Christian Dior en 1950 est l’occasion pour Lalanne de s’illustrer dans le cadre de la décoration des lieux auprès du tout nouvel assistant du couturier qui n’est autre que Yves — Saint-Laurent.

Lors d’un premier travail conjoint avec son épouse, la sculptrice Claude Lalanne, naît le jardin Lalanne en 1956 niché au cœur du jardin des Halles, un lieu au sein duquel se déploient des chemins, tunnels, espaces labyrinthiques, un univers rythmé par de multiples formes géométriques. Une collaboration étroite et féconde qui amène le couple à pousser dans cette continuité une réflexion entre l’art et le versant utilitaire.

De la sculpture utilitaire à l’Art déco, du rhinocéros au mouton

Le motif animalier occupe la production de l’artiste, comportant des représentations sculptées pour exemple de rhinocéros, et au sein desquelles se distingue également le motif du mouton ; un motif particulièrement apprécié des collectionneurs et pour lequel l’artiste s’est illustré par-delà les frontières.

S’étant approprié le travail de la sculpture animalière, Lalanne en réinvente les codes, établissant une correspondance avec le monde de la décoration. Le mouton-banquette, illustre pièce au sein de la production du sculpteur, datant des années 1965.

Sa réflexion donne naissance à des pièces de sculptures imaginatives ayant fait sensation lors des événements de la scène artistique des années 1960-70.

Consécration parisienne et visibilité internationale

Le mouton-siège cité au préalable en est un des exemplaires ayant fait partie des intérieurs des plus éminents collectionneurs, Rothschild ou Yves Saint-Laurent.

À partir de 2009, deux événements participent du rayonnement de Lalanne sur le marché de l’art, à savoir une vente-fleuve Pierre-Bergé Yves Saint-Laurent, ainsi que l’exposition organisée par le Musée des arts décoratifs met son talent à l’honneur une année plus tard. Celles-ci sont un catalyseur pour l’artiste qui obtient une plus grande visibilité auprès des publics. De fait sa cote n’a eu de cesse d’augmenter depuis lors.

Si un premier groupe de moutons sculptés de l’artiste avait atteint le prix record de 239 120 € en 2011, c’est au tour d’un troupeau regroupant brebis et moutons d’en dépasser le record pour atteindre les 367 220 € en 2012.

Partager l'article sur :